logo clermont cultureDîner de soutien le 8 février 2022 à Paris.

Pour le lancement de la candidature officielle de Clermont-Ferrand comme capitale européenne de la culture, 150 personnes étaient conviées pour célébrer cet évènement, mardi 8 février 2022, à l’Ambassade d’Auvergne.
Dès l’entrée dans le restaurant, un sac contenant le dossier de presse et divers magazines dont la revue Auvernha, un numéro spécial de Reliefs et le solide almanach nourricier, était remis à chaque convive : artistes, membres d’association, journalistes, personnalités du monde politique, culturel et des médias, représentants de la Ligue Auvergnate et du Massif Central.


Au début d’un bon repas auvergnat comprenant une salade de lentilles, aligot et saucisse, fromage et pavé aux pommes, c’est d’abord, Patrick CHAZOTTES qui a pris la parole, portant haut la candidature avec conviction, puis, ce fut le maire de Clermont, Olivier BIANCHI qui prononça un discours enthousiaste, émettant le désir de réunir les 4 régions de l’Auvergne et de renouer le lien avec les citoyens grâce à cette candidature à laquelle il songe depuis 2001. Il souligna les nombreux lieux culturels de Clermont qui encouragent la candidature et il souhaita repenser le dialogue urbain/rural. C’est, dit-il, « une aventure imaginaire collective qui va incarner le Massif Central ».
Cécile COULON, écrivaine et poétesse, brillante Prix Arverne 2020 et présidente de l’association qui soutient la candidature de Clermont-Ferrand comme capitale européenne de la culture avait envoyé une vidéo pour promouvoir avec ardeur ce projet.
Sébastien GALPIER, vice-pdt du conseil départemental de Clermont-Ferrand, en charge du patrimoine et de la culture, a insisté ensuite sur cette candidature qui est un triple défi, rassemblant 40 villes. C’est un projet culturel de long terme pour le département du Puy de Dôme qui comprend trois objectifs : une évolution territoriale, un cadre naturel et une qualité de vie à préserver. La culture dit-il, en conclusion, avec André Malraux est « un héritage de la noblesse de ce monde ».
Jean-Charles de CASTELBAJAC, célèbre styliste et graphiste, présenta ensuite le logo de la candidature : « le volcamour », inspiré par les arcs en ciel sur Clermont-Ferrand, les volcans et les cœurs pour le graphisme.
Enfin, une vidéo immergea les participants dans les sons de la région : la campagne, la vielle à roue, les rotatives de l’imprimerie de la « Montagne », les pneus de l’usine Michelin…
D’autres villes françaises postulent pour cette candidature : Nice, Rouen Paris-Saint-Denis… et des villes européennes. Le dossier de candidature doit être remis avant le 1er décembre 2022.
Ce projet lancé avec brio, ce mardi 8 février 2022, a pour but essentiel de valoriser le grand potentiel patrimonial de Clermont-Ferrand et de sa région et de donner à la ville une visibilité culturelle reconnue.
Par la présence de 6 membres actifs du COMITE EXECUTIF de notre confédération lors de cette belle soirée, LA LIGUE AUVERGNATE et les Auvergnats à Paris, apportent leur plus grand soutien à ces démarches et à cette candidature.

 

 

La Ligue Auvergnate et du Massif-Central est une confédération internationale des associations originaires du Massif-Central créée en 1886. Elle a été fondée par Louis Bonnet pour défendre et unir les Auvergnats de Paris. Contact mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Internet de la Ligue Auvergnate et du Massif Central
Copyright © 2009-2022
Mentions légales