Parmi les 7 départements de la Ligue Auvergnate, celui du Puy de Dôme fut doublement mis en lumière lors de cette Nuit Arverne 2017, d’une part, par le choix de sa présidente d’honneur : directrice du holding, « la Montagne-Centre France » et d’autre part, par l’élection de sa nouvelle et gracieuse pastourelle de la Ligue, originaire du Puy de Dôme. C’est donc sous le signe du Puy de Dôme mais aussi et avant tout, du partage et de l’amitié, que samedi 16 décembre 2017, à 20h, dans les salons Hoche, pour la 3ème année consécutive, se réunirent les Auvergnats de Paris pour leur grande soirée annuelle, organisée, comme à l’accoutumée, en deux ambiances enjouées : un dîner- spectacle dansant, animé par « Cabrettes et Cabrettaires » et l’orchestre Fabien Veyriras et un cocktail avec le DJ Alkior.

Sous une déferlante parfumée de fleurs décorant les salons Hoche toujours aussi élégants, ce fut une souriante haie d’honneur, composée de la pastourelle de la Ligue Auvergnate et de la Lozère, des sociétaires de groupes folkloriques, des pastourelles sortantes et entrantes, des musiciens de « Cabrettes », du pdt de la Ligue Auvergnate, des pdts des Fédérations et du comité opérationnel de la Ligue Auvergnate, qui accueillit en musique et sous les applaudissements, la pdte d’honneur de la Nuit Arverne et conduisit, jusqu’aux salons distingués de l’apéritif, les convives du banquet, déjà sous le charme des lieux et des traditions.

Sémillante, Emilie Picou, commenta avec enthousiasme, l’entrée à la fois solennelle et affable des personnalités telles que la pdte d’honneur du banquet, Edith Caillard ; la pastourelle de la Ligue Auvergnate et de la Lozère ; Clara Borrel et les autres pastourelles sortantes : Marion Genini, pour l’Aveyron ; Lysiane Bonhoure, pour le Cantal et Lily Levanquang, pour la Corrèze, au bras du pdt de la Ligue Auvergnate ; Jean Mathieu et des pdts des Fédérations : Jean-Pierre Bonicel pour l’Association des Lozériens de Paris ; Bernard Delcelier, pour la Fédération de l’Auvergne en Ile de France ; Bernard Lheritier, pour la Fédération des Amicales Cantaliennes ; Fernand Miquel, pour l’Union Quercynoise et Pierre Vincens, co-pdt de la Fédération des Amicales Aveyronnaises. Cette cérémonie, en musique, permit à tous de remercier chaleureusement les jeunes filles pour leur pastourellat 2017 assuré avec bonne humeur et courtoisie et les responsables du mouvement associatif pour leur engagement déterminé. D’échange de bouquets et présents offerts aux pastourelles, l’on s’achemina vers la première présentation des deux nouvelles candidates pastourelles, accompagnées de leurs cavaliers : Marie Cotrel, pour le Puy de Dôme et Maude Teissedre, pour le Cantal.

« Merci à chacun et à chacune » dit le pdt de la Ligue Auvergnate en préambule de son discours éloquent. Il exprima sa gratitude envers tous ses amis, organisateurs, donateurs et son prédécesseur Raymond Trebuchon, pdt d’honneur de la Ligue Auvergnate ; les membres du comité opérationnel de la Ligue : Alain Castan, secrétaire général ; Claude Auberty, trésorier ; Martine Cuiller, Traditions populaires ; Nadine Pomier, Commission Pastourelles ; Emilie Picou, Evénementiel ; Marc Poulet, Communication ; Roger Vidal, Art et culture ; Le Père Joseph Boissier, aumônier de la Paroisse Lozérienne de Paris ; Sylvie Bonnet, photographe de la soirée ; Thierry Borrel, pdt de la « Bourrée de Paris » ; Rodolphe Bousquet, directeur de l’antenne parisienne du CA Centre France ; Laurence Breton, directrice de l’agence grandes entreprises CASEG-CA Nord Midi Pyrénées ; Nelson Burton, directeur général de l’Auvergnat de Paris ; Anne Compaire, directrice générale de la Bred Banque populaire ; Jean-Michel Dehais, rédacteur en chef de l’Auvergnat de Paris ; Michel Delbouis, trésorier d’honneur de la Ligue Auvergnate ; Samuel FRUGIER, directeur général adjoint du CA Centre France ; David Giardina, directeur de l’agence parisienne du CA du languedoc ; Laurence Guichard, payse de France ; Alain Jacob, pdt de la Fnff ; Vincent Lapierre, directeur commercial des cafés Richard ; Jean-Pierre Mazel, administrateur du CA Centre France ; Annie Nicolas, responsable de la communication du groupe La Montagne-Centre France ; Philippe Poughon, du groupe La Montagne-Centre France ; Laura Roucous, bergère en Ile de France ; Yannick Rousseau, pdt de « Cabrettes et Cabrettaires » ; André Soulier, ancien pdt du Centre des provinces françaises ; François Viallon, vice-pdt du CA du Languedoc et pdt de la Caisse de la Lozère.

Pdt de la Ligue depuis 7 ans, Jean Mathieu, loua les qualités personnelles et professionnelles de la pdte d’honneur, Edith Caillard, pdte de la holding Centre France « La Montagne », journal né en 1919 et représentant le 4ème pouvoir qu’est la presse. Il aborda son attachement à sa région et à la littérature, son esprit d’entreprise depuis 2012 lorsqu’elle reprit les rênes de Centre France après le décès de son époux et se félicita enfin de l’excellent hors-série rédigé par « la Montagne : « Le Paris des Auvergnats » anthologie de 25 brasseries parisiennes.

Au moment où il achève son mandat, Jean Mathieu tint à affirmer que la Ligue Auvergnate qui fête ses 131 ans « se doit de renouveler les valeurs de l’amicalisme, de construire ensemble un véritable passeport pour l’avenir, au nom des chaudes couleurs de l’Auvergne » et il conclut, avec humour, sur une brève de comptoir, à la Alexandre Vialatte : « si les volcans d’Auvergne se réveillaient, 50 fromages disparaîtraient »…

La pdte d’honneur de la Nuit Arverne ou plutôt la marraine comme elle aima à se nommer, se montra très chaleureuse et bienveillante dans ses propos, se réjouissant de faire partie de la même grande famille auvergnate et des liens privilégiés tissés entre « la Montagne » et le mouvement amicaliste. Grâce au « Paris des Auvergnats », Mme Caillard est satisfaite « d’avoir mis au soleil ceux qui aiment tant l’ombre et travaillent en confiance et discrétion, en respectant les valeurs, travailleurs consciencieux et déterminés comme tous les Auvergnats ». Elle conta ses racines auvergnates, ses voyages en tant qu’hôtesse de l’air et ambassadrice de l’Auvergne à travers le monde, sa fierté d’être à la tête de « la Montagne », journal mythique, soutien de la région.  « Que la nouvelle pastourelle porte haut les couleurs de l’Auvergne et que l’aligot et la truffade se déclinent sur toutes les tables du monde ! » clama-t-elle en conclusion.

Clara Borrel, remercia avec beaucoup de sincérité et d’émotion tous ceux qui ont su la soutenir et l’accueillir tout au long de son année de pastourelle de la Ligue Auvergnate et de la Lozère « qu’elle vécut comme un rêve » et qui fut appréciée de tous.

Les variantes talentueuses des groupes folkloriques se révélèrent superbement avec, sous la houlette de Thierry Borrel, les chants mélodieux de la « Bourrée de Paris » puis, les danses parfaitement orchestrées, en un savant enchaînement, de divers groupes rassemblés : « Pastres et Pastretos », « Lou Baïlero »,  « la Montagnarde » et « les Gentianes ».

Après la seconde présentation des deux candidates pastourelles et leurs réponses perspicaces au questionnaire du portrait chinois, vint un moment très agréable de partage en chansons : celles, interprétées avec brio par Emilie Picou puis, par toute l’assistance reprenant en chœur des « tubes » dont ceux de Johnny Halliday, sans oublier le vibrant « Se Canto ».

Tandis que l’orchestre de Fabien Veyriras faisait tournoyer les convives, la tombola et les résultats du vote des pastourelles s’annonçaient.

L’attente fut palpitante comme le résultat qui, révélé par Nadine Pomier, responsable du Pôle Pastourelles, dévoila, sous les acclamations, le nom de la pastourelle de la Ligue Auvergnate 2018 : Marie Cotrel, également pastourelle du Puy de Dôme, suivie de près par Maude Teissedre, pastourelle du Cantal. Des cris de joie saluèrent cette élection qui fut l’épilogue d’une Nuit Arverne divertissante, signifiant aussi que la Ligue Auvergnate et du Massif-Central, du haut de ses vivaces 131 ans, envisage de se restructurer pour appréhender le futur avec espérance.

Partenaires

La Pastourelle 2018


Marie Cotrel
Pastourelle du Puy-de-Dôme
Pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

Calendrier

Prix arverne


PRIX ARVERNE 2018
Serge CAMAILLE
« L'enfant de Carladès »

Aller au haut