20200811 191606Magie et Innovation pour la Nuit des BURONS 2020 - N°1

Au plus près de la Saint-Jean, date de la traditionnelle "Fête des buronniers", La Nuit des Burons a pour objectif de donner un nouveau souffle à ces lieux oubliés témoins des activités agro-pastorales et marqueurs forts de l’identité culturelle et paysagère de l’Aubrac.

Et même si la troisième édition de la Nuit des Burons qui devait se tenir le samedi 20 juin a dû être annulée, ses organisateurs l’ont proposé, mais sous une autre forme.

Ainsi, les responsables du Parc naturel régional de l’Aubrac et leurs partenaires ont organisé trois rendez-vous culturels, échelonnés jusqu’en septembre. Ainsi, ce n'est pas un rendez-vous mais plusieurs qui sont au programme entre conférences, expositions, animations où le public est invité à venir découvrir l’Aubrac, ses paysages et son identité culturelle.

117707453 10158753964344452 268419561954492678 o

C'est donc le 11 août 2020, au buron des Boules, à 1200 m d’altitude, à Lacalm, sur la commune d'Argences en Aubrac que le PNR Aubrac, en partenariat avec la Ligue Auvergnate et du Massif Central, a décidé de rassembler au cœur du territoire de l’Aubrac à la fois habitants, vacanciers et touristes. Cette soirée fut organisée en coopération avec EDF Hydro pour décliner un atout de nos régions, un thème symbolique et vital : L’eau.

Avec un cocktail subtil composé d’amitié et de joie des retrouvailles en cette année si particulière, de beauté époustouflante du lieu avec un panorama somptueux à 360° sur l'Aubrac et les Monts du Cantal, de convivialité simple et appréciée de tous, le thème de l’eau fut décliné avec une mise en scène coordonnée : 4 jeux d’eau aussi astucieux qu’imaginatifs, une exposition sur nos ancêtres porteurs d’eau ainsi qu’une illustration de nos barrages produisant une hydroélectricité essentielle accompagnée par notre musique traditionnelle.

musiciensVers 17h, sous un soleil généreux, un peu plus de 170 convives se rassemblaient au milieu d’immenses bottes de foin transformées en tables rustiques et se dirigeaient vers le bar et les animations. Un décor inédit et magnifique autour de ce grand buron magnifiquement conservé.

C’est Jean VALADIER, maire d’Argences en Aubrac qui accueillit chaleureusement tous les participants dans ce lieu à la symbolique forte « Le buron représente le patrimoine identitaire de l’Aubrac, c’est, un rassemblement symbolique autour des burons qui, autrefois produisaient du fromage ».

jeu eauIl remercia ensuite le PNR Aubrac pour son accord dans le contexte sanitaire actuel, félicita les Auvergnats à Paris pour leur dynamisme et pour la volonté régulièrement démontrée ces dernières années de mettre en avant notre territoire et ses produits. Enfin, il salua la présence de Murielle VABRET, 1er adjointe "Conseil de village et développement durable".

Laurent JOYEUX président du PNR, précisa, pour sa part, que le buron est au centre d’un projet Patrimoine et Energie renouvelable. Il annonça que cette date était importante car marquant  la première Nuit des Burons de l’année. Par ailleurs, il souligna que des résidences d’artistes sont envisagées dans ces burons également et qu’un chantier est en cours autour de la culture et de la langue occitanes.

Expo CabrettesIsabelle CAZALS, présidente de la Ligue Auvergnate et du Massif Central remercia les participants venus en nombre et se félicita du partenariat riche avec le PNR initié depuis 2018 prenant différentes formes à Paris et/ou sur le territoire. Elle souligna l’importance de la coopération en mentionnant que le thème choisi pour cette rencontre : « L’eau dans tous ses états » s’était décliné avec EDF HYDRO, partenaire à la fois du PNR et de la Ligue Auvergnate. Elle saluait et remerciait ainsi Stéphane CHATAIGNIER, chargé des relations avec les collectivités à EDF avec lequel l’organisation a été mise en place.

Tout en faisant mémoire des premiers métiers difficiles accomplis par les Auvergnats à Paris qui « transformèrent l’eau en vin », la présidente de la Ligue adressa ses remerciements à tous les organisateurs et notamment les musiciens de Paris de Cabrettes et Cabrettaïres et de la région Expo porteurs deau 2ainsi qu’ à la maison de la Cabrette venue présenter une exposition toute particulière sur place. Elle fit aussi applaudir la gracieuse pastourelle de la Ligue Auvergnate et de la Lozère 2020, Léa MALIGE, symbolisant par son costume et son sourire la jeunesse, la transmission et le rassemblement autour de nos traditions et de nos valeurs.

L’après-midi se prolongea par une présentation audiovisuelle des actions de la Ligue Auvergnate écoutée attentivement puis une intervention de Stéphane CHATAIGNIER qui cita les nouvelles sources d’énergie : méthanisation, solaire, éolien et évoqua surtout le patrimoine hydroélectrique de l’Aubrac, entre Lot et Truyère, avec les barrages de Grandvals et de Sarrans.

AligotSoulignant l’action « Route de l’énergie » ayant pour but de valoriser et comprendre ce patrimoine industriel, il décrivit les divers barrages avec leurs passionnantes anecdotes de construction. Le tout agrémenté par deux musiciens représentant à eux seuls la coopération entre l’Aubrac et Paris. Les Bourrées de Mandailles, d’Alleuze, ainsi que Vallée du Bès ou Souvenir de l’Argence, pour ne citer que ces beaux morceaux, furent merveilleusement mis en valeur par ces deux musiciens talentueux.

Le sourire et les quelques mots courtois de la pastourelle conclurent ces exposés en harmonie avec le thème de la Nuit des burons : « L’eau dans tous ses états ».

Autour d’un bar convivial, les musiciens avec leurs cabrettes, vielle et accordéons entraînaient les convives. A l’écoute de l’enthousiasme de cette douzaine de musiciens, très vite, les danseurs improvisèrent des bourrées en plein air alors que le ciel zébrait de toutes parts, offrant un feu d’artifice d’éclairs aux danseparticipants, jusque tard dans la nuit aubracienne.

C’est dans ce cadre exceptionnel que loin des orages environnants, sur des bottes de paille, autour du buron, les Auvergnats dégustèrent un aligot délicieux et revigorant préparé par la "Ferme du Verdier".

La soirée se termina dans l’euphorie de la musique et des danses traditionnelles avec des musiciens tous aussi enthousiastes que les présents réjouis par cette rencontre champêtre.

Bravo à tous les organisateurs pour cette « parenthèse enchantée » au cœur de l’été !

S'inscrire à la lettre d'information

* Indications requises

Souvenirs

Aller au haut