09 08 2018 02Depuis plus d’un an, Pierre Loubière, Président de l’amicale de Villefranche de Panat, Jean Fabre de Morlhon, Président d’honneur et toute l’équipe du bureau de cette association, en lien avec la FNAA, ont mis toute leur énergie, leur dévouement, leur amour pour leur village afin de proposer à tous les amicalistes et habitants de la commune un programme varié en découvertes.

La bonne humeur était sur tous les visages dès le matin lors de l’excellent accueil au petit déjeuner bien garni pour prendre des forces… Malgré que la météo (exceptionnellement en ce mois d’août) soit un peu humide ce 9 août, elle n’a pas empêché les participants de réaliser les visites auxquelles ils s’étaient inscrits.

fac4De Georges Pompidou à Albert Monier, une rencontre estivale culturelle, sous la houlette de Roger Vidal, président de la Veillée d’Auvergne et du Massif Central.

La célèbre photo d’Albert Monier : « la poignée de main » qui constituait élégamment, à la fois, le programme et le menu de la rencontre d’été de la Fédération des Amicales du Cantal, en partenariat avec le Crédit Agricole Centre France, jeudi 9 août 2018, à Condat, dans « ce triangle des Bermudes entre Allanche, Murat et Riom Es Montagne »,  symbolise l’union entre Cantaliens du pays et ceux de Paris comme ce fut le cas lors de cette journée foisonnante et mémorable, présidée par Roger Vidal et dédiée à la culture.

Dès 10h, la visite du musée Georges Pompidou à Montboudif, dans son village natal, fut émouvante car le musée, dans une sobriété élégante, ressemble à l’ancien Président de la République. Tout nous l’évoque avec ferveur et intelligence : des photos belles et très bien choisies, le plus souvent en noir et blanc, les citations, les objets et les documents jusqu’au montage vidéo. Nous ressentons sa présence et son amour pour la terre cantalienne, fier « d’être né dans un petit village de Haute Auvergne, à mille mètres d’altitude, dans une maison qui appartenait à ses grands-parents maternels ».

3Afin de donner de l’éclat et plus de visibilité à la remise annuelle du Prix du Genêt d’Or et faire évoluer Lozère Estivale, l’Association des Lozériens de Paris, en partenariat avec Lou Païs, a innové le 8 août 2018, en changeant de lieu : Mende et de formule, regroupant en une même manifestation, au programme varié, Lozère Estivale et Genêt d’Or.

C’est à 14h30 que sous un soleil resplendissant, plus de 50 Lozériens de Paris se répartissaient en 2 groupes pour visiter, grâce à deux guides expérimentés, la ville de Mende, dotée d’un patrimoine historique et architectural prestigieux, sous la protection de Saint Privat, évangélisateur des Gabales. Son passé médiéval resurgit avec ses rues étroites, les façades à colombages et sa remarquable maison aragonaise du XIIIème siècle, l’ancienne maison consulaire, le lavoir de la Calquière témoignage de l’économie mendoise de tannerie des cuirs, son hôtel de ville et ses magnifiques tapisseries d’Aubusson, la tour des Pénitents Blancs, la célèbre cathédrale, de style gothique catalan de 1367, avec ses deux tours différentes rappelant la prééminence du pouvoir de l’évêque sur les chanoines, ses trésors dont 8 tapisseries commandées en 1707 par Monseigneur de Piencourt, une Vierge Noire précieuse et mystérieuse et pour les plus sportifs, le clocher qu’il fallut gravir en 240 marches…

L’assemblée générale de Lou Païs, à 17h30, fut tout à la fois, constructive et intéressante, sous la houlette du président de Lou Païs, Paul Astruc.

L’exceptionnelle nature géologique des volcans d'Auvergne, de ce chapelet de 80 volcans âgés de 8.400 à 95.000 ans et l’importance de son témoignage dans l’histoire de la Terre ont été classés, ce lundi midi, au patrimoine mondial de l'Unesco !

La chaîne des Puys est située dans le parc naturel régional des volcans d'Auvergne, à l'ouest de Clermont-Ferrand, dans le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ces volcans datent de l'ère quaternaire, les premières éruptions ont eu lieu il y a environ 95 000 ans, les plus récentes il y a 8 600 ans, ce qui fait dire à la communauté scientifique qu'une reprise de l'activité volcanique dans cette région est possible!

Certains de ces puys ont des cratères, d'autres pas. La quasi-totalité des puys, à l'inverse des volcans du Cantal ou des monts Dore, sont des édifices monogéniques : la construction des volcans résulte d'une seule phase d'activité éruptive ; c'est pourquoi ces volcans sont de taille si modeste.

C’est jeudi 12 avril 2018, à partir de 19h, dans les salons de la Bred-Banque Populaire, à Paris, que s’est produit l’événement culturel annuel de la Ligue Auvergnate et du Massif Central, désormais reconnu et très attendu : la remise officielle du Prix Arverne, créé en 2007, à l’initiative de Raymond Trebuchon, pdt du Prix Arverne et pdt d’honneur de la Ligue Auvergnate.

En compagnie d’une centaine d’Auvergnats de Paris, cette 12ème édition du Prix Arverne, qui offre à la Ligue Auvergnate une image valorisante, déploya son charme grâce à une ambiance aussi solennelle qu’enjouée et à la personnalité chaleureuse du récipiendaire : Serge Camaille, choisi par le jury à l’unanimité, au 3ème tour, pour son roman : « L’Enfant du Carladès », aux éditions De Borée et heureux de dédicacer son ouvrage entouré du bandeau officiel : « Prix Arverne 2018 ».

Dans le cadre de la commémoration du 700ème anniversaire du diocèse de Saint-Flour qui a été fêté avec faste, par un colloque universitaire, une exposition, des conférences, un spectacle Son et Lumière, des messes jubilaires… en 2017, la Veillée d’Auvergne a prolongé brillamment cet anniversaire, avec une conférence, en tous points éminente, de Pascale Moulier, contant l’histoire foisonnante du diocèse de Saint-Flour.

Sous le parrainage de Josiane Costes et Bernard Delcros, sénateurs du Cantal et en partenariat avec la Fédération des Amicales du Cantal, sous la présidence de Bernard Lhéritier et de l’Aurillacoise, présidée par Jean-Claude Magrin, plus de 80 compatriotes auvergnats se retrouvaient vendredi 16 mars 2018, à 18h, dans les salons du restaurant du Sénat, pour assister à cette rencontre d’exception de la Veillée d’Auvergne, filiale culturelle de la Ligue Auvergnate.

Aller au haut