IMG 39691Véritable trait d'union avec la colonie auvergnate parisienne, la ligne PARIS-BEZIERS fêtait ses 130 ans et le classement du Viaduc de Garabit comme monument historique, le 30 septembre.
Paysage magnifié par les brumes matinales, la gare de Loubaresse-Garabit est devenu la Gare du Cœur et du souvenir et nous avons remonté le temps. 
A l'invitation de l'AMIGA (Les Amis du viaduc de Garabit), la ligue Auvergnate s'est associée à événement et Mme CAZALS la présidente avait délégué son Vice-président Thierry Borrel et  Mr Raymond Trebuchon président d'honneur pour signifier notre attachement à ce Viaduc.

GarabitUn grand nombre de passionnés de chemin de fer et d’amoureux du viaduc ont déjà prévu et promis d’être présents le dimanche 30 septembre à Garabit sur la commune de Val d’Arcomie (Loubaresse) à l’invitation de « l'association des amis de Garabit » (AMIGA).

Les Auvergnats et Lozériens de Paris via la Ligue Auvergnate seront également présents. Leur nouvelle présidente Mme Cazals est très heureuse de pouvoir associer la ligue à cet événement. La Ligue Auvergnate et du Massif Central qui fait partie de l'histoire et de la vie de la ligne Paris-Béziers, sachant que cette ligne a mené beaucoup d’auvergnats vers leur destin parisien. Aussi la filiale "Cabrettes et Cabrettaïres" et de nombreux Lozériens de Paris seront présents le 30 septembre.

EvenementFBParisL’histoire commence en 2016 quand Arnaud Fournier Montgieux fait un pari, celui de faire naître sonpremier film, un film 100% rural, made in Auvergneet de le porter sur grand écran. Il est alors convaincuque le monde rural a une richesse humaine qu’ilfaut prendre le temps de découvrir ou de redécouvrir. Cette richesse il l’a découverte à Auzat.Passionné par le monde rural, natif du Berry et originaired’Auvergne, il filme un village de Haute Loireque son grand père filmait déjà dans les années60, archives à l’appui. Auzat comme tant d’autresvillages a connu une mutation sans précédent ces50 dernières années. Ses habitants ont bin changé.Pourtant l’âme et la richesse du monde ruralest bien là et nous invite à repenser notre sociétéde demain.

09 08 2018 02Depuis plus d’un an, Pierre Loubière, Président de l’amicale de Villefranche de Panat, Jean Fabre de Morlhon, Président d’honneur et toute l’équipe du bureau de cette association, en lien avec la FNAA, ont mis toute leur énergie, leur dévouement, leur amour pour leur village afin de proposer à tous les amicalistes et habitants de la commune un programme varié en découvertes.

La bonne humeur était sur tous les visages dès le matin lors de l’excellent accueil au petit déjeuner bien garni pour prendre des forces… Malgré que la météo (exceptionnellement en ce mois d’août) soit un peu humide ce 9 août, elle n’a pas empêché les participants de réaliser les visites auxquelles ils s’étaient inscrits.

fac4De Georges Pompidou à Albert Monier, une rencontre estivale culturelle, sous la houlette de Roger Vidal, président de la Veillée d’Auvergne et du Massif Central.

La célèbre photo d’Albert Monier : « la poignée de main » qui constituait élégamment, à la fois, le programme et le menu de la rencontre d’été de la Fédération des Amicales du Cantal, en partenariat avec le Crédit Agricole Centre France, jeudi 9 août 2018, à Condat, dans « ce triangle des Bermudes entre Allanche, Murat et Riom Es Montagne »,  symbolise l’union entre Cantaliens du pays et ceux de Paris comme ce fut le cas lors de cette journée foisonnante et mémorable, présidée par Roger Vidal et dédiée à la culture.

Dès 10h, la visite du musée Georges Pompidou à Montboudif, dans son village natal, fut émouvante car le musée, dans une sobriété élégante, ressemble à l’ancien Président de la République. Tout nous l’évoque avec ferveur et intelligence : des photos belles et très bien choisies, le plus souvent en noir et blanc, les citations, les objets et les documents jusqu’au montage vidéo. Nous ressentons sa présence et son amour pour la terre cantalienne, fier « d’être né dans un petit village de Haute Auvergne, à mille mètres d’altitude, dans une maison qui appartenait à ses grands-parents maternels ».

3Afin de donner de l’éclat et plus de visibilité à la remise annuelle du Prix du Genêt d’Or et faire évoluer Lozère Estivale, l’Association des Lozériens de Paris, en partenariat avec Lou Païs, a innové le 8 août 2018, en changeant de lieu : Mende et de formule, regroupant en une même manifestation, au programme varié, Lozère Estivale et Genêt d’Or.

C’est à 14h30 que sous un soleil resplendissant, plus de 50 Lozériens de Paris se répartissaient en 2 groupes pour visiter, grâce à deux guides expérimentés, la ville de Mende, dotée d’un patrimoine historique et architectural prestigieux, sous la protection de Saint Privat, évangélisateur des Gabales. Son passé médiéval resurgit avec ses rues étroites, les façades à colombages et sa remarquable maison aragonaise du XIIIème siècle, l’ancienne maison consulaire, le lavoir de la Calquière témoignage de l’économie mendoise de tannerie des cuirs, son hôtel de ville et ses magnifiques tapisseries d’Aubusson, la tour des Pénitents Blancs, la célèbre cathédrale, de style gothique catalan de 1367, avec ses deux tours différentes rappelant la prééminence du pouvoir de l’évêque sur les chanoines, ses trésors dont 8 tapisseries commandées en 1707 par Monseigneur de Piencourt, une Vierge Noire précieuse et mystérieuse et pour les plus sportifs, le clocher qu’il fallut gravir en 240 marches…

L’assemblée générale de Lou Païs, à 17h30, fut tout à la fois, constructive et intéressante, sous la houlette du président de Lou Païs, Paul Astruc.

La Ligue Auvergnate et du Massif-Central est une confédération internationale des associations originaires du Massif-Central créée en 1886. Elle a été fondée par Louis Bonnet pour défendre et unir les Auvergnats de Paris. Contact mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Internet de la Ligue Auvergnate et du Massif Central
Copyright © 2009-2022
Mentions légales