Pierre Ladonne 5

Hommage à Pierre Ladonne (1931-2020)

C'est avec un profond sentiment d'émotion que je viens ici rendre hommage à un joueur de Cabrette émérite, un Maître Cabrettaïre disparu : Pierre Ladonne. La mort l'a soudainement arraché à notre affection et a plongé le monde de la Cabrette tout entier dans le chagrin et la tristesse.

Il nous a quitté le 26 janvier 2020 dans sa 89ème année… La mort, voilà la notion sans doute la plus terrible à accepter et, pourtant, elle fait également partie de la vie… Aussi longtemps que nous nous rappellerons de l’esprit et de sa technique particulière, aussi longtemps que nous interprèterons des compositions de Pierre, aussi longtemps que nous jouerons sur un pied anché de sa main, celui-ci ne meurt pas vraiment. Pierre vit à jamais dans le cœur et l’esprit de ceux qui demeurent.

Pierre Ladonne, c'était la gentillesse et le talent avec une grande générosité bienveillante. Pour ses élèves, lui qui aimait tant transmettre les enseignements reçus notamment auprès des plus jeunes, sa bienveillance s’inscrivait dans la rencontre, la fermeté sur les aspects de l'apprentissage de la Cabrette toujours accompagnés d’encouragements.

Ladonne 70ansIl possédait une mémoire phénoménale qui lui permettait de restituer des centaines de souvenirs, d'anecdotes avec une mémoire parfaite. Il nous laisse dans son ouvrage "Del Cap de la Roca Negra" le témoignage de la famille Pierre Ladonne, Cabrettaïres de génération en génération ainsi que l'histoire des Auvergnats de Paris et du pays.

Pierre fait partie de quatre générations de joueurs de cabrette issus de Saint-Martin-sous-Vigouroux également membres actifs et emblématiques de la colonie auvergnate de Paris ; son grand-père, son père, lui-même et son fils.

ladonne 1erPierre Ladonne (1867-1948), le premier du nom, est très certainement celui qui a tracé la voie et transmis à sa descendance la passion de la musique et de la Cabrette. Il était Charron et sabotier à Saint-Martin-sous-Vigouroux. Personne n’a jamais su comment il avait appris à jouer de la Cabrette.

Pierre Ladonne (1908-1977), deuxième du nom, est très certainement l’un des plus grands joueurs de son époque. Il émigra à Paris avec sa femme où il exerçait le métier de frotteur de parquet et de Cabrettaïre. Il se perfectionna auprès de maîtres Cabrettaïres comme Jean Bonal ou Antoine Bouscatel.

Pierre Ladonne, le troisième du nom, qui vient de nous quitter, est né le 29 juillet 1931 dans le quartier de la Goutte d’Or à Paris. Il a passé une partie de son enfance en Auvergne, auprès de ses grands-parents maternels, notamment durant la captivité de son père lors de la Seconde Guerre mondiale. Il s’est illustré pour cet instrument si emblématique de notre Massif Central, par ses nombreuses compositions, par ses magnifiques interprétations et par son art de la fabrication des anches, travail d’oreille, de patience et de minutie.

Aujourd'hui, son fils Pascal est là et il tient bien sa place ; la lignée des Ladonne se poursuit ; ils ont marqué de leur empreinte la Cabrette, avec un style très particulier immédiatement identifiable, et inspiré beaucoup de musiciens.

ladonne2Pierre fut aussi un brillant auteur-compositeur interprète. Pendant de nombreuses années, il a été membre du bureau de l'association Cabrettes et Cabrettaïres et président du jury du concours national de Cabrette de Paris. Puis, de retour au pays à l'âge de la retraite, il créa le stage de Cabrette à Thérondels ; "le carrefour des Cabrettaïres" qui connaît encore aujourd'hui un grand succès.

Une famille a perdu un époux, un père, un des leurs bien-aimé. Tous portent le plus lourd des fardeaux. Personne ne peut ressentir toute la tristesse qui est la leur. Nous ne pouvons que leur offrir nos sincères condoléances profondément émues et attristées et essayer de réchauffer leur cœur en commémorant les grands moments de la vie de Pierre. J'ai perdu un morceau de ma vie, il restera toujours dans mon cœur, même si on ne se voyait pas aussi souvent que l'on aurait souhaité.

En ces circonstances douloureuses, je tiens à exprimer, au nom de l'association Cabrettes et Cabrettaïres, de son président, de tous ses adhérents et de la Ligue Auvergnate et du Massif Central nos condoléances les plus sincères et notre solidarité dans la peine.

Victor Laroussinie

Aller au haut