Dans le cadre de la commémoration du 700ème anniversaire du diocèse de Saint-Flour qui a été fêté avec faste, par un colloque universitaire, une exposition, des conférences, un spectacle Son et Lumière, des messes jubilaires… en 2017, la Veillée d’Auvergne a prolongé brillamment cet anniversaire, avec une conférence, en tous points éminente, de Pascale Moulier, contant l’histoire foisonnante du diocèse de Saint-Flour.

Sous le parrainage de Josiane Costes et Bernard Delcros, sénateurs du Cantal et en partenariat avec la Fédération des Amicales du Cantal, sous la présidence de Bernard Lhéritier et de l’Aurillacoise, présidée par Jean-Claude Magrin, plus de 80 compatriotes auvergnats se retrouvaient vendredi 16 mars 2018, à 18h, dans les salons du restaurant du Sénat, pour assister à cette rencontre d’exception de la Veillée d’Auvergne, filiale culturelle de la Ligue Auvergnate.

Après ses souhaits chaleureux de bienvenue, Roger Vidal, pdt de la Veillée d’Auvergne, fit part du carnet mondain et cita les personnalités : Le Père Chabaud, chanoine et aumônier honoraire de la Paroisse Cantalienne de Paris : Raymond Trebuchon, pdt d’honneur de la Ligue Auvergnate : M. Lerouge, pdt de la Paroisse Cantalienne de Paris : M. le chanoine Dupuy, attaché parlementaire au Sénat ; M. et Mme Bernard-Gély, représentants de de la Paroisse Lozérienne de Paris ; Josette Rispal et Henri-Hugues Lejeune, artiste et écrivain renommés ; Robert Four , pdt fondateur de la manufacture de tapisseries d’Aubusson ; Marie-Hélène Pounhet, secrétaire générale de la Fédération des Amicales du Cantal ; Jean-Louis Oheix, adjoint au maire de Sceaux ; M.M Fouilleron et Burel, représentants de l’institut Georges Pompidou ; M. M. Teillard d’Eyry et Rossi, représentants du Cercle Généalogique de l’Auvergne et du Velay ; Jean-Jacques Lambert, pdt d’honneur de la Veillée d’Auvergne et Marie Cotrel, gracieuse pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Puy de Dôme, ambassadrice du Massif Central. Elle fut applaudie pour l’agrément de son costume, ses propos courtois à l’égard de la Veillée d’Auvergne et, à la fin de la conférence, la lecture d’un poème de Camille Gandilhon Gens d’Armes sur l’enfance de Gerbert d’Aurillac, avant son entrée comme oblat à Saint-Géraud d’Aurillac.

Jean-Claude Magrin, pdt de l’Aurillacoise mit en parallèle la Veillée 2017 au Sénat consacrée aux fouilles de Saint-Géraud par Nicolas Clément et celle de ce jour, rappelant que le 700ème anniversaire du diocèse de Saint-Flour a été honoré par des rassemblements, en lien avec les recherches approfondies de Joël Fouilleron et Pascale Moulier.

Roger Vidal croqua avec art le portrait de la conférencière, auvergnate cantalienne et historienne de l’Art. A propos de Pascale Moulier, archiviste du diocèse de Saint-Flour, il sut exprimer sa « cantalitude », son attachement à l’Auvergne, ses études brillantes en Histoire de l’Art dans le Midi et la pléiade d’ouvrages, rédigés avec son mari, Pierre Moulier, professeur de philosophie à Saint-Flour, autour du patrimoine historique et artistique de L’Auvergne et du Cantal dont le plus récent : « Portraits de cantaliens oubliés ou méconnus », nominé pour le Prix Arverne 2018, a été très remarqué par la qualité de son écriture, son sérieux et l’intérêt de 38 personnages mis en lumière, comme en témoigna un extrait lu par M. Vidal.

Souriante et déterminée, Pascale Moulier évoqua à nouveau le 7ème centenaire du diocèse de Saint-Flour et avec pédagogie et aisance, se lança dans la longue et très riche histoire du diocèse de Saint-Flour. Avec allant, 700 ans défilèrent chronologiquement, illustrés par des cartes, tableaux, photos, projetés devant des spectateurs très attentifs et passionnés. La conférencière présenta la carte du vaste diocèse de Saint-Flour, à partir de 1317, créé par Austremoine, le 1er évêque et égrena avec ferveur, plusieurs chapitres constituant son périple historique ; les évangélisateurs aux IIIè et IVè siècles dont Saint-Mary puis, Saint-Florus donnant « Saint-Flour » ; Le temps des ermites, entre le Vè et le IXè siècles, avec l’évocation de Saint-Calupan et Saint-Till ; Les monastères et abbayes dont celle de Saint-Géraud à Aurillac, ayant essaimé son culte dans toute la moitié Sud de la France ; L’âge d’or de l’art roman ayant façonné 150 églises magnifiques jusqu’au XIIè siècle et des sculptures de renom comme le Christ roman de la cathédrale de Saint-Flour ; Le temps du gothique illustré par d’admirables constructions comme la cathédrale de Clermont-Ferrand et l’église de Salers ; Les guerres religieuses avec leurs combats sanglants au XVIè siècle ; L’époque moderne des XVIIè et XVIIIè siècles qui suscita un élan religieux avec de nouvelles congrégations, les confréries et les pèlerinages, le style baroque cantalien, la construction de chapelles à clochetons et le rôle majeur de deux évêques : Charles de Noailles et Paul de Ribeyre ; la période révolutionnaire très troublée à cause des cloches ôtées des églises et le calendrier révolutionnaire et divisée entre les prêtres réfractaires et ceux prêtant serment à la constitution civile du clergé. Le XIXè siècle est marqué par le rôle fondamental de deux évêques : Mgr de Belmont et Mgr de Marguerye. C’est le temps des missions, des « reinages », fêtes patronales, processions et menettes : laïques vivant religieusement sous le patronage de Sainte-Agnès. 1905 et la séparation de l’Eglise et de l’Etat ont marqué les esprits. Mgr Lecoeur a été très actif pour soutenir les prêtres pendant la Grande Guerre, les jeunes et la population. C’est à Mgr Grua, actuel évêque de Saint-Flour, que revint la conclusion : « le diocèse de Saint-Flour va ouvrir son 8ème siècle avec confiance et sans nostalgie ».

Félicitée vivement pour cette performance intellectuelle, la conférencière répondit ensuite aux questions, au sujet des guerres de religion ou la formation des prêtres, de grande qualité, au Grand Séminaire.

Au cours d’un repas raffiné, au moment de clore cette Veillée admirable, furent annoncés la célébration des 40 ans du cercle généalogique, à Clermont-Ferrand, les 24 et 25 mars 2018 ; une conférence musicale, à Sceaux, le 24 mars 2018 ; la rencontre de la FAC, le 9 août 2018 à Condat, autour de Georges Pompidou et Albert Monier et les projets de la Veillée d’Auvergne, notamment, pour commémorer le 50ème anniversaire du 1er lancement de la fusée Ariane, à Kourou.

Partenaires

La Pastourelle 2018


Marie Cotrel
Pastourelle du Puy-de-Dôme
Pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

Calendrier

Prix arverne


PRIX ARVERNE 2018
Serge CAMAILLE
« L'enfant de Carladès »

Aller au haut