Equipe Le Puy Foot 43 3Fiers du parcours réalisé par Le Puy foot 43 (National 2) nous avons eu envie d’en savoir plus sur cette équipe de foot auvergnate qui réalise un exploit. L’opportunité nous a été donnée d’interviewer leur Président, Christophe Gauthier, et leur entraineur, Roland Vieira... A vos crampons, prêts … on vous dit tout !

 

 

 

Christophe GauthierInterview du Président, M Christophe Gauthier

Félicitations tout d’abord ! Battre Lorient pour accéder en 8ème de finale ce n’est pas rien. Sachez que les Auvergnats de Paris sont derrière vous et vous soutiennent !

Christophe Gauthier : Merci ça fait plaisir !

Comment êtes-vous devenu le Président du Puy Foot 43 ?

Christophe Gauthier : J’étais président d’un petit club dans un quartier du Puy et, un jour, nous avons pensé que ce serait plus judicieux de se rapprocher du Puy. Et, ça s’est fait tout naturellement, avec les anciens dirigeants qui sont toujours en place aujourd’hui, et cela a été une fusion parfaite.

On imagine que c’est l’effervescence au Puy malgré le confinement ?

Christophe Gauthier : La réception de Lorient en 16ème de finale était une très belle affiche mais, malheureusement, trop peu de personnes ont pu vivre ce bel évènement. Cela aurait été une belle fête si les spectateurs avaient été présents. Nous avons eu la chance de vivre quelque chose de rarement arrivé au Puy : une opposition avec 3 niveaux d’écart. Mon grand regret, bien entendu, est que le public n’ait pu être là.

Comment est structuré votre Club ?

Christophe Gauthier : Nous avons 450 licenciés, avec un pôle féminin très fort en Division 2, dont le championnat est à l’arrêt aussi. Nous avons la volonté au Puy de former au maximum nos jeunes, avec des équipes très performantes, car nous ne pouvons vivre que grâce à cette formation.
Notre équipe de National 2 est composée de joueurs capés qui ont fait des carrières intéressantes et qui encadrent aujourd’hui un groupe de jeunes joueurs : le mélange est bon.

accession National GauthierVos joueurs en N2 sont-ils salariés ?

Christophe Gauthier : Bien sûr, nos joueurs sont salariés. Je pense d’ailleurs que le National 2 constitue le plus gros employeur de toutes les divisions de football. Tout le monde quasiment est sous contrat.
Nous disposons d’une forte dotation, à chaque tour passé dans cette coupe de France : les clubs de N2 n’ont que des sorties mais pas d’entrées d’argent. Les sponsors ont du mal à suivre, le public fait défaut… Grâce à cette compétition, nous arrivons à atténuer les difficultés financières.

L’année prochaine, quel est votre objectif, le National ?

Christophe Gauthier : L’objectif du Club est de terminer le championnat avec une formule aménagée, afin d’essayer de retrouver notre place en National ou cette éventuelle Ligue 3, que cette crise sanitaire nous a volée l’année passée.

Pour faire un lien entre Paris et L’Auvergne, le buteur contre Lorient est né à Paris non ?

Christophe Gauthier : Oui, le buteur, Lenny Joseph, est un Parisien arrivé au Puy à l’âge de 16 ans. Il a joué en National dès 17 ans. C’est le type de garçon qu’on aime voir grandir dans notre département, et il y en a beaucoup actuellement de gentils garçons comme lui ! La difficulté est que nos jeunes joueurs sont souvent attirés par les centres de formation des clubs alentours plus huppés (ASSE, Clermont, ou d’autres). Nous avons 3 joueurs du cru, 3 Ponots (les habitants du Puy) au sein du Club.

Et votre entraîneur, cela fait longtemps qu’il est au club, 9 ans, dont 8 à la tête de l’équipe ?

Christophe Gauthier : J’apprécie votre question et surtout j’apprécie mon entraîneur ! Je ne l’ai pas choisi forcé. Je l’ai choisi pour sa compétence et son grand charisme. Il a accompagné le club depuis la CFA2, puis en CFA, puis la montée en National. La covid a fait malheureusement redescendre le club en N2. Il produit beaucoup de travail au Puy et surtout un excellent travail.

Equipe Le Puy Foot 43 4Vous êtes un fervent défenseur des valeurs humaines ?

Christophe Gauthier : Oui, le terme n’est pas usurpé, je l’emploie au quotidien. Garder nos valeurs, (elles sont extrêmement fortes), avec les dirigeants, les bénévoles, les salariés et toutes les composantes du club, car il existe des relations humaines très attachantes, très fortes.

Espérons que ces valeurs vont pousser des Montagnes contre Rumilly pour ce 8ème de finale ?

Christophe Gauthier : Oui ! Le 7 avril, nous nous déplaçons, dans les Alpes, à Rumilly. Un club qui évolue au même niveau que Le Puy. Ce qui est sûr c’est qu’à l’issue de ce match un club de National 2 accèdera à un quart de finale… c’est déjà bien. Si c’est le Puy qui gagne ce sera bien entendu mieux et, même, extraordinaire !

Un prochain match contre le PSG au Puy ce serait bien non ?

Christophe Gauthier : J’ai vécu quelques années à Paris et je suis un très grand spectateur du PSG. J’allais beaucoup au Parc des Princes. Il y a beaucoup de chances que l’on reçoive en quart mais on a encore une possibilité de se déplacer car il peut y avoir un autre petit poucet comme nous ou Rumilly en quart de finale…

Que peut-on vous souhaiter de plus que la victoire en 8ème ?

Christophe Gauthier : Que nous sortions de cette crise sanitaire qui affecte toutes les franges de la société mais aussi le sport. Que l’année prochaine, nous repartions avec autant de licenciés. Je sais bien que les cartes vont être rebattues et ma crainte est forte, forcément, même si je garde bon espoir.
Et puis bien sûr de se qualifier pour le quart de finale. Ce serait historique !

 

Interview de Roland VieiraRoland Vieira 2

Votre championnat a été arrêté, pas trop frustré ?

Roland Vieira : Il a été suspendu pendant un mois, on ne fait que des entraînements. Nous avons des craintes pour la reprise, même si, au niveau de l’éthique, il faudra trouver des solutions par rapport aux descentes de nationales et aux montées de CFA…
Avec la coupe de France, nous avons repris la compétition et les matchs amicaux tolérés avec les réserves pros et les équipes encore en course.

Les équipes qui n’ont plus rien, ça doit être galère pour elles, non ?

 Roland Vieira : Effectivement. Une de nos principales sources de motivation de gagner contre Lorient était notre inquiétude de nous retrouver sans plus aucune compétition. Cette situation aurait été très dure.

Cette victoire a dû retentir dans tout Le Puy-en-Velay ?

Roland Vieira : Oui, nous n’avions pas encore gouté à un tel niveau de qualification ! On avait déjà célébré plusieurs montées, eu de belles réussites sportives en championnat, déjà réussi à stabiliser le club et répété plusieurs fois des 32ème… mais pas encore vécu cette petite épopée de sortir une équipe de Ligue 1 ! L’effervescence des supporters est plus spontanée. C’est un enthousiasme très différent de celui d’une montée qui est un travail de longue haleine.

Vous avez pu faire la fête ?

Roland vieira 3Roland Vieira : Oui, même si ce n’est pas comme nous l’aurions voulu. Ce n’est pas la communauté auvergnate de Paris à qui je m’adresse qui me contredira : en Auvergne on aime l’ambiance festive ! D’habitude, nous nous serions réunis dans un bar pour fêter cela tous ensemble… Cela n’a pas pu être le cas. Par contre, nous avons réussi à nous retrouver pour manger ensemble, à l’occasion du tirage au sort des 8èmes.

Vous connaissez vos prochains adversaires, Rumilly ?

Roland Vieira : On les connaît de nom seulement car on ne joue pas dans la même poule. C’est un club qui vient de monter et qui est en train de se construire. D’ailleurs, deux anciens joueurs de chez nous évoluent au sein de leur club.

En tant qu’ancien attaquant (Lyon, Angers, Niort…. Le Puy), comment faites-vous jouer votre équipe, de façon plutôt offensive ?

Roland Vieira : J’ai l’habitude de m’adapter aux joueurs que j’ai à ma disposition. Il y a des systèmes que j’apprécie mais je ne veux pas me limiter à un modèle. Surtout, je cherche toujours celui qui va mettre le mieux mes joueurs en valeur.

Le but contre Lorient : un beau but d’attaquant !

Roland Vieira : Oui très beau but !!! C’était dans le projet de jeu de justement avoir des transitions et d’aller vite vers l’avant. On a très bien exploité, avec ce but, les qualités de Lenny (Joseph). Nous sommes en reconstruction d’équipe. Je martèle depuis le début de saison que l’on doit apprendre à jouer les uns « avec » les autres et les uns « pour » les autres, avec les qualités de chacun.

Vous entrainez Le Puy depuis 8 ans, ce n’est pas fréquent !

Equipe Le Puy Foot 43 2Roland Vieira : C’est difficile de trouver les ententes humaines dans ce milieu, de trouver chacun son rôle sans que des égos prennent le dessus sur d’autres. Nous avons cette grande chance de profiter d’un fonctionnement dans lequel il n’y a pas d’ingérence. On s’apprécie énormément et ces relations humaines emmènent les réussites que nous avons depuis 8 ans.
Ainsi, les joueurs peuvent s’identifier à l’état d’esprit du Président du club, à la manière dont fonctionne le club : les premiers bons ingrédients pour avoir des résultats.

Vos espoirs et ambitions pour le prochain match ?

Roland Vieira : Mon premier souhait est de montrer la même image que contre Lorient : une équipe qui travaille, qui joue, qui défend fièrement sa chance et qui produit du jeu.

Prêts donc pour la confrontation d’une montagne alpine contre un Puy auvergnat ?

Roland Vieira : Oui, c’est une belle image. J’espère que la montagne tombera dans le Puy alors, si on peut s’en sortir de cette manière-là ! Nous ferons tout pour encore faire grandir le club et passer ce tour qui sera historique. Cela sera aussi une satisfaction de pouvoir aider financièrement le club, pendant ces périodes compliquées.

Bonne chance et bon travail de préparation, les Auvergnats de Paris sont derrière vous !

Roland Vieira : C’est gentil de nous suivre, au revoir !

Retour vers la news letter

La Ligue Auvergnate et du Massif-Central est une confédération internationale des associations originaires du Massif-Central créée en 1886. Elle a été fondée par Louis Bonnet pour défendre et unir les Auvergnats de Paris. Contact mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Internet de la Ligue Auvergnate et du Massif Central
Copyright © 2009-2021
Mentions légales