01L’Auvergne accroche ses étoiles à Wagram pour une Nuit Arverne conjuguant euphorie et féérie.

Euphorie de se retrouver enfin après ces longs mois de pandémie, de discuter, de sourire et de danser ensemble mais aussi féérie d’un lieu magique : la salle Wagram de Paris, irradiant dans ses lustres scintillants, ses velours précieux et ses boiseries élégantes. Des étoiles qui illuminèrent le cœur des très nombreux participants, dont une part importante de jeunes, à cette extraordinaire Nuit Arverne 2021 à nulle autre pareille, qui s’est tenue le samedi 12 mars 2022.


02Dès 17h, le jury des pastourelles retint l’attention d’un public nombreux, invité courtoisement par la présidente de la Ligue Auvergnate, Isabelle CAZALS, à apprécier les prestations des pastourelles de L’Aveyron, du Cantal, de la Corrèze, de la Haute-Loire, de la Lozère , convoitant, toutes les cinq, le titre de la pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Massif Central 2022.
Après « deux années chaotiques », Isabelle CAZALS exprima sa joie de revoir tous ses amis, dans cette salle Wagram, qui a accueilli, déjà 134 ans plus tôt presque « jour pour jour » déjà notre confédération, le 14 mars 1888, pour une conférence sur les réseaux auvergnats. Ainsi, dit-elle, « la boucle est bouclée ! ». Après avoir cité Michel BESSIERES, responsable Prix Arverne et Sport et Christine COUSTOU, remplaçant exceptionnellement pour l’organisation de l’élection des pastourelles cette année Véronique NOYER, responsable Jeunesse et Pastourelles, elle présenta les personnalités et sponsors présents aux deux premiers rangs du jury, entourant la très charmante pastourelle de la Lozère et de la Ligue Auvergnate 2020-2021, Léa 03MALIGE. Celle-ci, avec le sourire gracieux qu’on lui connait, partagea avec l’assistance à l’aide d’un diaporama illustré, son enrichissante expérience de pastourellat de deux années. Autour des membres du Comité directeur de la Ligue Auvergnate, les pdts d’associations ou leurs représentants et en présence du public venu assister à ce moment important, on retrouvait notamment : Serge ROUSAIRE du Crédit Agricole Centre France ; Francis PALOMBI, pdt de la confédération des commerçants de France, Annie MAUREL du Cabinet comptable HORIZONS BMG ; Yannick PETIT de Groupama Paris Val de Loire ; madame MAZURIER de l’Auvergnat de Paris ; Claude AHON de la salle WAGRAM ; Cécile CUBIZOLLES, déléguée générale de la Marque Auvergne ; Vincent LAPIERRE représentant les Vins RICHARDS et Domaines, Jean-Michel CHATET des Caves de St Pourcain ; Vincent LAROUSSINIE de 21Change Street ; Xavier COSTES, de la Forge de Laguiole ; Eliette BIELANSKI de l’agglomération du Grand Rodez ; Jean-Baptiste BOULOC de Jeunes Montagnes ; Valérie DURAND, de TRANSVINS Distribution ; Sonia BENHAMED de la société AMELIA ; Claire BIDAULT des Galoches d’Aurillac ; Manon LAMPRE, pastourelle du Puy de Dôme 2020-2021 ; Marilou LAFEUILLADE, Payse de France 2022 ;
4Parées de leurs plus beaux atours régionaux et interrogées avec bienveillance et finesse par Michel BESSIERES, les cinq pastourelles firent preuve de 15leurs talents et de leurs recherches avec leurs présentations soigneusement travaillées, qui permirent à tous les participants d’en découvrir un peu plus sur l’artisanat d’art des territoires : jeu de quilles, dentelle du Puy, entreprise de jean, le poinct de Tulle ou le Saint-Esprit en joaillerie. Tour à tour, selon l’ordre du tirage au sort pour leur passage, Camille NOYER, pour l’Aveyron, originaire de Bozouls et de Saint-Geniez, soutenant l’association « Vision Solidarité » ; Claire GRAVIER, pour la Haute-Loire, originaire du Puy en Velay, soutenant l’association « Le Camino » ; Julie BERGOUNGHON, pour la Lozère, originaire de Nasbinals, soutenant l’association « Aïda » ; Charlotte BAYART, pour la Corrèze, soutenant l’association « CAMELEON France » et Amandine HENRI, pour le Cantal, soutenant l’association « ASFC » furent très applaudies pour leur investissement, leur générosité et leur détermination dans leur séduisant projet de pastourellat.
Tout en admirant un diaporama mettant en scène les somptueux paysages des 9 départements de la Ligue Auvergnate, le jury eut la chance, en concert privé, d’écouter et d’ovationner « Cabrettes et Cabrettaïres », présidé par Yannick ROUSSEAU, dans un trio traditionnel et talentueux de cabrettes et d’accordéon puis, un duo innovant associant avec art, le saxophone à la cabrette.
A la musique succédèrent les chants harmonieux de « La Bourrée de Paris », prouvant que les voix étaient toujours aussi belles depuis 2 ans, depuis « la chanson des 7 pays », en passant par des merveilleux refrains en langue d’Oc si chers à notre culture jusqu’au « Pays Natal, » devenu l’hymne des Auvergnats à Paris.
Afin de rejoindre la salle de l’apéritif, c’est une haie d’honneur, composée des pastourelles entrantes et sortantes et des musiciens de « Cabrettes et Cabrettaïres » qui accompagna le public, se réjouissant de découvrir et de visiter, un verre à la main, 14 stands très variés illustrant les savoir-faire et la culture des terroirs auvergnats : la maison CONQUET ; le fromage de Jeune Montagne; la Forge de Laguiole ; Evaness ; La Galoche du Cantal ; le groupe VERDIE Voyage ; le musée de 5Gergovie ; Les chocolats MALAKOFF ; L’Hydromel Auvergnat APIS TERRAE ; Les secrets de Muriel, notre pétillante pastourelle de la Ligue 2018 ; Twelve, whisky d’Aubrac ; les éditions de la Flandonnière et enfin AMELIA Voyages. Enfin, chacun se pressait autour du stand de la Ligulaire, dont cette soirée marquait le lancement. Ce fonds de dotation qui porte le nom d’une fleur de moyenne montagne de nos régions, rare, vivant en groupe et protégée (www.laligulaire.org), créé dernièrement accroit désormais les capacités d’investissement de la Ligue Auvergnate dans ses missions premières : Valorisation, Soutien et Transmission. Avec son statut reconnu d’intérêt général (fondation) La Ligulaire permet à chacun, qu’il soit particulier ou professionnel de faire des dons pour des projets qui lui tiennent à cœur tout en bénéficiant de réductions d’impôts immédiates. Sur le stand de la Ligulaire, chacun se pressait pour découvrir cette nouveauté tout en participant à une tombola amicale inédite : "Combien sommes-nous ce soir ?" Deviner en donnant le nombre exact du nombre de convives présents à la soirée (précisément au moment du tirage) ? » Et chacun y allait de son pronostic !
6Tandis que les feux des projecteurs étincelaient cette grande salle de Wagram, au son de la musique de « Cabrettes et Cabrettaïres », les danseurs manifestèrent leur bonheur éclatant de retrouvailles en dansant avec fougue tout en attendant le lancement pétillant de la soirée par un duo magique : Carole DELBOUIS, responsable de la mise en valeur du patrimoine immatériel à La Ligue Auvergnate et Victor Le Magicien, jeune Auvergnats de Paris originaire d’Aurillac.
Une cérémonie d’entrée permit d’acclamer les pastourelles sortantes, entrantes et représentantes de notre folklore et leurs accompagnateurs : Léa MALIGE, pastourelle de la Ligue 2020-2021 avec Thierry BORREL, vice-pdt de la Ligue Auvergnate ; Manon LAMPRE, pastourelle du Puy de Dôme avec Alain COUSTOU, trésorier de la Ligue Auvergnate ; Marilou LAFEUILLADE, Payse de France 2022 avec Christian NOEL, grand chancelier de l’ordre du Mérite Amicaliste et Elise GAUBERT, Bergère de l’Auvergne en Ile de France 2020-2021 avec Pierre GIRARD, responsable Business et Technique de la Ligue Auvergnate. Les 5 pastourelles entrantes étaient au bras de jeunes danseurs issus des groupes folkloriques.
7Alors que repas et buffet, tous deux succulents et servis par les écoles Albert de Mun et Médéric débutaient avec des gourmandises issues des territoires auvergnats : le traiteur Alain POUGET et les viandes de la maison CONQUET, la société PERRIER, les caves de SAINT POURCAIN, les vins des domaines PETIT CHAUMONT et CHATEAU ROUQUETTE et les cafés RICHARD, un diaporama très ciselé et didactique retransmis sur 3 écrans géants mit en exergue les thèmes de la soirée.
La pdte de la Ligue Auvergnate, Isabelle CAZALS remercia avec ferveur l’assemblée si nombreuse lors de cette Nuit Arverne, « Destination Mars », 134 ans après la conférence auvergnate dans la salle Wagram.
Elle souligna « la capacité des Auvergnats à s’adapter et à se réinventer, faisant preuve de créativité et de résilience dans une période épineuse. Place au plaisir des retrouvailles, dit-elle, aux actions poursuivies, aux nouveaux projets porteurs d’ouverture et de représentativité, au renforcement des partenariats dans les terroirs auvergnats et dans la capitale, au soutien toujours soutenu envers les associations et les produits des territoires, tous les sponsors étant vivement remerciés et cités : le Crédit Agricole Centre France et ses représentants : MM. BEYER et BAYLET ; MM PETIT et RODRIGUES de Groupama Paris Val de Loire ; le cabinet comptable Horizon BMG 814spécialisé en CHER représenté par MR et Mme MAUREL, PERRIER représenté par Mr MANOUKIAN et sa nombreuse équipe présente, les Cafés et Vins RICHARD représentés par Vincent LAPIERRE ainsi que des Vignerons de St Pourcain remarquables en tenues noires, Francis PALOMBI des commerçants de France et quelques-uns de ses présidents de fédération ; la Marque Auvergne représentés par mesdames Cécile CUBIZOLLES et LAMPONI ; le comptoir JOFFRIN qui offre chaque année généreusement le bijou du St Esprit à la pastourelle de la Ligue,».
Elle salua Jean-Pierre BONICEL, pdt de l’Association des Lozériens de Paris ; Marylise MIQUEL, pdte de la Fédération des Aveyronnais d’ici et d’ailleurs ; Bernard DELCELIER, pdt de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France ; Jean-Michel DEHAIS de l’Auvergnat de Paris, présenta les excuses de Raymond TREBUCHON et Jean MATHIEU, pdts d’Honneur de la Ligue Auvergnate et de Bernard LHERITIER, pdt de la Fédération des Amicales du Cantal et adressa tous ses remerciements aux bénévoles qui donnent énormément pour l’organisation d’une telle soirée.
Isabelle CAZALS tint à féliciter chaleureusement les pastourelles sortantes pour leur engagement dont les deux présentes ; Manon LAMPRE, pour le Puy de Dôme et Léa MALIGE, pastourelle de la Lozère et de la Ligue Auvergnate qui reçut, sous les applaudissements, de la part du député de la Lozère présent, Pierre MOREL A L’HUISSIER, une petite houlette d’or 9offerte traditionnellement par la bijouterie BROSSIER, souvenir de son pastourellat à la fois très gracieux et déterminé.
Les thèmes de la soirée furent égrenés dont d’abord, « la Ligulaire : soutenir pour transmettre », fonds de dotation, reconnu d’intérêt public pour des missions d’intérêt général, fondées sur l’entraide et la transmission. Pour ce lancement, Victor LAROUSSINIE, pdt de la Ligulaire, en rappela les piliers s’appuyant sur le territoire et l’appel à projet, soutenant à l’occasion de ce lancement cette année toutes les actions caritatives des pastourelles 2022 mais aussi en partenariat avec l’association LANDESTINI, la création d’un potager dans le Cantal avec une classe de CP/CE1 afin de reconnecter les élèves avec une alimentation équilibrée comme l’expliqua Mme DA SILVA, représentant l’association Landestini.
L’eau étant une ressource mondiale précieuse et notamment les eaux thermales, c’est Vichy, promue au patrimoine mondial de l’UNESCO, en juillet 2021 qui fut mise à l’honneur par Cécile CUBIZOLLES déléguée générale la Marque Auvergne, association dynamique lancée à l’initiative de Laurent WAUQUIER pour défendre les intérêts et l’image de l’Auvergne dans tous les secteurs. Madame CUBIZOLLES nous déclara sa joie de découvrir l’enthousiasme de cette soirée et de se connecter avec l’Auvergne à Paris.
10Xavier COSTES, auvergnat né à Paris puis retourné terminer sa carrière au pays avec son épouse, désormais directeur industriel de la Forge de Laguiole rappelant, en clin d’œil, les exposés de nos 5 pastourelles de l’après-midi ancra définitivement le couteau de Laguiole dans l’Artisanat d’Art mis à l’honneur du jour comme 3ème thématique de cette Nuit Arverne.
Enfin, c’est une grande championne, originaire à la fois de l’Aveyron et du Cantal qui incarna le dernier thème : le sport et le parasport, Sandrine MARTINET, porte-drapeau aux jeux paralympiques de Tokyo. Elle fut acclamée pour son palmarès impressionnant de judokate, ses nombreuses médailles dont une médaille d’argent aux jeux de Tokyo.
« Que chaque étoile illumine votre cœur et que chacun puisse accrocher des « racines, des ailes et des étoiles » conclut Isabelle CAZALS, sur des souhaits de très bonne soirée.
11Issus de 5 groupes folkloriques, jeunes danseuses et danseurs offrirent un spectacle remarquable, aussi brillant qu’esthétique, dans un enchainement de bourrées qui galvanisa la foule, bientôt sur la piste pour une Montagnarde magistrale, imposante, suivie d’un tourniquet de Saint-Flour tout aussi exaltant. Quel moment magique !
Ce bel enthousiasme communicatif se poursuivit avec le tirage de la tombola mettant en jeu 10 superbes vitrines, les résultats d’un jeu de la Ligulaire (632 !) et, bien sûr, les résultats très attendus du vote du jury et du public pour l’élection des pastourelles.
C’est ainsi que sous les ovations et les flashs de Sylvie BONNET, photographe officielle, Léa MALIGE remit sa houlette, instant fatidique mais symbolique de la transmission, à Charlotte BAYART, nouvelle pastourelle de la Ligue Auvergnate et pastourelle de la Corrèze 2022, suivie par Camille NOYER, 1ère demoiselle d’honneur et pastourelle de l’Aveyron ; Amandine HENRI, pastourelle du Cantal ; Julie BERGOUNGHON, pastourelle de la 12Lozère et Claire GRAVIER, pastourelle de la Haute-Loire.
A noter pour cette élection que Camille NOYER, pastourelle de l’Aveyron, 1ère au public, a fait gagner son association « Vision solidarité », et que, par ailleurs, toutes les associations des pastourelles ont été subventionnées par la Ligulaire et que la Corrèze exulta car elle attendait la houlette depuis 25 ans…
13La soirée se prolongea fort tard dans la nuit. Certains installés sur la mezzanine surplombant le spectacle de la danse, d’autres se rafraichissant entre amis auprès du grand bar éphémère d’une équipe sympathique de barmens coordonnés par Laurent SOUQUES, en tabliers noirs des Caves de St Pourcain, d’autres encore ne quittèrent que rarement la piste de danses, tant ce plaisir de rythme collectif leur avait manqué !
Félicitations à toutes les pastourelles, très gâtées par de généreuses corbeilles de cadeaux et à la Ligue Auvergnate et du Massif Central qui, en ce soir du 12 mars 2022, fit un don précieux à chaque convive, dans des temps encore incertains : l’insouciance de vivre un moment privilégié, festif « comme avant et pourtant résolument moderne », dans un endroit prestigieux, au cœur de Paris, lors d’une Nuit Arverne en liesse, mémorable, véritable hymne à la jeunesse.

 

Retrouvez toutes les photos ici : https://photos.app.goo.gl/tGWN7fyjzacz27cH9

 

 

La Ligue Auvergnate et du Massif-Central est une confédération internationale des associations originaires du Massif-Central créée en 1886. Elle a été fondée par Louis Bonnet pour défendre et unir les Auvergnats de Paris. Contact mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Internet de la Ligue Auvergnate et du Massif Central
Copyright © 2009-2022
Mentions légales