1990

En 1990, la première réunion avait lieu le 15 mars au restaurant Le Parc à Créteil.

Il y avait parmi les Amicales présentes celles de Créteil, d’Alfortville, d’Aulnay sous-Bois, de Villejuif, de Villeneuve le Roi, d’Eaubonne, de Fontenay aux Roses, de Montlhéry, de Rueil, du Raincy, de Montreuil, de Villeparisis, de Pontault Combault, de Colombes et d’Argenteuil. Les Amicales de Bois-Colombes et Pantin étaient excusées Pour ce qui concerne la journée du 9 juin, le Groupe Folklorique Lo Bourreïo de Fontenay aux Roses présente une jeune fille comme Bergère de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France, il s’agit d’Isabelle Giry, originaire de la Haute-Vienne. Sa candidature est acceptée à l’unanimité. M. Alain Cordesse fait la lecture du règlement concernant la désignation de la Bergère, règlement qu’il a, lui-même réalisé.

Déroulement de la journée :

12h00 Accueil des Groupes Folkloriques au Palais des Sports. 13h00 Repas pour les Groupes.

16h00 à 16h45 Animation du Centre-ville par les Groupes. 17h30 Spectacle sur podium.

18h30 Messe.

19h30 Fin de la messe. 20h00 Apéritif.

21h00 Début du repas

Pour ce qui concerne le traiteur, le menu choisi est : Assiette de charcuterie, jambon, pâté, saucisson, Coq au vin, pommes à l’Anglaise, Fromages, Bavarois, Café, Vin Corbières. Ce
menu est à 75F.

On reconduit le principe adopté les autres années, à savoir : pour les Groupes Folkloriques, chaque membre, dansant ou jouant l’après-midi vient gratuitement s’il amène une personne payante.

Compte tenu des invitations et des faux frais, le prix de la soirée est fixé à 120F. La buvette sera tenue par Jean Rouillou de Villejuif. Pernod, dont Créteil est le fief, a été contacté. M. Rouillou s’occupe du champagne. Le vestiaire est assuré par Casimir Bru d’Aulnay sous-Bois. La soirée sera présidée par Mme Louisette Rousset.

Pour la tombola, M. Froment de Pontault Combault qui en est chargé demande un « point de chute » à Créteil pour réceptionner les lots. Marcel Courbaize, Président de l’Amicale de Créteil propose le restaurant le Parc chez M. Jouve, 3 rue Maréchal de Lattre de Tassigny à Créteil. Il est demandé à chaque Amicale au moins 1 lot.

Dans les questions diverses, M. Boissonnade fait part d’un courrier qu’il a reçu concernant la Mutuelle Aveyron-Lozère qui recherche un candidat originaire de l’un de ces deux départements pour son agence de Paris.

Le Président signale son mécontentement que 3 banquets d’Amicales de la Fédération fassent leur banquet le même soir : Alfortville, Pontault-Combault, Fontenay aux Roses, alors qu’il n’y en eut aucun les 3 samedis qui précèdent. Il est alors demandé d’établir le calendrier des banquets suffisamment tôt. D’ores et déjà, Alfortville signale son banquet pour le 23 mars 1991 et Le Raincy annonce que son banquet a toujours lieu le 1er samedi de février.

M. Boissonnade demande qu’au cours des banquets, il soit annoncé la fête du 9 juin car il s’est aperçu que ce n’était pas toujours fait. De plus, M. Boissonnade rappelle que la nouvelle dénomination est l’Auvergne en Ile de France. Il ne faut plus employer l’ancien nom.

Dans les comptes-rendus de banquet paraissant dans l’Auvergnat de Paris, il n’est pas fait mention de la Fédération ni de son éventuel représentant. MM. Martin et Bru font état d’une censure de la part du journal.

Pour ce qui concerne le sigle, le Président Boissonnade signale que la personne qui pouvait s’en occuper n’est plus en mesure de le faire. La discussion porte sur la dimension, il ressort que 2m x 2m semble un peu grand et qu’il vaudrait mieux en faire 2 de taille plus réduite. Philippe Boissonnade s’en charge.

Photo 21

 

Sur cette photo, notre toute nouvelle Bergère de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France, Isabelle Giry, entourée de notre Président de la Fédération, Raymond Boissonnade et du Président de la Ligue, Raymond Trébuchon.

 

Pour les badges, le Président serait satisfait si les badges pouvaient être faits pour le 9 juin. Philippe se charge de l’achat des plastiques et Alain Cordesse de la photocopie en couleurs du sigle de la Fédération.
Dans une lettre du 11 mai, le bureau de la Fédération disait d’être réuni le jeudi 10 mai pour peaufiner en détail la préparation de la Journée de l’Amicalisme et du Folklore.
Un diner de la Fédération devait avoir lieu le 31 mai. Elle précisait que « Vous souhaitez tous faire connaître le dynamisme de notre Fédération. Prouvez-le en venant très nombreux à cette soirée du 9 juin afin de démontrer qu’il s’agit d’une des plus importantes, sinon la plus importante manifestation de l’Amicalisme en région Paris Ile de France. Il est souhaitable qu’au moins une personne par Amicale et par Groupe Folklorique soit présente à cette réunion. Il est aussi demandé à chacun d’amener un lot à cette occasion. Il est également impératif de faire connaître au soir du 31 mai le nombre d’inscriptions afin que nous puissions vous remettre les cartes de banquet.
Nous espérons que le tarif très modeste du banquet permettra à beaucoup de jeunes de venir à cette manifestation car l’avenir de l’Amicalisme ne passe-t-il pas par les jeunes ? Tout ceci implique qu’à cette soirée du 9 juin, chaque Amicale doit pour le moins être représentée.
Cette lettre était signée de Raymond Boissonnade, d’Anne-Marie Pougnet, de Jean-François Raynal, de Casimir Bru, d’Alain Cordesse, de Marcel Courbaize, de Roland Froment, de M. Hoiret et de Jean Rouillou.
Lors de cette réunion du 31 mai, certains points précis, autres que ceux qui ont été déjà évoqués, ont été abordés.
Le Crédit Agricole a été contacté pour les affiches, mais l’assistance serait d’accord pour lui demander plutôt les menus. Il faut voir si l’imprimerie accepte et quel en serait le tarif ? Pour l’orchestre, Guy Letur, très touché qu’on fasse appel à lui à nouveau après notre défection de l’an dernier : il propose les mêmes conditions que l’an passé.

Pour ce qui est du programme quelques précisions complémentaires
- 14h30 Fin du repas.
- 15h00 Retour au Palais des Sports pour habillage
- 15h40 Départ des cars pour la ville
- 17h00 Après l’animation, les Groupes convergent vers la rue piétonne
- 18h15 Après le spectacle sur podium, fin de l’animation
- 03h00 Fin de la soirée
Les différents responsables sont : M. Hoiret et Anne-Marie Pougnet pour l’accueil, M. Froment pour la tombola, M. Bru pour le vestiaire, et M. Rouillou pour la buvette. M. Boissonnade va demander à Louisette Rousset de présider cette soirée, les 7 pastourelles seront invitées. Notre Assemblée Générale avait lieu le 8 novembre 1990 à Pantin.
Etaient présentes, les Amicales d’Alfortville, d’Eaubonne, d’Aulnay, de Pantin, de Villeneuve le Roi, de Fontenay aux Roses, de Villejuif, de Bois-Colombes, d’Emerainville, d’Argenteuil, de Montreuil, de Villeparisis et de Créteil. Seule, l’Amicale de Rueil-Malmaison était excusée. Dans son introduction, le Président Boissonnade, heureux de retrouver nombreux les Présidents, les en remercie et en profite pour rappeler à chacun d’eux qu’il serait bon, pour leur allocution de banquet, de faire mention de la Fédération. Notre sigle est à la disposition des Amicales qui le voudraient pour leur banquet. Il faut faire connaître la Fédération et signaler que, depuis cette année, elle a une Bergère, Isabelle Giry. Il serait bon de l’inviter aux banquets, il suffit d’en faire la demande au Président Boissonnade.
Pour ce qui concerne la Journée du 9 juin, il y eut moins de monde que prévu : 540 personnes au total dont 138 gratuits (Groupes Folkloriques et invités). Il fut payé 750 repas au traiteur.
Pourtant, étant donné le prix des banquets et, en particulier, celui de la Nuit Arverne, on aurait pu penser que pour 120F, il y aurait eu beaucoup plus de monde. Le mois de juin est-il un bon mois pour ce genre de manifestation ? Y réfléchir.
M. Rouillou propose que les enveloppes de la tombola soient vendues 20F et non 10F. Les boissons restant au soir du 9 juin sont stockées chez Raymond Boissonnade, y penser pour vos manifestations afin d’épuiser le stock.
Maurice Rouquet fait part, lors de la Commission du Folklore du 11 juin, au sujet de la Bergère, de l’intervention de Mme Rousset qui déplorait la création d’un nouveau titre. M. Bru signale également l’impression qu’il a ressentie lors du séminaire du 6 octobre : « Les Amicales de Banlieue dérangent car elles retirent des adhérents aux Amicales de clocher ». Messieurs Raymond Boissonnade, Casimir Bru, Marcel Courbaize, André Pigot et Jean-François Raynal renouvellent leurs candidature et sont élus au titre du tiers sortant.

Le bureau se compose donc comme suit :
Président : Raymond Boissonnade
Vice-présidents : Casimir Bru, Maurice Labastide
Secrétaire : Anne-Marie Pougnet
Secrétaire adjointe : Nicole Froment
Trésorier : Jean-François Raynal
Trésorier adjoint : Jacques Hoiret

M. Hoiret propose que sur le papier à lettre à en-tête de chaque Amicale, il y ait également le sigle de la Fédération. Les avis sont très partagés.
L’Assemblée Générale de la Ligue aura le 27 novembre.
Le Président lance un appel à candidature pour l’organisation de la prochaine Fête de la Fédération en 1992.
Jean Rouillou propose que la Fédération organise une rencontre d’été au pays. Question à mettre à l’ordre du jour de la prochaine réunion qui aura lieu le 24 janvier à Fontenay aux Roses.

Photo 22

Au banquet de Villejuif, le Président, Jean Rouillou est bien entouré de Carole Delbouis, Miss Aveze 1991 et d’Isabelle Giry, Bergère de l’Auvergne en Ile de France 1991. A l’Amicale d’Alfortville, il y a eu un changement de Présidence, Maurice Rouquet remplace Alain Cordesse.

La Catinou d’Eaubonne présente une candidate Pastourelle pour le Lot. Raymond Boissonnade remerciait le Président Gasq de son accueil et du champagne offert au dessert.

La Nuit Arverne a eu lieu le 15 décembre, elle était présidée par Jacques Mailhot, chansonnier et journaliste. La Pastourelle de la Ligue, Isabelle Rouziès était Cantalienne.

Le Mérite Amicaliste a été attribué à Eliane Chalumeau d’Aulnay, à Roland Froment de Pontault, à Roger Moujol du Réveil, à André Moutarde, à Justin Pinguier de Villeneuve le Roi, à Paulette Rignault d’Alfortville, Lisette Saby de Villejuif et Roger Valentin d’Aulnay. Cette année-là, il y avait eu aussi le Séminaire sur l’Amicalisme à Rolleboise dans les Yvelines les 5 et 6 octobre.

En cette année 1990, un très beau livre intitulé « Les Auvergnats » avait été édité. C’était un livre signé par Robert Doisneau et Jacques Dubois. Très belles photos en noir et blanc et bien illustré. L’ouvrage avait été présenté lors d’une soirée à la Galoche d’Aurillac. Roger Girard avait écrit les chapitres Parisiens sur la Conquête de Paris et Solidarité et Nostalgie et Robert Giraud, les chapitres sur les bougnats.

 

1991

En 1991, la réunion avait lieu le 24 janvier à Fontenay aux Roses.

Les Amicales d’Alfortville, de Villeneuve le Roi, de Villejuif, de Créteil, de Montreuil, d’Eaubonne, d’Aulnay, de Pontault, de Rueil, d’Antony, de Montlhéry, de Villeparisis, d’Argenteuil et de Fontenay aux Roses étaient présentes.

Les Amicales de Boulogne, du Raincy et de Bois-Colombes étaient excusées ainsi que le Trésorier Jean-François Raynal.

Le Président de Fontenay aux Roses, M Henri Amat ouvre la séance en adressant la bienvenue à l’assistance ainsi que ses meilleurs vœux.

Heureux de la présence d’Isabelle Giry, Bergère de l’Auvergne en Ile de France, il lui remet un bouquet de fleurs. Ayant appris que deux membres de la Fédération fêtaient leurs anniversaires, le Président Amat charge Mme Amat de remettre un souvenir à Boissonnade Philippe et le Président de la Fédération de remettre des fleurs à Anne-Marie Pougnet.
Raymond Boissonnade remerciait Henri Amat de son accueil ainsi que notre Bergère.
L’année 1990 a été marquée par la Journée de l’Amicalisme et du Folklore du 9 juin à Créteil. Il faut tirer les enseignements du demi-succès de cette journée. Il y eut un manque de rigueur de la part des participants comme de la part du traiteur. S’adresser à un traiteur privé est une formule plus souple. Le problème de la date se pose également.

Il faut commencer à penser à la fête de 1992. Mme Froment propose Pontault Combault et la période retenue est la première quinzaine d’octobre. Lors de la prochaine réunion, Nicole donnera de plus amples renseignements.

Pour ce qui concerne la rencontre d’été, l’idée lancée par M. Rouillou lors de la dernière réunion, a charmé tout le monde. M. Boissonnade l’a travaillée et il en ressort qu’il souhaiterait que, pour la première fois, cette rencontre ait lieu dans le Cantal, département central. Il propose donc de se réunir chez lui pour prendre le champagne, tous les participants, puis de se rendre au restaurant du Pont du Gournier.

Pour le menu, le Président lit les trois propositions du restaurant. C’est le menu à 110F qui recueille les suffrages avec remplacement du coq au vin par du filet de bœuf. Après discussion, il est retenu de faire venir le Groupe local de Chaudes Aigues. Le choix de la date est assez difficile compte-tenu des diverses manifestations qui ont lieu au pays à cette saison. En définitive, c’est le samedi 17 aout qui est choisi.

Dans les questions diverses, la Bergère, étant nommée pour un an, il faut, d’ores et déjà, songer à notre deuxième Bergère. Le Groupe pressenti est la Cabrette d’Aulnay. Le Président Boissonnade souhaiterait que les Bergères, soutenues par la Fédération, puissent être Pastourelles de leur département. Il signale qu’il reste encore des boissons à écouler. Pensez à puiser dans ce stock. L’Assemblée Générale avait lieu le 7 novembre 1991 à Asnières.

Les Amicales de Villeneuve le Roi, Villejuif, Aulnay, Villeparisis, Rueil, Montreuil, Eaubonne, Bois-Colombes, Fontenay aux Roses, Créteil, Argenteuil, Montlhéry, Pontault-Combault, Alfortville, Clichy et Chatillon sous Bagneux étaient présentes.

Deux Amicales étaient représentées : Le Raincy par Aulnay et Colombes par le Président Boissonnade. L’Amicale de Boulogne était excusée.

Le Président de l’Amicale de Bois-Colombes Asnières, M. Pigot adresse un mot d’accueil aux participants auquel répond le Président Boissonnade qui se félicite de voir une nouvelle Amicale adhérer à la Fédération : l’Amicale de Chatillon et son Président Jean-Pierre Vic.
Deux nouveaux Présidents sont présents : Laurent Cayla pour Clichy et Gilbert Boissonnade pour Argenteuil.

La rencontre d’été au pays, réalisée sur une proposition de J. Rouillou fut une pleine réussite. 119 personnes se sont ainsi trouvées réunies pour l’apéritif chez R. Boissonnade à Saint- Urcize, puis ensuite, au restaurant du Pont du Gournier où un succulent repas fut servi. Le soleil faisant partie de la fête, chacun gardera un excellent souvenir de ce 17 aout 1991 en Aubrac. Un tirage au sort pour gagner un week-end au Pont du Gournier, offert par le restaurateur, désigna Philippe Boissonnade comme heureux gagnant. Celui-ci voulant remettre en jeu son lot, le restaurateur offrit un autre week-end et le sort désigna Nicole Froment. Le restaurateur a été remercié pour son geste généreux.

Suivant la mode du moment, la Fédération projette de faire un pin’s. Une longue conversation s’ensuivit quant au prix, à la fabrication, aux délais de livraison, à la quantité. En conclusion, Philippe Boissonnade s’en occupe et va comparer son fournisseur et celui proposé par Anne-Marie Pougnet pour une quantité de 1000. Il est décidé, à la grande majorité, que les Amicales ne feront pas de bénéfice sur la vente des pin’s. Ceux-ci, qu’ils soient achetés directement auprès de la Fédération ou auprès des Amicales seront au même prix.

Notre première Bergère, Isabelle Giry, ayant terminé son règne, une nouvelle Bergère est désignée. Il s’agit de Corinne Simoneau du Groupe Folklorique La Cabrette d’Aulnay sous-Bois.

En 1991, la réunion avait lieu le 24 janvier à Fontenay aux Roses.

Les Amicales d’Alfortville, de Villeneuve le Roi, de Villejuif, de Créteil, de Montreuil, d’Eaubonne, d’Aulnay, de Pontault, de Rueil, d’Antony, de Montlhéry, de Villeparisis, d’Argenteuil et de Fontenay aux Roses étaient présentes.

Les Amicales de Boulogne, du Raincy et de Bois-Colombes étaient excusées ainsi que le Trésorier Jean-François Raynal. Le Président de Fontenay aux Roses, M Henri Amat ouvre la séance en adressant la bienvenue à l’assistance ainsi que ses meilleurs vœux.

Heureux de la présence d’Isabelle Giry, Bergère de l’Auvergne en Ile de France, il lui remet un bouquet de fleurs. Ayant appris que deux membres de la Fédération fêtaient leurs anniversaires, le Président Amat charge Mme Amat de remettre un souvenir à Boissonnade Philippe et le Président de la Fédération de remettre des fleurs à Anne-Marie Pougnet. Raymond Boissonnade remerciait Henri Amat de son accueil ainsi que notre Bergère. L’année 1990 a été marquée par la Journée de l’Amicalisme et du Folklore du 9 juin à Créteil. Il faut tirer les enseignements du demi-succès de cette journée. Il y eut un manque de rigueur de la part des participants comme de la part du traiteur. S’adresser à un traiteur privé est une formule plus souple. Le problème de la date se pose également. Il faut commencer à penser à la fête de 1992. Mme Froment propose Pontault Combault et la période retenue est la première quinzaine d’octobre. Lors de la prochaine réunion, Nicole donnera de plus amples renseignements.

Pour ce qui concerne la rencontre d’été, l’idée lancée par M. Rouillou lors de la dernière réunion, a charmé tout le monde. M. Boissonnade l’a travaillée et il en ressort qu’il souhaiterait que, pour la première fois, cette rencontre ait lieu dans le Cantal, département central. Il propose donc de se réunir chez lui pour prendre le champagne, tous les participants, puis de se rendre au restaurant du Pont du Gournier.

Pour le menu, le Président lit les trois propositions du restaurant. C’est le menu à 110F qui recueille les suffrages avec remplacement du coq au vin par du filet de bœuf. Après discussion, il est retenu de faire venir le Groupe local de Chaudes Aigues. Le choix de la date est assez difficile compte-tenu des diverses manifestations qui ont lieu au pays à cette saison. En définitive, c’est le samedi 17 aout qui est choisi.

Dans les questions diverses, la Bergère, étant nommée pour un an, il faut, d’ores et déjà, songer à notre deuxième Bergère. Le Groupe pressenti est la Cabrette d’Aulnay. Le Président Boissonnade souhaiterait que les Bergères, soutenues par la Fédération, puissent être Pastourelles de leur département. Il signale qu’il reste encore des boissons à écouler. Pensez à puiser dans ce stock. L’Assemblée Générale avait lieu le 7 novembre 1991 à Asnières.

Les Amicales de Villeneuve le Roi, Villejuif, Aulnay, Villeparisis, Rueil, Montreuil, Eaubonne, Bois-Colombes, Fontenay aux Roses, Créteil, Argenteuil, Montlhéry, Pontault-Combault, Alfortville, Clichy et Chatillon sous Bagneux étaient présentes.

Deux Amicales étaient représentées : Le Raincy par Aulnay et Colombes par le Président Boissonnade. L’Amicale de Boulogne était excusée.

Le Président de l’Amicale de Bois-Colombes Asnières, M. Pigot adresse un mot d’accueil aux participants auquel répond le Président Boissonnade qui se félicite de voir une nouvelle Amicale adhérer à la Fédération : l’Amicale de Chatillon et son Président Jean-Pierre Vic. Deux nouveaux Présidents sont présents : Laurent Cayla pour Clichy et Gilbert Boissonnade pour Argenteuil.

La rencontre d’été au pays, réalisée sur une proposition de J. Rouillou fut une pleine réussite. 119 personnes se sont ainsi trouvées réunies pour l’apéritif chez R. Boissonnade à Saint-Urcize, puis ensuite, au restaurant du Pont du Gournier où un succulent repas fut servi. Le soleil faisant partie de la fête, chacun gardera un excellent souvenir de ce 17 aout 1991 en Aubrac. Un tirage au sort pour gagner un week-end au Pont du Gournier, offert par le restaurateur, désigna Philippe Boissonnade comme heureux gagnant. Celui-ci voulant remettre en jeu son lot, le restaurateur offrit un autre week-end et le sort désigna Nicole Froment. Le restaurateur a été remercié pour son geste généreux.

Suivant la mode du moment, la Fédération projette de faire un pin’s. Une longue conversation s’ensuivit quant au prix, à la fabrication, aux délais de livraison, à la quantité. En conclusion, Philippe Boissonnade s’en occupe et va comparer son fournisseur et celui proposé par Anne-Marie Pougnet pour une quantité de 1000. Il est décidé, à la grande majorité, que les Amicales ne feront pas de bénéfice sur la vente des pin’s. Ceux-ci, qu’ils soient achetés directement auprès de la Fédération ou auprès des Amicales seront au même prix.

Notre première Bergère, Isabelle Giry, ayant terminé son règne, une nouvelle Bergère est désignée. Il s’agit de Corinne Simoneau du Groupe Folklorique La Cabrette d’Aulnay sous-Bois.
Photo 23

 

Jean Rouillou en présence de Corinne Simoneau, Bergère de la Fédération.

Corinne Simoneau est originaire de Seilhac dans la Corrèze. Le Président Boissonnadelui adresse ses félicitations et lui remet, au nom de la Fédération, un cadeau de bienvenue. Le Président Pigot lui remet son emblème, la quenouille et Isabelle Giry lui offre des fleurs. La passation de pouvoirs est ainsi faite. Le Président Boissonnade remet également un bouquet de fleurs à Isabelle Giry et la remercie d’avoir si bien rempli son rôle de Bergère en apportant tant de charme et un si beau sourire.
Pour l’élection du tiers renouvelable, étaient parmi les sortants, Mrs Hoiret, Girbal, Labastide, Pijoulat et Rouquet. M. Hoiret, n’étant plus membre du bureau de l’Amicale d’Eaubonne, estime ne plus pouvoir faire partie du Conseil d’Administration de la Fédération, de plus comme il n’y a pas de réunions préparatoires, il se trouve inutile et donne sa démission. Jeannette Hoiret accepte d’assurer l’intérim. Les autres membres sont réélus à l’unanimité. Ensuite, c’est l’élection du bureau. Le Président Boissonnade annonce sa décision d’abandonner son siège de Président. S’absentant très souvent, il estime ne plus pouvoir assurer son rôle. L’assemblée est consternée par cette nouvelle et essaye de le faire revenir sur sa décision. Rien n’y fait.

Raymond Boissonnade annonce, qu’après consultation du bureau, un nom s’est porté sur toutes les lèvres : celui de J. Rouillou. Ce dernier, très surpris, accepte néanmoins de se porter candidat au poste de Président à condition que M. Boissonnade continue à être présent pour le mettre au courant et l’introduire auprès des instances de la Ligue et des diverses Fédérations.

Jeannette Hoiret prend alors la parole pour annoncer qu’elle se retirait du Conseil d’Administration par solidarité avec son mari, celui-ci n’ayant pas été contacté pour la concertation préalable. Sa décision est enregistrée et Laurent Cayla est nommé à sa place. On passe au vote. Jean Rouillou est élu Président à l’unanimité moins une voix (celle de Mme Hoiret qui s’abstient). Le reste du bureau est reconduit dans ses fonctions à l’unanimité.

Photo 24

 

Le Président d’Honneur, Raymond Boissonnade et le nouveau Président de la Fédération, Jean Rouillou.

Le nouveau Président, Jean Rouillou demande que M. Boissonnade soit élu Président d’Honneur. Cette proposition est, aussi, acceptée à l’unanimité sous les applaudissements. Il forme le vœu que toutes les Amicales assistent aux réunions.

Nouvelle composition du bureau :

Président d’Honneur : Raymond Boissonnade

Président : Jean Rouillou 

Vice-présidents : Casimir Bru, Maurice Labastide

Secrétaire : Anne-Marie Pougnet

Secrétaire adjointe : Nicole Froment

Trésorier : Jean-François Raynal

Trésorier adjoint : Laurent Cayla

Le Trésorier, Jean-François Raynal rappelle que certaines Amicales n’ont pas encore réglé leur cotisation 91 (200f). A ce sujet, un courrier sera joint au compte-rendu de l’Assemblée Générale pour les défaillants.

Photo 25

Pour ce qui concerne la Journée de l’Amicalisme et du Folklore, Nicole Froment annonce que cette journée se déroulera le samedi 10 octobre 1992. La salle contient de 600 à 700 personnes et est offerte gratuitement par la municipalité de Pontault-Combault. La prochaine réunion aura lieu le jeudi 13 février 1992 à Eaubonne.

Cette année-là, la Nuit Arverne avait lieu le 14 décembre 1991 et elle était présidée par Maurice Faure, Président du Conseil Général du Lot et Maire de Cahors.

La Pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Massif Central, Fabienne Estable était Lozérienne.

 

Le Mérite Amicaliste a été attribué à Raymond Bès de Chelles au grade de Chevalier et à Jean Rouillou de Villejuif au grade d’Officier.

En devenant Président de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France et vice-président de la Ligue Auvergnate, Jean Rouillou s’est vu remettre les insignes d’Officier dans l’Ordre du Mérite Amicaliste par Raymond Trébuchon, Président de la Ligue Auvergnate et du Massif Central.

 

 

 

1992

En 1992, l’année commençait le samedi 18 janvier avec le 55ème anniversaire du Groupe Folklorique « La Yoyette » qui avait lieu dans la salle des Fêtes de Pantin. Pour ce moment très fort de la vie de ce Groupe, le Groupe « Lou Padelou » en contrat ce soir-là leur avait fait une visite surprise. Lucien et Christiane Rouvellat étaient à l’Honneur et avaient été très touchés par leur présence et leur gentillesse.

Photo 26

Christiane Rouvellat, Présidente du Groupe Folklorique la Yoyette de Pantin, au côté de son mari, Lucien.

 

La première réunion avait lieu le 13 février à Eaubonne.

Les Amicales de Villejuif, Pontault, Aulnay, Colombes, Fontenay aux Roses, Montlhéry, Clichy, Créteil, Chatillon, Eaubonne, Villeparisis, Argenteuil et Montreuil étaient présentes. Seule, l’Amicale d’Alfortville était excusée.

La réunion commence par un mot de bienvenue prononcé par Jeannette Hoiret, Présidente de l’Amicale d’Eaubonne.

Le Président, Jean Rouillou passe ensuite la parole à Nicole Froment, organisatrice de la journée du 10 octobre 1992 à Pontault Combault. La salle est offerte gratuitement par la municipalité, avec tables et chaises, elle peut contenir 600 à 700 personnes.

Les Groupes Folkloriques animeront la ville de Pontault Combault, et, peut-être, Emerainville. Les déplacements seront assurés en car. Il est prévu un vin d’honneur à la mairie.

Pour aider l’Amicale d’Emerainville dans sa tâche, il est nommé une commission d’organisation composée de M. et Mme Hoiret, M. et Mme Froment, M. et Mme Bru, M. et Mme Alaux, Mme et Melle Pougnet, et Mrs Raynal, Cayla, Vic, Girbal, Rouillou, Boissonnade Raymond et Gilbert et M. Courbaize.

Les points suivants, seulement évoqués pour l’instant, seront traités à fond par la commission d’organisation. Pour le traiteur, l’idée d’un plat régional plairait bien mais pourra-t-on trouver un traiteur qui accepte de fournir le reste du repas, il faut surtout penser qu’il n’y a pas d’installation sur place ?

Pour ce qui concerne les Groupes Folkloriques, comment gérer leurs participations ? Doit-on reconduire la formule, pour les participants à l’animation de l’après-midi, à la gratuité de la soirée s’il y a la contrepartie d’une personne payante pour une gratuité ? Ou bien, participation à 50% pour les membres des Groupes Folkloriques ? Pour le vestiaire, l’Amicale d’Aulnay ne tient plus à s’en occuper et préfèrerait le bar, s’il y en a un.

Pour la tombola, M. Froment prend en charge son organisation. Pour l’orchestre, Mme Froment a pris contact avec l’orchestre de Radio-Montmartre qui demanderait 5000F.

Pour ce qui concerne les affiches, l’avis général n’y est pas favorable, car peu efficaces pour la pub, sauf si localement, à Pontault-Combault, il est possible d’en faire gratuitement ou à bon marché, uniquement pour une diffusion locale.

Prochaine réunion à Emerainville, le 2 avril.

Entre-temps, avait lieu la réunion de la commission d’organisation le 27 février à Chatillon Etaient présents, Mrs.et Mme Bru, Alaux, Hoiret, Courbaize, Froment, Mmes Rouvellat, Pougnet, Melles Pougnet et Bertrandrias et Mrs Vic, Rouillou, R. Boissonnade, Cayla, Destruel, Delcelier, Rouquet et Mrs P. et Ch. Poulet. Excusé : M. Burguière

Le Président Rouillou demande à Maurice Rouquet, absent lors de la dernière réunion, s’il veut bien faire partie de la commission d’organisation et il accepte.

Le Président Rouillou fait le compte-rendu de sa visite à Pontault-Combault pour connaître les lieux :

La salle ne peut contenir que 400 places pour un repas. Elle est offerte gratuitement ainsi que tables et chaises. Elle dispose d’un vestiaire, d’un bar et d’un podium.
La municipalité offre le vin d’honneur. Quant au repas de midi pour les Groupes Folkloriques, la municipalité d’Emerainville va être contactée.

Les différents points sont alors étudiés.

Pour le bar, Laurent Cayla et J-P. Vic en prennent la responsabilité totale si le traiteur ne s’en réserve pas l’exclusivité. Mais, pour l’apéritif, Raymond Boissonnade va contacter Ricard et Saint-Raphaël. Pour le traiteur, après une longue discussion, il est décidé de rester à la formule habituelle du traiteur fournissant le repas complet. Plusieurs traiteurs vont être contactés. Type de menu : Assiette de charcuterie, potée Auvergnate, fromages d’Auvergne et pâtisserie. Pour l’orchestre, P. Bienvenu de Radio-Montmartre prend 5 à 6000F pour 4 musiciens, F. Boissonnade 8000F pour 6 musiciens. Régine Raynaldy (par J. Rouillou) ainsi que Daniel Rieutort (par Ch. Poulet) vont donner leur tarif. Pour le vestiaire, M. Boissonnade et son Amicale vont s’en charger. Pour la tombola, M. Froment en est le responsable. Il est demandé aux Amicales de bien vouloir offrir un lot.

Pour ce qui concerne les Groupes Folkloriques, après une chaude et passionnée discussion, il semblerait que le principe déjà mis en place d’1 gratuit pour 1 payant soit reconduit puisque 4 Groupes sur les 7 présents ou représentés y sont favorables (la Catinou, la Cabrette, la Crouzade et le Réveil Auvergnat).

La réunion suivante avait le 26 mars à Emerainville.

Les Amicales d’Emerainville, Villejuif, Créteil, Villeparisis, Villeneuve le Roi, Aulnay, Alfortville, Colombes, Rueil, Eaubonne, Montreuil, et Fontenay aux Roses étaient présentes. Les Amicales de Bois-Colombes et de Chatillon étaient excusées. 

Nicole Froment, Présidente de l’Amicale de Pontault, ouvre la séance par un mot de bienvenue aux participants.

Le Président Rouillou la remercie et commence les débats en demandant à M. Froment s’il a eu une réponse concernant le repas de midi pour les Groupes Folkloriques. Dans cette période électorale, M. Froment n’a pu réussir à contacter le Maire d’Emerainville. Sujet en attente.

Pour ce qui concerne les traiteurs, les recherches ont donné les résultats suivants : 

M. Boissonnade : 95F HT + personnel (980F de service)

M. Rouillou : 90F net 1 bouteille de vin/3. Service plat sur table pour 10 personnes Traiteur Minet : Malheureusement, JF Raynal qui devait le contacter n’a pas donné de réponse. Aucune décision ne peut être prise tant que nous n’avons pas la proposition de M. Minet qui, jusqu’à présent était très compétitif et dont nous connaissons les services. 
Pour ce qui concerne les Groupes Folkloriques, un gros problème se pose, étant donné la petitesse relative de la salle qui ne peut contenir que 400 convives, faisons un calcul simple. Avec le principe d’1 gratuit pour 1 payant, le nombre de participants étant d’environ 170 annoncé par les 6 Groupes présents lors de la dernière réunion, cela fait 340 personnes à1/2 tarif auxquelles doivent s’ajouter la vingtaine d’invités. Il est alors impossible de s’en sortir financièrement à moins de pratiquer des prix exorbitants pour ceux qui paient, ce qui est contraire à l’esprit de la Fédération. En conséquence, il faut agir différemment. Après une discussion animée des représentants des Groupes, il est décidé que, pour le repas du soir, on ne peut attribuer au maximum que 15 gratuités par groupe en conservant la formule 1 gratuit pour 1 payant, ce qui ne limite en rien le nombre de participants pour l’animation de l’après-midi.

Pour ce qui concerne les orchestres, P. Bienvenu de Radio-Montmartre : 8000F + charges environ 1700F, F. Boissonnade et ses compagnons : 8000F + charges (6 musiciens), D. Rieutort 7500F + charges et Régine Raynaldy : 6700F + charges (4 vignettes) 7 musiciens. Le choix se porte sur Régine Raynaldy.

Dans les questions diverses, les 1000 pin’s s’étant vendus très rapidement, il est décidé d’en faire tirer à nouveau 1000. Les Amicales ayant fait un geste en acceptant de les acheter 20F pour les revendre au même prix pour donner de l’air aux finances de la Fédération, il est décidé que pour le 2ème lot, la Fédération les vendrait 10F aux Amicales pour que ces dernières y trouvent un avantage. Les Amicales intéressées pourront retirer leurs pin’s lors de la prochaine réunion contre paiement en espèces.

Prochaine réunion le 14 mai à Alfortville.

Entre-temps, une lettre du 14 mai, émanant du Président de l’Amicale Fontenaisienne des Originaires du Massif Central et du Groupe Folklorique Lo Bourreïo, Henri Amat parvenait à notre Fédération. Cette lettre nous donnait le compte-rendu du dernier Conseil d’Administration. Cette lettre nous indiquait clairement que M. et Mme Boisseuil n’ont pas été reconduits dans leurs fonctions et le Président constatait le manque de jeunes dans l’association ainsi que le peu de résultats aux tentatives de reprise des répétitions du Groupe. Il proposait sa démission, mais il était réélu en souhaitant que l’on pense à sa relève. Un nouveau bureau prenait forme et l’Amicale décidait de maintenir leurs adhésions à la Ligue Auvergnate et à la Fédération de l’Auvergne en Ile de France, de relancer les Auvergnats de Fontenay, de prévoir leur futur banquet et de prévoir leur voyage en Périgord comme prévu.

Photo 27

Le samedi 4 avril 1992, avait lieu le Banquet de l’Amicale d’Alfortville, présidé cette année-là par Roger Girard, auteur du livre « Quand les Auvergnats partaient conquérir Paris ». Sur cette photo, autour du Président Maurice Rouquet, de gauche à droite, Sylvia Champredonde, Dauphine de Miss Aveze 1992, Corinne Simoneau, Bergère de l’Auvergne en Ile de France et Gisèle Henry, Pastourelle du Puy de Dôme.

La réunion avait lieu le 15 mai à Alfortville.

Les Amicales d’Aulnay, de Villeparisis, de Villejuif, de Villeneuve le Roi de Rueil, d’Alfortville, de Créteil, de Fontenay aux Roses, d’Eaubonne, de Clichy, de Gonesse, d’Emerainville et de Chatillon étaient bien représentées. L’Amicale de Montlhéry était excusée.

Maurice Rouquet, Président de l’Amicale d’Alfortville, prononce quelques mots de bienvenue à l’assistance. Anne-Marie Pougnet, Secrétaire de la Fédération, souhaite la bienvenue à René Deconquand, Président de l’Amicale des Gens du Centre de la France et du Groupe Folklorique Lou Cabrissou de Gonesse et donne ses coordonnées.

Pour la journée du 10 octobre 1992, le Président Rouillou donne les précisions suivantes quant à la salle. L’horaire théorique de la limite d’utilisation de la salle est 2 heures du matin, mais il n’y a aucun problème pour la reporter à 3h et, peut-être, plus. Le nombre de participants avait été donné pour 400 personnes mais il peut être porté à 500 sans problème, par tables rondes de 10. Il n’y a pas encore de confirmation officielle du vin d’honneur offert par la municipalité de Pontault Combault mais cela ne semble pas poser de difficultés.

En accord avec les commerçants, les Groupes Folkloriques danseront en des points précis fixes plutôt que de se déplacer. Les Groupes danseront en finale dans le parc de la Mairie. Les cars de Pontault et d’Emerainville seront à leur disposition.

Pour le traiteur, Jean Rouillou propose un traiteur à 95F mais les renseignements obtenus ne sont pas très bons. M. Minet offre 90F pour la formule buffet, 100F avec plat sur table pour 10, mais à condition de tenir le bar. Pour la tombola, il est prévu de faire 700 enveloppes à 20F.

Pour ce qui concerne la Bergère, la Catinou se désiste. La Crouzade est donc contactée.

L’Amicale de Gonesse ayant un Groupe Lou Cabrissou et les Enfants du Massif Central, étant rattachés à l’Amicale de Clichy vont donc prendre place dans la liste des Groupes. Lou Cabrissou sera incorporé après la Crouzade.

La rencontre d’été aura lieu le 5 aout dans le Lot à Figeac chez Maurice Labastide. Comme prévu, une commande supplémentaire de pin’s a été réalisée ils sont vendus 10F par la Fédération.

Prochaine réunion le 25 juin à Paris chez Laurent Cayla.

Les Amicales de Villejuif, d’Emerainville, de Montreuil, de Villeparisis, d’Alfortville, de Créteil, de Villeneuve le Roi, d’Aulnay, de Gonesse, de Boulogne, de Montlhéry, de Rueil, de Chatillon, de Fontenay aux Roses et d’Athis-Mons étaient présentes. Trois Amicales étaient excusées, Eaubonne, Argenteuil et le Trésorier Jean-François Raynal.
Les Groupes Folkloriques suivants étaient présents, la Cabrette, la Crouzade, Lou Padelou, le Réveil Auvergnat, la Yoyette, Lou Cabrissou et les Enfants du Massif Central. Etait excusé la Catinou.

Photo 28Le Groupe Folklorique des Enfants du Massif Central de Clichy, présidé par Pascal Pomier, puis par Patrick Jourdan.

 

Le Président Rouillou remercie les participants de leur présence et Laurent Cayla d’avoir organisé cette réunion.

Anne-Marie Pougnet, secrétaire, donne les indications concernant le déroulement de la journée du 10 octobre pour les Groupes Folkloriques. Après le repas de midi offert aux folkloristes par la municipalité d’Emerainville, ils seront transportés par car aux 4 points de départ des défilés. Ces 4 défilés se réuniront au Parc où une petite prestation sera effectuée par chacun des Groupes. M. Robert Burguière sera le coordinateur de ce spectacle ainsi que de celui au moment de l’apéritif comme les années précédentes. Le repas de midi étant offert, il est instamment demandé à chaque Président de Groupe de veiller à ce qu’il n’y ait que les folkloristes participant effectivement à l’animation de l’après-midi qui en bénéficient. Début septembre, les Groupes devront fournir exactement le nombre de participants au repas de midi. Pour le repas du soir, 15 gratuités maximum compensées par 15 payants seront accordées à chacun des Groupes, ce qui ne limite en rien le nombre de présents.

Pour ce qui concerne les cartes d’entrées et de menus, le Crédit Agricole, qui a été notre sponsor jusqu’à présent, ne veut plus car il s’agit du Crédit Agricole de l’Ile de France et Pontault Combault est dans la Brie. Les coupons détachables n’étant plus nécessaires, les cartes seront plus simples à réaliser. Jean-Pierre Vic propose un imprimeur, le Président Rouillou va se mettre en rapport avec lui.

Pour le contrôle à l’entrée, il y aura M. Deconquand (2 pers) M. Bru (2pers), M. Labastide et M. Servientis. Le vestiaire sera tenue par l’Amicale de Villeneuve le Roi. Pour la tombola, nous comptons sur les Amicales pour fournir au moins un lot et, si possible, de bien vouloir contacter leurs propres fournisseurs. Les finances de la Fédération ne lui permettant pas d’acheter des lots cette année. Les lots seront à déposer chez M. Gérard Coudouel, Bar Restaurant le Vallon, rue de la Maison Rouge à Lognes 77322. 

Pour la rencontre d’été, cette journée sera organisée par Maurice Labastide près de Maurs dans le Cantal le 5 aout, le repas dont le menu sera une surprise est à 150F. Tous les renseignements étaient dans la lettre jointe. Il est demandé à chacun d’amener le maximum de Monde.

Prochaine réunion à Boulogne le vendredi 11 septembre.

La réunion suivante se passait bien à Boulogne à la date prévue.

Les Amicales de Villejuif, de Boulogne, de Villeneuve le Roi, d’Aulnay, de Fontenay aux Roses, d’Alfortville, de Chatillon, d’Argenteuil, de Rueil, de Gonesse, de Clichy, de Villeparisis ainsi que les Groupes de la Cabrette, la Crouzade, Lou Padelou et Lou Cabrissou étaient présents. Les Amicales d’Eaubonne, de Créteil, d’Emerainville et les Groupes de la Yoyette et la Catinou étaient excusés.

Le Président Morel de Boulogne, ayant été retenu en province, c’est la vice-présidente, Ch. Mouliade-Coustou qui accueille tous les participants. Le Président Rouillou remercie l’Amicale de Boulogne et présente la Bergère 92-93 : Virginie Poulet, originaire d’Allanche dans le Cantal par sa mère et de Cayres dans la Haute-Loire par son père.
Jean Rouillou fait un rapide commentaire sur la rencontre d’été du 5 aout chez Maurice Labastide. Bien que 190 convives fussent présents, le Président regrette que seulement 8 Amicales aient été présentes, le plus grand nombre ayant été amené par M Labastide. L’Amicalisme est très important et les Amicales se doivent d’être vivantes et de participer aux rencontres.

Pour la journée du 10 octobre, il est rappelé que les Groupes seront reçus à partir de midi à Emerainville. Certains devront faire une petite représentation pour la municipalité. Vers 15h, les cars les emmèneront à Pontault Combault. M. Poulet demande si les jeunes des Groupes peuvent venir au bal uniquement : la réponse est oui. Il va falloir prévoir des contremarques avec le cachet de la Fédération pour ceux qui voudront sortir de la salle. Fléchage très important : voir avec l’Amicale d’Emerainville. Pour la messe, seul le Père Chabaud est disponible, mais il n’assistera pas au repas. Toujours pas de nouvelles du vin d’honneur.

Les cartes seront imprimées en 2 couleurs (gratuites et payantes). Quand les cartes-menus seront imprimées, A.M Pougnet téléphonera aux Présidents pour connaître le nombre de cartes qu’ils désirent et leur expédiera par courrier. D’ores et déjà, les Présidents doivent contacter leurs membres pour connaître le nombre de participants. Rappel du Président Rouillou pour que chaque Amicale offre un lot pour la tombola. Jean-François Raynal s’occupe des assurances et Casimir Bru de la SACEM.

Le 19/09, une réunion en petit comité aura lieu à Pontault Combault. RDV devant la salle Jacques Brel à 14h30. L’Assemblée Générale de la Fédération aura lieu le 26 novembre.

Le 23 septembre, était envoyée une lettre par Anne-Marie Pougnet, stipulant qu’une toute dernière réunion se tiendra au Restaurant le Village à Neuilly sur Seine en comité restreint pour remise des cartes. Cette lettre précisait également le déroulement de toute la journée du 10 Octobre.

Photo 29

Sur cette photo prise dans la salle Jacques Brel de Pontault-Combault, il y a au micro, notre Secrétaire générale, Anne-Marie Pougnet, la Pastourelle de la Ligue, Fabienne Estable et, tout à fait à droite, notre toute nouvelle Bergère, Virginie Poulet entourées de jeunes filles en costume régional.

 

L’année 1992 se terminait par l’AG de la Fédération qui avait lieu le26novembre à Paris. Les Amicales de Créteil, Aulnay, Villejuif, Eaubonne, Villeneuve le Roi, Chatillon, Gonesse, Fontenay aux Roses, Pantin, Alfortville, Boulogne, Clichy, Villeparisis, Montlhéry et les Groupes de la Cabrette, Lou Cabrissou, la Catinou, les Enfants du Massif Central, Lou Padelou, le Réveil Auvergnat et la Yoyette étaient présents. Seul, le Groupe de la Crouzade était excusé.

Rapport moral :

Le Président Rouillou remercie toutes les personnes qui l’ont secondé pour cette première année de fonction. La rencontre d’été organisée par Maurice Labastide fut une réussite. Quant à la journée de Pontault-Combault, il est à déplorer le manque d’information locale : les Groupes Folkloriques ont défilé dans des rues vides. L’Amicale qui organise ce genre de manifestation doit s’y donner à fond.

Les recettes et les dépenses s’équilibrent. La Fédération se porte assez bien mais il faut réveiller certaines Amicales. Pour cela, le Président pense assister aux banquets des Amicales qui ne se manifestent pas.

Photo 30

 

Virginie Poulet, du Groupe Folklorique la Crouzade de Rueil, Bergère de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France 1993.

 

Une satisfaction est à retirer de l’AG de la Ligue, seule, la Fédération de l’Auvergne en Ile de France avait payé sa cotisation. Puis, c’était le renouvellement du tiers sortant qui se composait de Mrs Amat, Destruel, Gasq, Rouillou et Mme Froment. Mrs Amat et Gasq ne se représentent pas. Mr Vic et Mme Pougnet Claire sont candidats. Le nouveau tiers sortant est composé de Mmes Froment et Pougnet et de Mrs Destruel, Rouillou et Vic qui sont élus à l’unanimité.

Le nouveau Conseil d’Administration se réunit immédiatement pour élire le bureau. La secrétaire générale, Anne-Marie Pougnet ne désirant pas renouveler ses fonctions, JP Vic accepte de prendre le poste. Le nouveau bureau se compose comme suit :

Président : Jean Rouillou - Vice-présidents : Casimir Bru, Maurice Labastide - Secrétaire : Jean-Pierre Vic - Secrétaire adjointe : Nicole Froment

Trésorier : Jean-François Raynal - Trésorier adjoint : Laurent Cayla

Dans les questions diverses, la Journée de l’Amicalisme et du Folklore ayant lieu tous les 2 ans, le Président propose que la Fédération organise une manifestation intermédiaire, entre deux fêtes sous forme d’un banquet traditionnel.

Raymond Boissonnade attire l’attention sur le fait que le but de la Fédération a toujours été de pratiquer des prix bas et qu’il ne faudrait pas tomber dans les excès pécuniaires des banquets Amicalistes. M. Hoiret propose alors la formule : buffet amélioré + bal. Mme Pougnet suggère que cette rencontre ait lieu au moment de la nomination de la Bergère : solution retenue.

Le Président Rouillou propose également qu’une commission des fêtes soit nommée afin d’étudier l’organisation et de soumettre un projet au Conseil d’Administration. Cela soulagerait la tâche du Président. Adopté à l’unanimité. Cette commission est composée de 7 membres : Mrs Alaux, Vic, Cayla, Defouloy, Delcelier, Hoiret et Labastide. Le responsable en est M. Hoiret.

La prochaine rencontre d’été sera organisée par JP Vic en Aveyron.

Pour la Nuit Arverne, Jean Rouillou rappelle et insiste pour que les membres de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France s’inscrivent sous le nom de la Fédération bien que désirant être à la table de leur département.

Calendrier des manifestations des Amicales

28 novembre 92 - Villejuif - Banquet annuel

29 novembre 92 - Alfortville - 1er loto quine

17 janvier 93 - Aulnay - Galette des Rois

24 janvier 93 - Alfortville - 2ème loto quine 

6 mars 93 - Alfortville - Banquet annuel

7 ou 14 mars 93 -  Pantin - Banquet annuel

4 avril 93 - Aulnay - Banquet annuel

Prochaine réunion le 11 février 1993 à Villeneuve le Roi.

En cette année 1992, se sont vus décernés la médaille de Chevalier dans l’Ordre du Mérite Amicaliste, Irène Amat de Pontault, Lucien Bessière d’Eaubonne, Henri Bussière de Rueil, Huguette cochinal des Corréziens de Paris, René Destruel du Réveil Auvergnat, Jean-Alain Dugaud des Enfants de la Marche, Jacques Hoiret d’Eaubonne, Célestin Maurin de Villeneuve le Roi, Robert Moiroux de Villejuif, Pierre Poulet de Rueil, Maurice Privé d’Aulnay, Christian Rhodes de Colombes, Lucien Rieu de l’Aubade du Quercy, Jeanine Ricard de Boulogne, Pierre Rignault d’Alfortville, Jacques Rouvellat de Pantin et Georges Sourdeix de Villeneuve le Roi. 

Cette année-là, la Nuit Arverne avait lieu le 12 décembre 1992 et était présidée par Pierre Dauzier, Président du Groupe Havas. La Pastourelle de la Ligue Auvergnate était la Cantalienne Nathalie Delmas.

 

1993

En 1993, la première réunion s’est déroulée le 11 février dans le Restaurant « Le Prat de Bouc » à Villeneuve le Roi.

Etaient présents, les Amicales de Fontenay, Pontault, Villejuif, Aulnay, Alfortville, Villeneuve le Roi, Gonesse, Montlhéry, Chatillon, Clichy, Eaubonne et Créteil. Etaient excusées, les Amicales de Boulogne, de Rueil, de Villeparisis et le Trésorier, Jean-François Raynal d’Argenteuil.

Le Président de l’Amicale de Villeneuve le Roi, Raymond Boissonnade offrit l’apéritif de bienvenue et remercia tous les Amicalistes présents.

La rencontre d’été est prévue le 11 aout ou le 19 aout à St Gervais, St Amans des Cots dans le Nord de l’Aveyron. Mrs Cayla et Vic seront les Maîtres d’œuvre de cette journée. L. Cayla nous propose des menus de 120F à 150F du restaurateur de St Amans, M. Brevier. Notre Trésorier adjoint, L. Cayla se charge d’encaisser les cotisations d’un montant de 200F auprès des Amicales présentes.

Pour la manifestation d’automne, la journée du Folklore est pour le moment en sommeil car nous sommes bien souvent devant une certaine réticence des municipalités et Jean Rouillou émet des réserves sur le résultat financier de ce genre de manifestation. Nous devons, à l’avenir, prévoir un Banquetou peu couteux avec orchestre, spectacle ainsi qu’une écoute sur les Groupes Folkloriques. Une petite intervention de René Deconquand disant que lors de notre prochain Banquetou ou soirée, il faudra une vigilance plus soutenue sur le contrôle des vignettes.

La date retenue pour notre Banquet est le 9 octobre 1993.

Dans les questions diverses, pour la désignation de notre Bergère, une candidate nous sera présentée par le Groupe Folklorique Les Enfants du Massif Central. Nous souhaitons vivement que nos Amicales l’honorent plus souvent, par son sourire, sa gentillesse, son élégance, n’est-elle pas l’Ambassadrice de notre Fédération ? Nous envisageons une journée champêtre au printemps, Paradis Latin ou Bateau Mouche, M. Hoiret nous tiendra au courant. L’idée d’un loto serait peut-être à retenir.

Les prochaines manifestations de nos Amicales sont annoncées, le 27 mars à Pontault, le 3 avril à Créteil et à Clichy et le 24 avril à Chatillon.

Le Président donne les dates des manifestations prévues en aout puis il remercie M. et Mme Marques pour ce succulent repas et c’est sous le signe de l’amitié que tous les présents trinquent, champagne à la main, à notre Fédération.

Prochaine réunion prévue le 29 avril au Restaurant le Renouveau à Aulnay.

Photo 31

Autour de cette table, au banquet d’Emerainville, nous reconnaissons Christian Borrel, le journaliste de l’Aveyronnais, Virginie Poulet, Bergère de l’Auvergne en Ile de France, Yvon Magagnosc, Maire d’Emerainville, Nicole Froment, Pdte de l’Amicale, la Présidente du Groupe du jumelage avec Lilienthal, Miss Aveze et Jean Rouillou, Président de notre Fédération.

L’année se poursuivait avec la réunion du 29 avril 1993 au Restaurant le Renouveau à Aulnaysous-bois.

Etaient présents, Mrs Rouillou et Defouloy de Villejuif, Balbon et Bru d’Aulnay, Raynal d’Argenteuil, Labastide de Villeparisis, Pierre Poulet de Rueil, Cayla et Pecou de Clichy, Boissonnade et Pinguier de Villeneuve le Roi, Deconquand de Gonesse, Destruel de Montlhéry, Vic de Chatillon, Rouquet d’Alfortville, Mme Desvalois Christiane d’Alfortville, Mrs et Mmes Froment d’Emerainville et Hoiret d’Eaubonne. Etaient excusés, Mme Pougnet de Fontenay et Pijoulat de Rueil.

Laurent Cayla et JP Vic nous proposent un Banquetou familial dans la salle des fêtes de Saint- Gervais dans l’Aveyron. Tous les contacts ont été pris avec la Mairie et le restaurateur. Ricard offrira l’apéritif. JP Vic demandera à l’atelier Yan, bijoutier d’art, de présenter une vitrine de ses joyaux. Un point est fait sur les cotisations en retard. Pour ce qui concerne la date de la rencontre d’hiver, elle pourrait avoir lieu suite à l’AG. Cette soirée conviviale se déroulerait le 15 octobre 1993 avec la participation d’un Groupe Folklorique. Ce serait également le moment de la passation de la houlette de notre Bergère et la proposition d’une jeune fille de l’Amicale de Clichy.

Dans les questions diverses, le Président, Jean Rouillou demande instamment la régularisation de certaines Amicales du règlement des pin’s de la Fédération. René Deconquand nous avise d’une réclamation des impôts et de la SACEM auprès de son Amicale, ceci nous mettant en garde pour les déclarations concernant nos activités. La prochaine manifestation est une soirée au Don Camillo le lundi 14 juin  au tarif de 250F organisée par la Ligue Auvergnate. Puis, on nous donne le détail de toutes les animations estivales du mois d’aout avec notamment la date du 13 aout à retenir pour le Banquetou de notre Fédération à Saint-Gervais.

Et puis, quelques dates de fin d’année à retenir, aussi, notre AG le 16/10, le Banquet de Créteil le 23/10 et celui de Villejuif le 04/12 au Kremlin-Bicêtre Jean Rouillou remercie nos hôtes pour l’excellent repas que nous avons dégusté et l’accueil chaleureux de nos amis d’Aulnay.

La prochaine réunion aura lieu le 10 juin au restaurant les Monts d’Auvergne 122, rue du Chevaleret à Paris. Réservation auprès de René Deconquand. Il y a eu deux changements d’adresse de Laurent Cayla et de Josette Fournier, nouvelle Présidente de Bois-Colombes.

Avant la date de la prochaine réunion, nous apprenions la naissance d’Emilie Cayla le 15 mai 1993 à Asnières, fille de Séverine Longo et de Laurent Cayla.

Le 10 juin, avait bien lieu à l’endroit prévu sur Paris où nous étions très heureux de retrouver la famille Deconquand, les patrons de l’établissement.

Etaient présentes, les Amicales de Villejuif, Fontenay, Aulnay, Rueil, Eaubonne, Créteil, Villeparisis, Argenteuil, Chatillon et Gonesse. Etaient excusées, les Amicales de Clichy, Villeneuve le Roi et M. André Pijoulat. Jean-Pierre Vic nous offre des dépliants du Canton de Saint-Amans des Cots. Les divers contacts déjà pris sont confirmés et Mrs Cayla et Vic se chargeront des festivités. Le bijoutier Yann nous proposera une vitrine de bijoux d’arts. Le prix du repas est de 150F par personne. Nous demandons à nos amis musiciens d’amener leurs instruments. Nous adressons nos meilleurs vœux au sourire d’Emilie Cayla, fille de notre Trésorier adjoint Laurent Cayla. Nous félicitons Madame et Monsieur Pougnet pour leur noce de diamant qui a eu lieu à Fontenay où notre Fédération était représentée. Il y a eu un rappel pour les cotisations ainsi que pour le règlement des pin’s.

L’AG de notre Fédération aura lieu au Jardin de la Gare le 25 novembre 1993. Il y eut un rappel de dates pour les manifestations connues du deuxième semestre de 1993 et du premier de 1994, banquet inter- Groupes le 4 septembre, Alfortville et Eaubonne pour leurs lotos, respectivement les 10 et 17 octobre, Argenteuil et Rueil les 20 et 27 novembre et Gonesse et Villejuif le 4 décembre. Sur 1994, 2ème loto pour Alfortville le 30 janvier et leur banquet le 5 mars, Pontault et Aulnay banquet prévu en mars et un bal costumé à Eaubonne le 30 avril. Nous attendons la présentation de notre future Bergère.

Prochaine réunion le 9 septembre au Café du Commerce chez Jean-Pierre Vic à Chatillon. L’ordre du jour, étant épuisé, c’est autour d’une coupe de champagne offert par l’Amicale de Gonesse que le Président Rouillou remercia la famille Deconquand en donnant rendez-vous le 13 aout à Saint-Gervais.

La réunion suivante avait lieu le 9 septembre au Café du Commerce chez JP Vic et c’est autour de notre Président Jean Rouillou, ravivé par de bonnes vacances au pays natal que les Présidents ou leurs représentants sont heureux de se retrouver. Etaient présentes, les Amicales d’Alfortville, Fontenay, Villeneuve le Roi, Rueil, Chatillon, Créteil, Villejuif, Aulnay, Clamart, Clichy, la Cabrette d’Aulnay et les Enfants du Massif Central. Etaient excusées, les Amicales de Bois-Colombes, Pontault, Eaubonne, Argenteuil, Villeparisis, Mrs Boissonnade et Broc.

Le Président, Jean Rouillou remercie les organisateurs, Laurent Cayla et Jean-Pierre Vic, de l’agréable journée estivale du 13 aout à Saint-Gervais dans l’Aveyron aux abords du lac. Après l’apéritif offert par la Société Ricard et les eaux de la Maison Perrier, c’est autour d’un succulent et copieux buffet campagnard, un magnifique cochon de lait rôti et son aligot que se sont retrouvés avec Mme et M. Desmons, Maire de Saint-Gervais, de l’Abbé Bellière, de M. Roux, Président du Syndicat d’Initiative et M. Oustry, Maire-adjoint, 160 personnes représentant notre Fédération. Nous avons beaucoup apprécié les talents de nos jeunes musiciens, Cabrettaires et accordéonistes de nos Groupes Folkloriques indispensables à nos retrouvailles. Le concours de quilles clôtura cette très belle journée. Le bénéfice de 1480F a été réservé à la Fédération, dont 1000F pour l’achat de pin’s et 480F dans la Trésorerie.

Pour ce qui concerne la préparation du Banquetou du 16 octobre 1993 à Clichy, l’Amicale de Clichy, à travers de son Président, Laurent Cayla et toute son équipe seront responsables de cette soirée. Un traiteur prépare le buffet, 85F par personne, un DJ pour 2500F et la location de la salle 750F. Le prix de cette soirée sera de 150F par personne. Madame Pougnet convoquera la Bergère 93/94.

Le Président Jean Rouillou remercia notre ami Jean-Pierre Vic pour l’excellent coq au vin et, c’est coupe de champagne à la main offerte par nos jeunes mariés, Madame et Monsieur Laurent Cayla et à la santé de Pierre-Henri, fils de M. et Mme Vic-Reynier que se clôtura cette réunion. Il est minuit, nous nous retrouverons le jeudi 7 octobre 1993 au Réveil
Samaritain à Paris. Comme prévu, la réunion suivante se déroulait au Réveil Samaritain le 7 octobre chez M. et Mme Delpuech secondé par notre ami Laurent Cayla. Etaient présents, Jean Rouillou de Villejuif, Nicole Froment de Pontault, M. Rouvellat de Pantin, M. Poulet de Rueil, C. Manigaud de Montreuil, M. Rouquet d’Alfortville, M. Courbaize de Créteil, M. Labastide de Villeparisis, M. Deconquand de Gonesse, M. Justin Pinguier et M. Boissonnade de Villeneuve le Roi, Mrs Veyres, Vaudran et Pecoul de Clichy, JP Vic de Chatillon, Mme Pougnet de Fontenay, Mrs Alaux et Bru d’Aulnay et M. Pradal de Pierrefitte. Etaient excusées, les Amicales d’Eaubonne et d’Argenteuil.

Laurent Cayla s’exprime sur l’organisation du Banquetou du 16 octobre à Clichy. Buffet froid à discrétion 150F, tombola 20F, le Groupe Folklorique Les Enfants du Massif Central, la Présidence assurée par le Président de la Ligue Auvergnate, Raymond Trébuchon assisté de la Pastourelle de la Ligue et de la Bergère de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France.

Puis, c’est la présentation de la Bergère de l’Auvergne en Ile de France.

Photo 32

Notre jeune Bergère, présentée par le Groupe Folklorique la Yoyette de Pantin s’appelle Christine Pradal. Elle est originaire de Lozère, de Bounechars par son père et de Noalhac par sa mère. Elle est membre de ce Groupe depuis plusieurs années.

Nous sommes très heureux d’accueillir cette charmante Bergère à notre Fédération et nous sommes bien persuadés qu’elle sera une excellente ambassadrice dans nos Amicales. Elle habite à Pierrefitte et elle est titulaire d’un diplôme universitaire de mathématique, et est actuellement ingénieur au C.E.A.

L’ordre du jour, étant épuisé, le Président, Jean Rouillou remercie la famille Delpuech et L. Cayla pour cet excellent diner Aveyronnais. Il est déjà minuit, la prochaine réunion, ce sera l’Assemblée Générale qui aura lieu le jeudi 25 novembre 1993 à 20h30 au Jardin de la Gare à Paris.

Puis, notre Assemblée Générale, qui se déroulait au Jardin de la Gare à Bercy le 25 novembre, venait ainsi clôturer l’année 1993.

Etaient présents, notre Bergère, Christine Pradal, le Président Jean Rouillou de Villejuif, Raymond Boissonnade de Villeneuve le Roi, Mrs Vidal, Servientis, Vic de Chatillon, Mrs Fournier et Pecoul de Clichy, René Deconquand de Gonesse, M. Hoiret d’Eaubonne, JF Raynal d’Argenteuil, M. Poulet de Rueil, Mme Rouvellat de Pantin, Mme Nicole Froment de Pontault, M. Christian Manigaud de Montreuil, M. Michel Defouloy de Villejuif, M. Marcel Courbaize de Créteil, Maurice Rouquet d’Alfortville, M. Casimir Bru d’Aulnay et Bernard Delcelier de Montlhéry.

Le Président, Jean Rouillou remercie l’assemblée et transmet les excuses de Mme Pougnet de Fontenay aux Roses ainsi que celles de Laurent Cayla de Clichy et d’André Pijoulat de Rueil Malmaison. Puis, il donne la parole au secrétaire, Jean-Pierre Vic pour le compte-rendu moral.

Monsieur Jean-Pierre Vic nous retrace une année riche en Folklore et en Amicalisme, de nombreuses réunions constructives à travers de villes de banlieue différentes et cette agréable journée passée à Saint Gervais, Saint-Amans des Cots le 13 aout 1993 où 160 Amicalistes de banlieue s’étaient donnés rendez-vous.

Merci aux organisateurs, Messieurs Laurent Cayla et Jean-Pierre Vic, aidés de leurs familles. Merci encore à notre dévoué Trésorier adjoint, Laurent Cayla qui nous avait préparé une soirée remarquable à Clichy le 16 octobre 1993. Et oui ! comme le disait le Président d’Honneur de cette soirée, Raymond Trébuchon, Président de la Ligue Auvergnate : « Nous sommes bien les vitrines de notre Auvergne au sein de nos communes ».
Un grand remerciement à nos Bergères, Melles Virginie Poulet et Christine Pradal, nos ambassadrices.
Photo 33

Sur cette photo, prise à la Nuit Arverne 1993, nous reconnaissons Jean Rouillou et Raymond Boissonnade, entourant notre Bergère de la Fédération, Christine Pradal et, au premier plan, assis, Gérard Delord, entouré d’Amicalistes.

Le Président, Jean Rouillou demande à notre Trésorier général, JF Raynal de nous lire le compte-rendu financier. Celui-ci est heureux de nous rassurer que les finances de notre Fédération se portent bien. Les quitus sont donnés à Jean-Pierre Vic et Jean-François Raynal. Puis, c’est le renouvellement du bureau :

Président d’Honneur : Raymond Boissonnade - Président : Jean Rouillou - Vice-présidents : Casimir Bru, Maurice Labastide, Maurice Rouquet - Secrétaire Général : Jean-Pierre Vic - Secrétaire adjointe : Nicole Froment -  Trésorier Général : Laurent Cayla - Trésorier adjoint : Jean-François Raynal -   Administrateurs : Mrs Boissonnade, Courbaize, Servientis, Delcelier, Pijoulat, Gasq, Girbal et Mme Pougnet - Commission des Fêtes : Président : Jacques Hoiret - Adjoints : Mrs Alaux, Cayla, Defouloy, Delcelier, Vic et Labastide.

Photo 34

Le Président Rouillou remercie l’établissement le Jardin de la Gare et nous donne rendez-vous chez M. Jouve au restaurant le Parc à Créteil les réservations se feront auprès de M. Courbaize et l’ordre du jour sera la Journée du Folklore et la rencontre d’été. Cette année-là, les distinctions du Mérite Amicaliste ont été attribuées à Michel Cordesse d’Alfortville et Marcel Courbaize de Créteil, pour les Chevaliers et à Lucien Rouvellat pour les Officiers.

La Nuit Arverne 1993 était présidée par Jacques Blanc, ancien Ministre, Député Maire de la Canourgue et Président de la Région Languedoc-Roussillon. La Pastourelle de la Ligue était originaire du Puy de Dôme, Anne Lyse Foy, très heureuse de poser sur cette photo à côté de Virginie Poulet, Bergère de l’Auvergne en Ile de France 1993, toutes deux du même Groupe Folklorique, la Crouzade de Rueil-Malmaison.

 

 

 

1994

En 1994, la première réunion avait lieu au restaurant du Parc à Créteil.

Etaient présents, M. Morin, un compatriote lozérien, Conseiller Général du Val de Marne, M. et Mme Rouvellat, Mrs Bru, Hoiret, Defouloy, Rouquet, Boissonnade de Villeneuve, Poulet Pierre et Christophe, Deconquand, Courbaize, Boissonnade d’Argenteuil, Destruel, Delcelier, Cayla, Rouillou, Vic et Mme Chappe. Etaient excusés, Mrs Morel, Labastide, Servientis, Cayla, Pijoulat et Mme Pougnet.

Le Président Courbaize nous accueille dans sa ville de Créteil où nous nous retrouvons autour du Président, Jean Rouillou. 

Une proposition pour notre sortie d’été émane de Jacques Hoiret pour Neuvéglise dans le Cantal le 17 aout 1994. Il nous donnera plus de précisions lors de notre prochaine réunion. Pour ce qui est de la Journée du Folklore et de l’Amicalisme, M. R. Boissonnade propose le samedi 16 octobre 1994 à Ablon.

Une demande d’adhésion à notre Fédération est présentée par Jean-Alain Dugaud pour le Groupe Folklorique des Enfants de la Marche. Une réponse positive est donnée par l’Assemblée.

Le Président Rouillou remercie Marcel Courbaize et ses amis de leur accueil ainsi que notre hôte pour sa majestueuse potée Auvergnate. Il est déjà minuit et nous nous retrouverons pour notre prochaine réunion le jeudi 31 mars 1994 au restaurant les Belles Dames à Montlhéry. Réservations auprès de Mrs Destruel et Delcelier.

L’ordre du jour de cette prochaine réunion sera la Rencontre d’été et la Journée du Folklore et de l’Amicalisme. Cette réunion a bien eu lieu à Montlhéry mais, il me manque ce compte-rendu.

Photo 35

Au Banquet du Nord-Ouest Seine et Marnais, notre Bergère, Christine Pradal pose aux côtés de Nathalie Delmas, Payse de France et de Sandrine Delbouis, Dauphine de Miss Aveze.

La réunion suivante se passait le 19 mai 1994 à Rueil Malmaison. Etaient présents, JP Vic, Nicole Balmisse, Raymond Boissonnade, Jean Rouillou, Michel Defouloy, Claire et Anne-Marie Pougnet, Bernard Delcelier, Mrs et Mmes Restoin et Delprat, Mme Toucheboeuf, Lucien Foy, Bussière, Christian Manigaud, Christine Pradal, Marcel Courbaize, Maurice Rouquet, Casimir Bru, Mrs Alaux et Balbon, Jean-Alain Dugaud, Virginie Granelet, Célestin Maurin et Pierre Poulet. Le Président Rouillou souhaite la bienvenue et donne la parole au Président Pijoulat qui remet un pin’s porte-clé à chacun d’entre nous. 

La rencontre d’été se déroulera à Neuvéglise sous la direction de Mr Hoiret. Le menu est : Kir, Galantine de foie gras, Saumon au champagne, Truffade, Pintadeaux aux cèpes, Salade, Fromage, Nougat glacé aux fruits rouges, café, vins blanc et rouge. Repas préparé par le Relais de la Poste au tarif de 150F. Notre Journée du Folklore et de l’Amicalisme se déroulera le 15 octobre 1994 à Ablon, organisée par l’Amicale de Villeneuve le Roi Ablon à la place de son Banquet annuel qui était prévu le 15 novembre 1994. Nous prévoyons 500 personnes, la municipalité nous offre le vin d’honneur. Un car sera à notre disposition pour les Groupes que le bureau a décidé de rémunérer. Trois Groupes tourneront : 2 à Ablon, 1 à Villeneuve le Roi de 15h à 17h. Une messe est prévue à 18h30. Orchestre : Régine Raynaldy 7300F.  Les Compagnons 9000F. Traiteurs : Minet-Repas, personnel, vaisselle, 120F TTC. Noël : 118F HT supplément de 160HT au-delà de 1h du matin.

Notre « ministre du budget et de la prévoyance », Mr Hoiret nous fait remarquer que le prix coutant était déjà à 156F, le prix de revente souhaité devrait être de 180F. Cette réunion étant terminée, les Présidents Rouillou et Pijoulat remercient notre hôte, Mr Cambon pour son excellent coq au vin.

La réunion suivante avait lieu au Café du Commerce à Chatillon le 16 juin 1994 chez Jean-Pierre Vic. Etaient présents, Jean-Pierre Vic, René Deconquand, Jean Rouillou, Michel Defouloy, Jacques Hoiret, Bernard Delcelier, Josette Fournier, Casimir Bru, Georges Balbon, Paul Alaux, Eugénie Montes, Maurice Labastide, Pierre Poulet, Maurice Rouquet, Rouvellat, Jean-Alain Dugaud, Célestin Maurin, Claire et Anne-Marie Pougnet.

Le Président, Jean Rouillou commence par souhaiter la bienvenue à la délégation de l’Amicale de Bois-Colombes emmenée par leur Présidente, Mme Josette Fournier. Puis, il nous donne confirmation pour le 17 aout 1994 à Neuvéglise. Nous avons plusieurs propositions du Traiteur Minet pour notre repas du 15 octobre. Le prix sera de 120F. M. Minet tient le bar. Après plusieurs hésitations, il est convenu que le menu sera le suivant : Jambon et Saucisses d’Auvergne, Quiche de Saumon Fumé, Rôti de Porc aux pruneaux, Gratin Dauphinois, Plateau de fromages, Tarte Tatin crème fraîche, Café, Vin. Tout cela servi à l’assiette, le prix de revente sera de 180F. Confirmation de l’orchestre de Régine Raynaldy. Journée Folklorique (rappel de l’historique), demi-tarif, problème de compte pour la Fédération.

Jean Rouillou rappelle que la centaine de pin’s n’est toujours pas réglée auprès du Trésorier. Rappel de l’animation du 15 octobre, point fixe à Villeneuve le Roi et Ablon pour les Groupes de la Cabrette, Lou Padelou et les Enfants de la Marche de 15h à 16h30. Tout ceci sera orchestré par Mrs Maurin et Boissonnade. Un vin d’honneur sera offert par la Municipalité au Centre Socio Culturel à 17h, puis la messe à Ablon à 18h30 et Banquet au Gymnase à 20h00.

Une explication simple et carrée du Président, Casimir Bru, sur les Groupes, de bien vouloir respecter une certaine décence envers la Fédération. Il rappelle aussi, qu’il y a deux ans, 167 costumés avaient apporté bénévolement leur concours. Mme Pougnet propose un dédommagement de 500F pour chaque Groupe participant. N’oublions pas d’inviter nos Pastourelles et notre Payse de France et que chaque Amicale apporte son petit lot.

Le Président, Jean Rouillou nous souhaite de bonnes vacances et il nous rappelle notre rendez-vous du 17 aout 1994 à Neuvéglise. Il est minuit, notre réunion est terminée et, avant de partir, voilà que notre restaurateur, Jean-Pierre Vic et son personnel nous offrent une coupe de champagne. La réunion suivante avait lieu à Ablon le 15 septembre 1994 Etaient présentes, les Amicales de Villejuif, Villeneuve le Roi, Aulnay, Eaubonne, Gonesse, Chatillon, Alfortville, Fontenay, Montlhéry, Créteil et Emerainville. Les Groupes Folkloriques de la Yoyette, la Cabrette, Lou Padelou, les Enfants de la Marche, le Réveil Auvergnat, Lou Cabrissou et la Catinou étaient présents.

Le Président, Raymond Boissonnade accueille les participants par quelques mots de bienvenue et présente M. Petit, adjoint au Maire d’Ablon, s’occupant de la Culture et des Sports. Le Président, Jean Rouillou remercie toutes les Amicales pour le cadeau offert à sa fille, Cécile à l’occasion de son mariage. Puis, il nous fait un rapide compte-rendu de la rencontre d’été à Neuvéglise qui a réuni 87 personnes. Pour la Journée du 15 octobre 1994, une visite du gymnase a été effectuée en présence du traiteur. La salle peut recevoir 600 personnes.

La salle sera débarrassée après le banquet par les services municipaux d’Ablon. Les tables et chaises sont à mettre en place le samedi matin. Se proposent, l’Amicale de Villeneuve le Roi et Mrs Courbaize et Hoiret. RDV 9h au gymnase. Apéritif payant par le traiteur + à table offert par Ricard Groupes folkloriques : Coordination : Maurice Rouquet Un planning horaire est établi, le RDV des groupes est à 14h au gymnase P. Pouget. Animation de 15 h à 16h30 : 3 points de danse, à Ablon, rue du Bac (2Groupes), dans l’Avenue Gambetta (1 Groupe) et à Villeneuve le Roi (2 Groupes). 17h Vin d’honneur au Centre Culturel offert par la Municipalité, 18h30 Messe à l’Eglise d’Ablon, 20hretour au Gymnase et à 20h30, à l’apéritif, chaque Groupe fera 2 danses. A l’accueil, il y aura Mme Pougnet avec Célestin Maurin, Trésorier de Villeneuve le Roi et Laurent Cayla, Trésorier de la Fédération.

Photo 36

Laurent Cayla, Trésorier de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France.

Le contrôle à l’entrée se fera par 3 personnes, Jean-Pierre Vic et 2 membres de l’Amicale de Chatillon ; Présence obligatoire à partir de 18h30. Important : Une carte n’est valable que si elle a reçu le cachet de son Amicale. Quant aux cartes à tarif réduit (enfants) et cartes d’invités, elles devront être personnalisées pour être différenciées. Impératif : Il faut 1 responsable (avec badge) par Amicale pour résoudre les problèmes. Déroulement du repas : Après la charcuterie : Allocution de Raymond Boissonnade, Président d’Honneur. Après la quiche : Discours du Président, Jean Rouillou, puis, discours du Président d’Honneur de la soirée, Bernard Lhéritier. Présentation des Pastourelles, puis, passation de pouvoir d’une Bergère à l’autre. Après la viande, prestation de 15 mn d’un Groupe Folklorique Allemand (sous réserve). Après le gratin dauphinois, vente des billets de tombola. Après le fromage, tirage des lots Dessert, puis bal. Pour la tombola, 20F l’enveloppe, 1000 enveloppes à préparer. Responsable : l’Amicale d’Aulnay sous-Bois, M. Bru et son équipe la prend en charge de A à Z. Les billets seront tamponnés et datés. Les numéros seront tirés par la Bergère. Les lots seront déposés chez JP Vic à Chatillon ou chez M. Foulot l’Arverne, 33 bis, rue du Bac à Ablon. Le Président Rouillou demande à chaque Amicale de bien vouloir offrir au moins un lot. La liste des lots sera mise sur les tables. En conséquence, faites connaitre vos lots à l’avance. M. Petit s’occupe des photocopies qui seront faites au Centre Culturel d’Ablon. Le vestiaire sera tenu par Mmes Leleu et Roche de Villeneuve le Roi. Pour le plan des tables, personne ne s’est proposé pour le moment. M. Boissonnade s’occupe des fleurs pour les Bergères. M. Rouillou fait une première distribution de cartes d’entrée, 25 à Mme Pougnet, 10 à René Deconquand, 50 à M. Rouquet, 10 à M. Courbaize, 10 à JP Vic, 15 à M. Hoiret et 251 à M. Boissonnade.

Le calendrier des manifestations est : 25/9/94 Brocante sur le stade à Chatillon, 2/10/94 Potée Auvergnate à Montlhéry, 8/10/94 Banquet à Créteil, 22/10/94 Quine à Emerainville, 27/11/94 Quine à Alfortville, 3/12/94 Soirée Aligot à Gonesse et Banquet de Villejuif, 21/1/95 Buffet Campagnard Enfants de la Marche, 22/1/95 Repas régional à Aulnay, 29/1/95 Quine à Alfortville, 5/2/95 Loto + petit repas à Villeneuve le Roi Ablon, 11/2/95 Banquet à Montlhéry, 18/3/95 Banquet à Alfortville et à Emerainville, 27/3/95 Banquet à Aulnay, 2/4/95 Banquet du 40ème anniversaire des Enfants de la Marche.

Prochaine réunion le lundi 10 octobre au Café du Commerce à Chatillon pour la mise au point de la journée du 15 octobre. Il n’y a pas eu de compte-rendu.

La réunion suivante, c’était l’Assemblée Générale le jeudi 24 novembre 1994 qui se déroulait aux Jardins de la Gare à Paris 12ème. Etaient présents les Amicales de Villeneuve le Roi, Rueil, Villejuif, Montlhéry, Créteil, Alfortville, Clichy, Aulnay, Villeparisis, Montreuil, Chatillon, Eaubonne, Fontenay aux Roses, Argenteuil et les Groupes Folkloriques de la Crouzade, le Réveil Auvergnat, Lou Padelou, la Cabrette, la Yoyette, la Catinou et les Enfants de la Marche ainsi que Virginie Granelet, Bergère de l’Auvergne en Ile de France 1995. Le Secrétaire Général, J.P. Vic donne lecture du rapport moral. Après avoir fait le bilan de l’année écoulée, il adresse ses remerciements à la Bergère qui vient de terminer son année : Christine Pradal et souhaite la bienvenue à Virginie Granelet qui vient de commencer son règne de Bergère.

Le Président, Jean Rouillou rappelle que la Fédération a eu la tristesse de perdre un de ses membres en la personne de Jeannette Hoiret et demande une minute de silence en sa mémoire. M. Hoiret annonce qu’au début janvier, une messe sera célébrée à la Cité des Fleurs : toutes les précisions seront données en temps utile.

Pour le rapport financier, en l’absence du Trésorier, Laurent Cayla, retenu par des obligations professionnelles, c’est le Président Rouillou qui en donne lecture. La journée du 15 octobre 1994 à Ablon a réuni plus de 500 personnes et a laissé un bénéfice de l’ordre de 30000F. Il est à souligner que l’accueil de la Municipalité d’Ablon a été formidable. Sachant que l’Amicale de Villeneuve le Roi a remplacé son Banquet annuel par celui de la Fédération, ce qui lui fait un manque à gagner, le Président Rouillou aimerait remercier Villeneuve le Roi. La discussion s’engage sur ce sujet entre 2 propositions : soit un repas réunissant les membres du bureau de Villeneuve le Roi, soit une subvention. Après avoir pris l’avis de leur Président, Raymond Boissonnade, favorable au repas, il est décidé que ce repas serait offert au bureau de Villeneuve et que les autres Amicales voulant y participer, ce qui est souhaitable, paieront leurs places. Jean Rouillou aimerait que quelques musiciens viennent y mettre de l’animation. Ce repas aurait lieu un dimanche : la date est à fixer. Le quitus est accordé aux rapport moral et financier.

Photo 37

C'est la photo de Virginie Granelet, Bergère de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France 1995, du Groupe Folklorique la Catinou d’Eaubonne, originaire du Puy en Velay dans la Haute-Loire.

Pour ce qui concerne la Journée du 15 octobre 1994 à Ablon, un petit problème est soulevé par les 2 Groupes qui faisaient leur prestation Place Gambette à Villeneuve le Roi. Le car est reparti sans les attendre et, de plus, la Place Gambetta était déserte. M. Boissonnade est désolé de cette absence de public, mais c’est la Municipalité qui avait demandé qu’une animation ait lieu à cet endroit.

Puis, c’est l’élection du Tiers sortant, composé de Mrs Cayla, Girbal, Labastide, Pijoulat et Rouquet. M. Girbal, démissionnaire, doit être remplacé à la Fédération et à la Ligue. Après avoir été pressentie, Mme Balmisse est candidate. Les autres membres se représentant, le nouveau tiers élu est composé ainsi : Mme Balmisse, Mrs Cayla, Labastide, Pijoulat et Rouquet.

Un gros problème se pose pour le secrétariat : JP Vic, ne pouvant plus l’assurer en totalité, un nouveau secrétaire est recherché. Aucun candidat ne se présentant, un compromis est proposé : JP Vic conserve le poste de Secrétaire Général avec comme adjoints, Michel Defouloy et Anne-Marie Pougnet. La situation géographique des 3 leur permettant d’avoir des contacts, le secrétariat sera tripartite.

Après vote pour les différents postes, le bureau se présente ainsi :

Président d’Honneur : Raymond Boissonnade -  Président : Jean Rouillou

Vice-présidents : Casimir Bru, Maurice Labastide, André Pijoulat

Secrétaire Général : Jean-Pierre Vic
Secrétaires adjoints : Michel Defouloy, Anne-Marie Pougnet

Trésorier : Laurent Cayla
Trésorier adjoint : Jean-François Raynal

Administrateurs : Nicole Balmisse, Marcel Courbaize, Bernard Delcelier, Nicole Froment, M. Gasq, Claire Pougnet et Jean Servientis.

Pour la commission des fêtes, son Président, Jacques Hoiret refuse de continuer parce qu’il considère avoir été mis devant le fait accompli pour la journée du 15 octobre. Après une chaude discussion, il est décidé d’annuler la commission des fêtes en tant que telle, mais sur proposition de M. Rouquet, tous les membres du bureau sont membres de droit de ladite commission.

Le montant de la cotisation est inchangé pour 1995, soit 200F. Dans les questions diverses, la rencontre d’été aura lieu en Lozère. Sachant que la Fédération Aveyronnaise fait son banquet le 12 aout, la date du 10 aout est retenue. Il faut se renseigner si elle n’a pas été déjà choisie pour d’autres manifestations. Le Banquetou d’automne aura lieu le samedi 14 octobre 1995 à Chatillon.
Prochaine réunion, le 9 mars 1995 à Aulnay sous-bois.

La Nuit Arverne avait lieu le samedi 17 décembre 1994 et était présidée par Lucien Douroux, Directeur Général du Crédit Agricole.

La Pastourelle de la Ligue Auvergnate, c’était la Corrézienne Sandra Di Bona.

Dans la promotion 1994 du Mérite Amicaliste, il y avait René Bédrines du Réveil Auvergnat de Montlhéry, Marie-Thérèse Capy de Melun, Michel Colteau des Enfants de la Marche, Jean-Marie Cros de Versailles, Lucette Leyrat de Boulogne, Raymonde Patient des Gentianes, Geneviève Poulet de la Crouzade et Jean-Pierre Vic de l’Amicale des Cuisiniers et Pâtissiers et de la Bourrées Montagnarde.

 

1995

Pour commencer l’année 1995, un repas avait été offert, comme convenu, le dimanche 12 février 1995 à nos Amis de l’Amicale de Villeneuve le Roi par la Fédération. Le tarif était de 200F pour les autres participants.

La réunion suivante avait lieu, comme prévu, le jeudi 9 mars 1995 à 20h00 au restaurant le Renouveau. Avec la convocation, était joint la composition du bureau où s’était juste glissé une petite erreur, Maurice Rouquet était bien le 3ème vice-président et André Pijoulat était administrateur. Il figurait aussi la composition des trois tiers sortants de ces dernières années. Etaient présents à cette réunion, les Amicales de Montlhéry, Créteil, Aulnay, Villeparisis, Alfortville, Villeneuve le Roi, Eaubonne, Pantin, Montreuil, Villejuif et les Groupes, le Réveil Auvergnat, la Cabrette, lou Padelou, la Catinou, les Enfants de la Marche et la Yoyette. Etaient excusés, les Amicales de Rueil, Fontenay aux Roses, Chatillon, Argenteuil et le Groupe la Crouzade.

Le Président de l’Amicale d’Aulnay, Casimir Bru souhaite la bienvenue à tous et remercie M. et Mme Castagne de leur accueil ainsi que du menu qu’ils nous ont préparé. Le Président Rouillou remercie vivement l’Amicale d’Aulnay qui nous reçoit pour la deuxième fois. 

La rencontre d’été  aura lieu le jeudi 10 aout en Lozère à le Fau de Peyre au restaurant « Del Faou ». Le prix du repas sera en principe aux alentours de 150F. Un menu provisoire nous est
présenté par M. Maurin, organisateur de cette journée, Kir, Pelon au Porto, Charcuterie, Magret de canard, Pomme au four, Fromage, Coupe de myrtille, café, vin. Le repas Amicaliste à Villeneuve le Roi du dimanche 12 février 1995 s’est déroulée dans une ambiance bien chaleureuse dans un cadre magnifique en bord de Seine à Villeneuve le Roi où un repas succulent a été servi. Le Président, Jean Rouillou déplore l’absence de nombreux représentants d’Amicales et rappelle que les Présidents peuvent être remplacés soit par un vice-président, secrétaire ou une autre personne. M. Bru fait remarquer qu’il n’y a pas eu de mauvaises volontés mais que le mois de février était chargé en banquet. M. Boissonnade remercie à nouveau bien sincèrement pour le geste très élégant de la part de la Fédération, mais remarque aussi que nous n’étions pas très nombreux et que cette journée s’est bien passée entre Villeneuve le Roi/Ablon.

La Bergère 1995, Virginie Granelet est sortante.

Jean Rouillou rappelle que les responsables des Groupes Folkloriques doivent présenter leur Bergère, et si possible, avant les vacances. Le Réveil Auvergnat aurait une Bergère à présenter. Il faut avoir son accord, elle sera présentée à la prochaine réunion.

M. Rouquet rappelle que, dans le règlement, il est précisé que l’ordre alphabétique par noms de Groupe Folklorique doit être respecté pour présenter une Bergère. Dans les questions diverses, le Président rappelle que la cotisation 1995 est de 200F dont une partie est versée à la Ligue. Le livre sur « Les Costumes du Rouergue-Haut Quercy-Gévaudan » est en vente au prix de 70F.

La journée Auvergnate en Ile de France pourrait avoir lieu à Clichy en 1996.

Le Banquetou qui devait être organisé par JP Vic ne peut pas être assuré à Chatillon le 14 octobre 1995. La date de ce Banquetou n’est pas changée, mais un appel est lancé.
La prochaine réunion aura lieu le 4 mai à Bois-Colombes. La réunion suivante se passait comme prévu au Relais d’Asnières à Bois-Colombes où sa gracieuse Présidente, Josette Fournier nous attendait le jeudi 4 mai, accompagnée de René Paulhe, l’un des membres fondateurs de notre Fédération. Etaient présents, JP Vic, Gisèle Rouvellat, Bernard Delcelier, Michel Defouloy, Maurice Rouquet, Casimir Bru et Balbon, Célestin Maurin, Maurice Labastide, Nicole Balmisse, Raymond Boissonnade, Marcel Courbaize, Gilbert Boissonnade et Jean Rouillou. Etaient excusés, Nicole Froment, André Pijoulat, Joëlle Davy et Laurent Cayla. Le Banquetou d’été du 10 aout 1995 au Fau de Peyre - Cette journée sera dirigée et orchestrée par notre ami, M. Maurin. Le tarif du repas est de 150F. Pour le succès de cette journée, nous souhaitons être très nombreux et nous rappelons aux musiciens de prendre leurs instruments.

Nous avons la joie et le plaisir d’accueillir Mademoiselle Béatrice Boyer, future Bergère de notre Fédération. Elle est membre du Groupe Folklorique Le Réveil Auvergnat à Montlhéry. Elle est étudiante. Ses parents sont originaires de Selou et Brioude. Il est à noter un changement de Présidence à la Crouzade de Rueil Malmaison en la personne de Joëlle Davy.

Le Banquetou d’automne se déroulera autour d’un buffet, DJ le 14 octobre à Alfortville. Le Président, Maurice Rouquet en prendra la charge et contactera les DJ Pomier et Jacky ainsi que le traiteur M. Minet.

L’ordre du jour étant épuisé, le Président Rouillou adresse les remerciements au restaurateur, Mr Fournier qui nous fit un diner remarquable et nous avons particulièrement apprécié le fraisier surmonté d’un socle de nougatine « Les Auvergnats sont là ». Notre prochaine réunion se déroulera le jeudi 29 juin au restaurant le Padelou à Villeneuve Saint-Georges chez M. Serge Gaubert. Nous n’avons pas de trace de cette réunion qui s’est effectivement déroulée à Alfortville.

La réunion suivante se déroulait le 14 septembre à Eaubonne dans le restaurant le Sport. Etaient présents, Mrs Vic, Cayrol, Rouquet, Delcelier, Bru, Balbon, Maurin, Destruel, Rouillou, Labastide, Deconquand et Mmes Cayrol, Balmisse, Granelet, Rouvellat, Desvalois, la future Bergère Béatrice Boyer et Anne- Marie Pougnet qui représentait les Enfants de la Marche. Etaient excusés, Mrs Froment, Pijoulat, Cayla, Paulhe, Boissonnade et Mmes Froment, Davy et Fournier La Fédération était accueillie par Nicole Balmisse et plusieurs membres de la Catinou d’Eaubonne.

Le président Rouillou relate la journée au Fau de Peyre où un excellent repas nous a été servi pour plus de 100 convives. Mais, hélas, seulement, 6 Amicales étaient présentes sur 32. Cela est regrettable car ces journées nous permettent de lier des liens d’amitié. Nous remercions les organisateurs pour leur dévouement. Le Président Rouillou ainsi que M. Rouquet regrettent que la salle initialement prévue pour notre Banquet du 14 octobre 1995 à Alfortville ainsi que les salles du Jardin de la Gare à Paris. Nous avons le regret d’annoncer le décès de Mr André Pigot, ancien Président de l’Amicale de Bois-Colombes Asnières. Notre prochaine AG se déroulera le vendredi 24 novembre 1995 au restaurant L’Avenir, 27, Bd Victor à Paris 15ème. Certaines Amicales n’ont pas encore adhéré à la Fédération, cela est regrettable. Ne pourrions-nous pas redéfinir notre activité par lettre de motivation ? La prochaine Nuit Arverne se déroulera au Méridien au prix de 400F sous la Présidence de Monsieur Valéry Giscard d’Estaing. 

Un séminaire organisé par la Ligue aura lieu le 23 septembre 1995.

Il est minuit, nous remercions M. Ajalbert, notre compatriote et c’est avec une coupe de champagne offerte par la Catinou que nous nous séparons.

Une lettre datée du 19 septembre 1995 prévenait tout le monde de l’annulation de la soirée du 14 octobre et demandait au plus grand nombre de Présidentes et Président ou leurs représentants de venir soutenir notre nouvelle Bergère. Une autre lettre du 8 novembre 1995 de Casimir Bru disant qu’il fallait rajeunir les cadres, qu’il ne souhaitait plus être reconduit dans ses fonctions de Vice-président mais que cela ne modifiait en rien la participation de l’Amicale d’Aulnay et de son Président à la Fédération de l’Auvergne en Ile de France.

Photo 38

Sur cette photo, la nouvelle Bergère 1996 de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France, Béatrice Boyer, originaire de Brioude dans la Haute-Loire et membre du Groupe Folklorique le Réveil Auvergnat de Montlhéry.

La réunion suivante était l’Assemblée Générale qui se déroulait le 25 novembre 1995 comme initialement prévu au restaurant l’Avenir. Les Amicales et Groupes Folkloriques d’Eaubonne, Alfortville, Chatillon, Emerainville, Gonesse Charenton, Villejuif, Aulnay, Villeneuve le Roi, Créteil, Montlhéry, Noisy le Sec étaient présents. Etaient excusés, les Amicales de Rueil, Clichy, Argenteuil, Montreuil, Villeparisis, Bois-Colombes et Boulogne.

Jean Rouillou souhaitait la bienvenue à tous et remerciait le patron de l’Etablissement l’Avenir, notre compatriote A. Grialou, originaire de Lassouts dans l’Aveyron. Comme à l’accoutumée, Mmes Pougnet font la passation de pouvoir à notre nouvelle Bergère, Béatrice Boyer, vêtue de son traditionnel costume de la Haute-Loire et d’une coiffe de la région de Boudey. Béatrice est née en Haute-Loire en 1977 à Brioude de père Cantalou de Saint-Flour et de mère originaire de Haute-Loire. Elle est étudiante en science économie et sociale et fait partie du Groupe Folklorique le Réveil Auvergnat de Montlhéry. Les Présidents Rouillou, Boissonnade et Destruel la félicitent et lui souhaitent la bienvenue au nom de toute la Fédération. Nous remercions notre Bergère sortante, Virginie Granelet de cette année passée parmi nous.

Lors d’une AG, les rapports moral et financier sont présentés : Notre secrétaire, Jean-Pierre Vic nous retrace une année quelque peu mouvementée dans un monde en pleine mutation mais nous rassure que l’Amicalisme et le Folklore nous sauvegardent. Nous remercions notre dévoué, Monsieur Maurin qui nous avait rassemblés au Fau de Peyre en Lozère au mois d’aout dernier, mais que peu d’Amicales étaient présentes et que cela était  bien dommage.

Notre Banquetou d’hiver sera reporté car nous avons eu des problèmes de salle à Alfortville. Le Président Rouillou prend la parole et nous présente le rapport financier préparé par notre trésorier, Laurent Cayla. Nos finances se portent bien grâce à l’apport du Banquet de l’année dernière de Villeneuve le Roi Ablon. Le nombre d’adhésions est en progression : 19 en 92, 23 en 93, 22 en 94 et 22 en 95. Des nouveaux, tels que les Enfants de la Marche, Melun sont venus nous rejoindre. Ces deux rapports sont votés à l’unanimité.

On passe à l’élection du bureau, quelques mises au point sur le déroulement du vote est proposé. Il serait bon qu’à l’avenir, toute personne absente deux années consécutives soit radiée du Conseil d’Administration. Nous réviserons les règlements et les statuts prochainement.

Le secrétaire nous rappelle le bureau en place ainsi que le tiers sortant. Casimir Bru, pour des raisons personnelles, demande sa démission qui lui est accordée, mais sera toujours présent, car comme il nous le dit : « Ce n’est pas le titre qui fait l’homme ». Jean-Pierre Vic demande à être relevé de sa fonction de secrétaire car il nous quitte pour des raisons professionnelle et géographique. Jacques Hoiret se propose à son remplacement. Ainsi, se compose le nouveau bureau : 

Président d’Honneur : Raymond Boissonnade -  Président : Jean Rouillou

Vice-présidents : Maurice Labastide, Maurice Rouquet

Secrétaire Général : Jacques Hoiret
Secrétaires adjoints : Michel Defouloy, Anne-Marie Pougnet

Trésorier : Laurent Cayla
Trésorier adjoint : Jean-François Raynal

Les membres du Conseil d’Administration sont inchangés. Nicole Balmisse sera notre représentante au service de la Ligue.

Dans les activités 1995/1996, la rencontre d’été peut être à Chaumeil en Corrèze les 7 et 9 aout 1996, organisée par Joëlle Davy, Présidente de la Crouzade de Rueil. Pour la future Journée de l’Amicalisme et du Folklore, l’Amicale candidate est Clichy. Elle aurait lieu le 10 octobre 1996 dans le cadre de la quinzaine commerciale. Pour la Nuit Arverne, le Samedi 9 décembre 1995, présidée par Valéry Giscard d’Estaing, vous êtes priés de vous inscrire sous le nom de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France. Nous avons la chance que nos Amicales et Groupes présentent des demoiselles Pastourelles : Christèle Cayrol pour la Catinou, Sylvia Champredonde pour Lou Padelou, Melle Goimier pour la Cabrette et Melle Davy pour la Crouzade. La partie jeune sera placée sous le signe « Clan Campbell », buffet à volonté et soirée surprise…

Il est minuit, c’est une coupe de champagne à la main que nous remercions M. Grialou pour son accueil et sa gentillesse. La prochaine réunion sera le 23 février 1996 au Plomb du Cantal.

Cette année-là, le Mérite Amicaliste au grade de Chevalier a été attribué à Paul Alaux et à Pierre Balbon pour Aulnay ainsi qu’à André Nissou de l’Aubade du Quercy. La pastourelle de la Ligue Auvergnate était l’Aveyronnaise Aurore Constant. 

 

1996

En 1996, la première réunion de notre Fédération avait lieu le 23 février au restaurant le Plomb du Cantal, 33, rue de la Gaieté à Paris 14ème.

Les Amicales d’Alfortville, Aulnay, Chelles, Créteil, Eaubonne, Pantin et la Yoyette, Gonesse, Emerainville, Montlhéry, Montreuil, Rueil et la Crouzade, Villejuif, Villeneuve le Roi et
Villeparisis étaient présentes. Etaient excusées, les Amicales de Boulogne et d’Argenteuil.

Le Président, Jean Rouillou remercie tous les Présidentes et Présidents d’Amicales d’être venus aussi nombreux.

La rencontre d’été aura lieu à Chaumeil en Corrèze le mardi 13 aout à midi. L’organisation de cette journée est confiée à Madame Joëlle Davy, Présidente du Groupe Folklorique, la Crouzade de Rueil. Nous aurons la possibilité de visiter « l’Exposition Jean Ségurel ». Le Président, Jean Rouillou souhaite que quelques membres des Groupes Folkloriques apportent leurs instruments de musique. Le tarif de cette journée est fixé à 150F par personne.

La Journée de l’Amicalisme et du Folklore se déroulera à Clichy. Son organisation est confiée à l’Amicale de Clichy. La Municipalité met à notre disposition le gymnase ainsi que le matériel pour notre soirée. La date retenue sera le 12 ou le 19 octobre 1996. La Municipalité n’a toujours pas confirmé le jour exact. Le Président espère un vif succès pour cette journée, tout comme les années précédentes et compte sur une grande participation des Groupes Folkloriques et des Amicales.

Un premier Concours de bourrées est organisé par l’Association Traditions du Folklore Auvergnat, présidée par André Moutarde. Il aura lieu le 12 avril 1996 à partir de 20h30 dans la Salle Voltaire à Alfortville. La participation est de 80F par personne. Comme annoncée dans la convocation, il sera procédé à une modification des statuts de notre Fédération qui sont à remettre en forme. Cette tâche est confiée à notre Secrétaire, Jacques Hoiret qui se chargera de convoquer les membres du Conseil d’Administration. Le Président demande à ce que les Amicales pensent à régler leur adhésion de 200F pour l’exercice 1996.

La séance est levée à 23h00. La prochaine réunion aura lieu le vendredi 3 mai 1996 à Clichy. Avant que ne se déroule la prochaine réunion de la Fédération à Clichy, avait lieu une Assemblée Générale le 10 avril 1996 au Réveil Samaritain pour établir les nouveaux statuts de notre Fédération. Etaient présentes les Amicales d’Aulnay, Alfortville, Eaubonne, Clichy, Créteil, Villeneuve le Roi, Rueil, Chatillon, Montlhéry et Villeparisis.

Après discussion, ceux-ci ont décidés :

- La mise en conformité des statuts de l’Association « Le Massif Central en Banlieue » qui devient « Auvergne en Ile de France ».

- De nommer le Conseil d’Administration, après délibéré sont nommés administrateurs : Jean Rouillou de Villejuif, Laurent Cayla de Clichy, Casimir Bru d’Aulnay, Maurice Rouquet d’Alfortville, Jacques Hoiret et Nicole Balmisse d’Eaubonne, André Pijoulat de Rueil, Maurice Labastide de Villeparisis et Raymond Boissonnade de Villeneuve le Roi.

Photo 39

Sur cette photo, le jury du premier Concours de bourrées auvergnates se déroulant à Alfortville dans la salle Voltaire. On reconnait, tout à fait à gauche, Séverine Nebout, en costume régional puis, assis, Jacqueline Trin, Louisette Rousset, Maurice Rouquet, Raymond Trébuchon, Jean-Marc Nebout et Christian Boissonnade. Et, sur l’estrade, Guy Letur, au côté du Président de Traditions du Folklore Auvergnat, André Moutarde. Les gagnants de ce concours étaient Guy Cazals et Sylvie Bonnet.

Le Conseil d’Administration nouvellement nommé se réunit et élit le bureau, sont élus :

Président : Jean Rouillou - Secrétaire : Jacques Hoiret - Trésorier : Laurent Cayla

En réunion générale, sur proposition du bureau, l’Assemblée décide le transfert du Siège Social chez le Président, cela sans modification du but et de l’objet. Le Président, Jean Rouillou, ayant accepté, l’Assemblée charge le bureau des formalités administratives. Plus rien n’étant à l’ordre du jour, la séance est levée à 22h30. La réunion suivante avait bien lieu le 3 mai 1996 au Bon Accueil à Clichy. Les Amicales et Groupes Folkloriques représentés étaient : Alfortville, Bois-Colombes, Chatillon, Chelles, Clichy, Créteil, Eaubonne, Les Enfants de la Marche, Emerainville, Montlhéry, Rueil, Versailles, la Yoyette et Villejuif. Etaient excusées, les Amicales d’Argenteuil, Aulnay, Villeneuve le Roi et Boulogne.

Monsieur Rouillou ouvre la séance à 21h30 en présence de M. Monjoin, chargé de la Culture à la Mairie de Clichy.

Pour la sortie d’été, Mme Davy nous indique les renseignements suivants : La rencontre aura lieu à Chaumeil en Corrèze le 13 aout 1996 à 12h30 à l’Auberge les Bruyères chez Mme Faugas au tarif de 150F. La présence de musiciens régionaux est prévue. Possibilité de visiter le Musée Jean Ségurel. Puis, elle nous annonce le menu, Salade de filet d’oie, Ris de veau, Filet de bœuf aux morilles, Légumes, Fromages et Soufflé glacé aux noix et châtaignes. Puis, elle nous informe du stage d’été de musique du 8 au 13 juillet à Saint-Flour, de même à
Chaumeil sur la musique, les danses, la fabrication d’anche de cabrette et de barbichet du 5 au 10 aout. Une soirée de clôture ouverte à tous aura lieu le 10 au soir.
Une proposition est lancée par Jean Rouillou sur l’opportunité d’un signe distinctif ou écharpe pour la Bergère de la Fédération, la décision sera prise lors de l’élection de la prochaine Bergère.

A l’arrivée à 22h30 de Monsieur Catoire, Maire de Clichy, donne le départ d’une discussion générale sur la fête de la Fédération du 12 octobre, cette vue d’ensemble en dégage les grandes lignes. D’autres réunions réduites auront lieu en Mairie de Clichy pour affiner notre organisation.

La prochaine réunion est prévue le 7 juin à Clichy au restaurant le Bon Accueil. Les Présidents des Groupes Folkloriques sont plus particulièrement concernés par cette réunion pour l’organisation des prestations des danseurs et musiciens. Après avoir remercié Mr et Mme Bessière et Mr Cayla ainsi que les membres de l’Amicale de Clichy pour leur chaleureux accueil, Jean Rouillou lève la séance à minuit.
La réunion suivante avait bien lieu à Clichy le 7 juin 1996. Etaient présentes les Amicales d’Alfortville, Aulnay, Clichy, Créteil, Eaubonne, Gonesse, Montlhéry, Pontault, Rueil, Villejuif, Villeneuve le Roi, La Yoyette et les Enfants de la Marche. Monsieur Rouillou ouvre la séance à 21h30. Monsieur Rouquet nous présente la Bergère de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France pour la saison 96/97. Mademoiselle Fanny Despalles, originaire d’Ydes dans le Cantal. Elle est âgée de 19 ans et étudiante en Sciences Economiques. Elle est issue d’une famille Amicaliste et cela fait 8 ans qu’elle appartient au Groupe Folklorique Lou Padelou.

Photo 40

La nouvelle Bergère 1997 de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France, Fanny Despalles, originaire de Ydes dans le Cantal et membre du Groupe Folklorique Lou Padelou d’Alfortville où elle est également musicienne, elle joue de l’accordéon. On aperçoit derrière elle, Daniel et Stéphanine Cordesse.

Puis, la rencontre d’été est bien confirmée le 13 aout. Joëlle Davy nous communique son numéro de téléphone au pays. Un courrier du Président vous confirmera les modalités de réservation.

Pour ce qui est de la Fête de Clichy du 12 octobre, la discussion commence par la soirée, l’orchestre choisi est celui de Régine Raynaldy et, après quelques échanges, la présence d’un imitateur de Claude François est retenue. Quelques personnes parmi l’assemblée présente le connaissent. Monsieur Pécoule nous informe que cette soirée est conjointe avec le Banquetou de l’Amicale de Clichy. Pour le repas, Monsieur Minet reste le traiteur choisi, la Crouzade propose de faire avec l’aide matérielle de quelques volontaires, l’aligot. Une vive polémique s’instaure au sujet de la réalisation du dit aligot entre les tenants du classicisme pur et ceux de la purée en flocons. En tout état de cause, il est impossible d’éviter les flocons pour 400 personnes. Le menu n’est pas encore déterminé (sauf aligot saucisse), le prix devrait se cantonner aux alentours de 180F, il est prévu une vingtaine d’invitations. La tombola sera préparée et tirée par l’Amicale de Pontault. Jean Rouillou insiste sur la participation si possible importante de chaque Amicale dans la fourniture de lots (au moins un par Amicale). Le bar sera tenu par l’Amicale de Clichy. Pour ce qui concerne l’après-midi, les problèmes sont les mêmes que les années précédentes, certains Groupes Folkloriques sont déçus des dernières organisations où certains d’entre eux ont dansés dans des rues ou places vides, voir devant un chantier, ce qui a fortement démotivés danseurs et musiciens. L’Amicale de Clichy nous affirme par l’intermédiaire de Monsieur Pécoule, que cette année, cette question sera très strictement suivie par eux, ils prévoient un accompagnateur par Groupe, les emplacements seront choisis par l’Amicale de Clichy et le Président des commerçants de Clichy, partie prenante de la manifestation qui a lieu en même temps que la semaine commerciale des allées Gambetta. Une réunion réduite est prévue avec les représentants de la Mairie, des commerçants, de l’Amicale de Clichy et de la Fédération.

Monsieur Rouillou propose une compensation de 500F (plus si bénéfices importants au cours de la soirée) par Groupe, comme il y a deux ans. Il revient également sur la marque distinctive de la Bergère, une proposition d’une écharpe blanche avec lettres dorées est retenue provisoirement car le Président désire prendre contact avec la Ligue pour accord.
Il est demandé aux Amicales étourdies de bien vouloir se mettre à jour de leurs cotisations (200F) pour l’année en cours.

Plus rien n’étant à l’ordre du jour, et après avoir remercié Mme et Mr Bessière pour leur accueil, ainsi que Mr Davy qui arrosait son anniversaire, le Président lève la séance à 0h30. Avant l’été, le 17 juin 1996, une lettre de la Fédération était envoyée à tout le monde concernant la rencontre estivale à Chaumeil.

Au retour de vacances, une autre lettre de la Fédération datée du 9 septembre indiquait le planning de la Journée du Folklore et de l’Amicalisme avec l’animation faite par les Groupes Folkloriques dans la ville de Clichy, cette journée se terminant par un diner au tarif de 180F par adulte et 120F pour les enfants de moins de 12 ans, ce diner ayant lieu au Gymnase Georges Racine.

La réunion suivante avait lieu le 13 septembre à Clichy. Seulement, 6 Amicales étant présentes à ce rendez-vous avec la présence de Mr Auboiroux, Président de l’Amicale des commerçants de Clichy. Il a été retenu quelques décisions, dont le menu, Feuilleté de Saint-Jacques, Confit de Canard, Aligot, Plateau de Fromages, Tarte Tatin flambée au Calvados, crème fraiche, Café, Vin blanc d’Arbois, Vin rouge Marcillac au prix de 180F. Les bénéfices du bar, tenu par l’Amicale de Clichy, qui a conjugué son Banquet d’automne avec cette rencontre, leur resteront acquits. Le champagne d’après repas est prévu au prix de 100F. Pour parachever cette organisation, une dernière réunion est prévue le 4 octobre à Clichy au restaurant le Bon Accueil sous une forme différente. RDV à 21h autour d’un casse-croute et un pot (prix réduit). L’ordre du jour sera l’organisation de l’après-midi avec les Groupes, Soirée, cartes, présence de délégués d’Amicales à l’entrée, aide matérielle à la mise en place et au démontage.

L’ordre du jour étant épuisé, le Président lève la séance.

Pour la journée du 12 octobre, il y avait 8 Groupes Folkloriques participants, la Cabrette, la Catinou, la Crouzade, Lou Padelou, le Réveil Auvergnat, la Yoyette, les Enfants de la Marche et Lou Cabrissou. Les Groupes étaient répartis en 4 Groupes et chacun de ces 4 Groupes avait un défilé différent et ils se retrouvaient tous pour une animation finale de 17h à 18h, Place du Marché avant le Vin d’honneur en Mairie à 18h et de se retrouver pour le Banquet traditionnel à 19h30 au Gymnase Racine.

Cette année 1996 se terminait par l’Assemblée Générale qui avait lieu le 22 novembre au Jardin de la Gare. Etaient présentes, les Amicales d’Alfortville, Aulnay, Bois-Colombes, Chatillon, Eaubonne, Gonesse, Pontault, Villejuif, Villeneuve le Roi, Villeparisis, Versailles, Créteil, Montreuil, les Enfants de la Marche et la Yoyette. Le Président, Jean Rouillou ouvre la séance vers 20h30, en présentant un compte-rendu d’activité.

D’une part, la rencontre d’été a été bien réussie et, d’autre part, la Journée du Folklore et de l’Amicalisme également. Cette dernière se sépare en 2 éléments, d’abord l’après-midi avec un défilé réunissant 130 musiciens et danseurs et une parfaite organisation de l’Amicale de Clichy et de la Municipalité que l’on peut remercier pour le Vin d’honneur. Puis, le repas du soir, avec l’aligot fait par l’Amicale de Rueil et le reste du repas par Val d’Oise Service, repas parfait ; une seule note discordante, l’animation musicale d’un volume trop fort, mais à la décharge de l’artiste, l’acoustique en gymnase laisse souvent à désirer. L’orchestre de Régine Raynaldy pris la relève pour finir la soirée.

Dans son rapport financier, Monsieur Rouillou nous informe que le Banquet de Clichy a laissé un bonus d’environ 7000F.

Ensuite, l’Assemblée vote à l’unanimité le quitus pour les deux rapports moral et financier. Puis, c’est le renouvellement du tiers sortant, les 3 membres le composant, Nicole Froment, Anne-Marie Pougnet et Michel Defouloy sont réélus.

Dans les questions diverses, nous apprenons que Mr Trébuchon a demandé à Maurice Labastide de représenter le Lot au sein de la Ligue, laissant vacante sa place de représentant de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France.

Présentation de Mademoiselle Cécile Granelet, membre de l’Amicale d’Eaubonne, cabrettaïre à la Catinou qui se présente à la Nuit Arverne au titre de Pastourelle de l’Aveyron.

La cotisation pour l’année 1997 reste fixée à 200F et doit être réglée avant le 31 Décembre 1996. L’ordre du jour étant épuisé, la séance pour ce qui concerne l’Assemblée Générale est
levée à 22h. Suite à l’Assemblée Générale, le Conseil d’Administration s’est réuni afin de constituer son bureau : 

Président d’Honneur : Raymond Boissonnade -  Président : Jean Rouillou

Vice-président : Maurice Rouquet

Secrétaire Général : Jacques Hoiret
Secrétaires adjoints : Michel Defouloy

Trésorier : Laurent Cayla
Trésorier adjoint : Anne-Marie Pougnet

Ensuite, a été procédé au tirage au sort pour le renouvellement des membres du Conseil d’Administration par tiers :

Fin de l’exercice 1999 : Maurice Labastide, Jacques Hoiret, André Pijoulat, Anne-Marie Pougnet

Fin de l’exercice 2000 : Jean Rouillou, Michel Defouloy, Laurent Cayla, Nicole Balmisse

Fin de l’exercice 2001 : Nicole Froment, Maurice Rouquet, Raymond Boissonnade, Casimir Bru

L’ordre du jour, étant épuisé, la séance est levée à 22h30.

En cette année 1996, ont été distingués dans l’ordre du Mérite Amicaliste, au grade de Chevalier, Jean-Pierre Brédèche d’Argenteuil, Frantz Castagne du Réveil Auvergnat, Marie-Angele Cordesse et Christiane Desvalois d’Alfortville, Véronique Debladis et Régine Marcillac de Chelles, Annie Foy de Rueil, Raymond Hermet d’Eaubonne, Alain Jacob des Enfants de la Marche, Bernard Pain de Versailles, Marc Reuge des Gentianes, Michel Raoux de Trizac et de l’Amicale d’Alfortville, et Jeanine Leleu de Villeneuve le Roi ainsi que Maurice Labastide au grade d’Officier.

La Nuit Arverne avait lieu le 14 décembre 1996, elle était présidée par Christian Cabrol, Chirurgien cardiaque, professeur en cardiologie à l’université Paris IV. La Pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Massif Central était Séverine Nebout, originaire de la Haute-Loire.

 

1997

En 1997, la première réunion avait lieu le 14 mars 1996. Les Amicales de Chelles, Créteil, Eaubonne, Montreuil, Villejuif, Villeneuve le Roi, Villeparisis et la Yoyette étaient présentes. Les Amicales d’Alfortville, Aulnay, Bois-Colombes, Boulogne, Montlhéry, Versailles et la Crouzade étaient excusées. 

Photo 41En ce mois de mars 1997, avait lieu le Banquet de l’Amicale Auvergnate Lou Padelou d’Alfortville qui célébrait le demi-siècle de l’Association. Autour du Président, Maurice Rouquet et son épouse, on reconnait René Rouquet, député maire d’Alfortville, Alain Cordesse à côté de Raphaël Geminiani, ancien coureur cycliste, Raymond Trébuchon, Président de la Ligue Auvergnate, Fanny Despalles, Bergère de l’Auvergne en Ile de France, Marie-Angele Cordesse et Christiane Desvalois, nouvellement promue au Mérite Amicaliste ainsi que les membres du bureau et du Groupe.

Monsieur Rouillou ouvre la séance à 21h en remerciant les Amicales qui lui ont témoignées leur sympathie lors du deuil qui a frappé sa famille.

Le Président fait la constatation que, lors de la Nuit Arverne, seules 17 personnes se sont référencées comme membres de la Fédération. Pour ce qui concerne la Bergère, on attend des candidatures lors de la prochaine réunion. Pour la rencontre d’été, Monsieur Labastide propose que cette journée se fasse à l’Hôtel du Pont d’Agrés, chez M. et Mme Simon à 8 kms de Decazeville en Aveyron, cette proposition est acceptée. Pour le Banquetou d’automne, la date du 11 0ctobre semble devoir être retenue, Mr Rouquet nous en informera lors de la prochaine réunion. Le prochain concours de bourrée aura lieu le 23 mai dans la salle des fêtes d’Eaubonne. Prochaine réunion, le vendredi 25 avril à Créteil. La séance est levée à 22h30.

Avec la convocation, pour la réunion du 25 avril, le Président avait joint une lettre dans laquelle il faisait une constatation qu’un bon nombre d’Amicales et de Groupes Folkloriques ne sont plus représentés à nos réunions. C’était une lettre sympathique où il faisait appel au soutien de tous pour avoir une Fédération forte et cohérente et il faisait appel à nos suggestions et nos idées.

La réunion suivante avait lieu au restaurant du Parc à Créteil le 25 avril 1997.

Etaient présentes les Amicales d’Alfortville, Aulnay, Bois-Colombes, Créteil, Eaubonne, Gonesse, Montlhéry, Montreuil, Pontault, Versailles, Villejuif et la Yoyette. Etaient excusées, les Amicales de Chatillon, Chelles, Rueil et les Enfants de la Marche. La séance est ouverte à 21h15.

Il est demandé aux Amicales de Montlhéry et d’Eaubonne d’essayer de trouver une Bergère, sachant qu’elle aura à participer à environ 10 Banquets dans l’année (Mme Pougnet se chargeant du costume).

Rencontre d’été à Pont d’Agrés, près de Decazeville. Le menu sera, Melon au jambon, Truite à l’Auvergnate, Confit de canard, Légumes, Fromages, Tarte aux fruits de saison et Vin de Cahors. Tarif : 150F.

Banquetou d’automne prévu le samedi 11 octobre à Alfortville, buffet froid et DJ.

Monsieur Boissonnade soulève à nouveau le problème des réunions, soit à Paris, soit en banlieue, aucune décision n’est prise. Le Président, Jean Rouillou nous communique verbalement son obligation de quitter la Présidence de la Fédération à la prochaine Assemblée Générale. Avec ce compte-rendu réalisé le 12 mai, était joint une lettre de confirmation de notre Président, datée du 29 avril, nous informant qu’il voulait abandonner cette responsabilité, car il ne pouvait plus assurer pleinement ses fonctions de président pour des raisons professionnelles. Bien sûr, il assumera la Présidence jusqu’à la prochaine Assemblée Générale.

La prochaine réunion est prévue le 13 juin à Gonesse. La séance est levée à 23h.

La réunion suivante avait bien lieu à Gonesse le vendredi 13 juin au Café Tabac le Paris. Les Amicales d’Alfortville, Aulnay, Clichy, Eaubonne, Pontault, Rueil, Gonesse, la Yoyette, Montlhéry, Villejuif, Villeparisis et Villeneuve le Roi étaient présentes. Etaient excusées, les Amicales de Bois-Colombes, Créteil, Chelles, les Enfants de la Marche, Montreuil et Versailles. Le Président, Jean Rouillou ouvre la séance à 21h15.

L’Amicale de Montlhéry, présente Mademoiselle Delphine Lavergne du Groupe Folklorique le Réveil Auvergnat, originaire de Laroquebrou dans le Cantal. Elle est étudiante en Allemand et se présente comme nouvelle Bergère de l’Auvergne en Ile de France pour la saison prochaine. Le Banquetou aura bien lieu à Alfortville le 11 octobre avec un buffet froid assis et un plat chaud. Animation par DJ. La date et les modalités de l’Assemblée Générale seront discutées à la prochaine réunion à Villeneuve Saint-Georges Triage au Restaurant le Padelou chez JP Vic.
Pour la sortie d’été, avec le compte-rendu, était jointe une lettre du Président concernant l’organisation pour d’éventuelles réservations avec les coordonnées de Maurice Labastide à Bagnac sur Célé. La séance est levée à 23h30 après avoir dégusté un excellent repas et remercié l’Amicale de Gonesse et son Président, René Deconquand pour leur accueil.

La réunion suivante avait bien lieu à Villeneuve Saint-Georges le 18 septembre 1997 au même endroit mais le restaurant avait changé de nom, il s’appelait maintenant la Guinguette Auvergnate. Parmi les Amicales présentes, il y avait Alfortville, Aulnay, Argenteuil, Créteil, Eaubonne, Montlhéry, Pontault, Villejuif, Villeneuve le Roi, Villeparisis, les Enfants de la Marche et la Yoyette. Amicale excusée : Gonesse ainsi que notre Bergère, Delphine Lavergne.

Monsieur Rouillou ouvre la séance à 21h et remercie les Amicales présentes à la rencontre d’été tout en regrettant le faible nombre d’Amicales. Malgré tout, ce fut une journée bien organisée par Maurice Labastide avec un bon repas. Le Président fait remarquer que ce type de rencontre a surtout pour but de se réunir, même si le nombre de personnes est réduit.
Le prochain Banquet est confirmé pour le 11 octobre dans la salle Roger Delmas, rue de Rome à Alfortville avec comme traiteur, Val d’Oise Services et comme DJ, Jacky. Le menu est Darne de saumon, Sorbet, Pièce de bœuf rôtie, Truffade, Plateau de fromages, Tarte tatin, vin, eau, café. Un serveur est prévu pour 25 convives, nappage non tissé, serviettes en tissus. Tarif 200F.

Le Président demande à chaque Amicale un lot pour la tombola et aux Groupes, la présence de quelques danseurs et musiciens qui seront les bienvenus. Une réunion des responsables est prévue le 2 octobre à Alfortville au Gulliver, Allée du 8 mai 1945 pour les dernières mises au point. L’AG est prévue pour le 28 novembre 1997. Le Président doit faire parvenir un courrier aux Amicales pour ces deux manifestations. La séance est levée à 23h30.

L’Assemblée Générale de la Fédération se passait le 28 novembre 1997 au restaurant Le Saint-Clair à Boulogne, établissement tenu par notre compatriote Serge Cabridens. Etaient présentes, les Amicales d’Alfortville, Argenteuil, Aulnay sous-bois, Bois-Colombes Asnières, Clichy Levallois, Eaubonne, Gonesse, Montlhéry, Montreuil, Pontault Combault Emerainville, Versailles, Rueil Malmaison, Villejuif, Villeneuve le Roi Ablon, Villeparisis, la Yoyette. Etait excusée, l’Amicale de Chelles.
La séance est ouverte à 21h15.

Le Président, Jean Rouillou présente le rapport d’activités, sortie d’été, faible participation des Amicales en nombre, mais journée réussie. Banquetou du 11 octobre à Alfortville, encore une fois, très faible participation aussi bien en Amicales qu’en personnes présentes. Malgré cela, un petit bénéfice a été constaté. Une discussion générale s’ouvre sur la demande de participation, des Amicales de la Fédération, aux Groupes Folkloriques lors de leurs Banquets. Il ressort de ce débat que chacun reste sur ses positions, tout le monde est d’accord pour faire participer les Groupes Folkloriques de la Fédération en priorité mais les faits ne sont pas à la hauteur des promesses. Ensuite, le Trésorier nous indique une situation financière normale.

Le Président demande que pour la Nuit Arverne, les participants s’inscrivent au nom de la Fédération. Jean Rouillou nous fait part de la démission d’Anne-Marie Pougnet. Monsieur Bernard Delcelier de Montlhéry est élu à l’unanimité, son mandat prenant fin en 1999. Ensuite, le Conseil d’Administration s’isole afin de procéder à l’élection du bureau. A la suite de la démission de la Présidence de Monsieur Rouillou et de celle de la Trésorerie de Monsieur Laurent Cayla, le nouveau bureau se compose comme suit :

Président d’Honneur : Raymond Boissonnade, Jean Rouillou -  Président : Maurice Rouquet

Vice-président : Laurent Cayla, Bernard Delcelier

Secrétaire Général : Jacques Hoiret
Trésorier : Michel Defouloy

Nicole Froment est chargée des relations publiques et Laurent Cayla, de celles avec la presse. Les membres du Conseil d’Administration restent inchangés.

L’Assemblée Générale reprend son cours et Maurice Rouquet remercie l’ensemble des présents de leur confiance et fait un retour en arrière sur la vie de la Fédération depuis ses débuts lors de son discours d’investiture à la Présidence.

En cette année 1997, la distinction de Chevalier dans l’Ordre du Mérite Amicaliste a été attribuée à Robert Bassaler de la Veillée Limousine, Françoise Delbouis des Gentianes, Gérard Donès de l’Aubade du Quercy, Joseph Ménégat de Chelles, Gisèle Rouvellat de la Yoyette et au grade d’Officier à Maurice Rouquet d’Alfortville. Cette année-là, la Nuit Arverne du 13 décembre était présidée par Jacques Barrot, ancien Ministre d’Etat, Président du Conseil Général de la Haute-Loire, Maire d’Yssingeaux.
La Pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Massif Central, Agnès Héricourt était d’origine Corrézienne.

 

1998

En 1998, la première réunion avait lieu le 23 janvier 1998 dans le restaurant Au Chapeau Gris.

Les Amicales présentes sont : Alfortville, Aulnay, Créteil, Eaubonne, Gonesse, Montlhéry, Pontault, Rueil, Versailles, Villejuif et la Yoyette. Amicales excusées : Les Enfants du Massif Central, les Enfants de la Marche, Clichy, Villeneuve le Roi et Chelles.

La réunion commence à 21h30 par une allocution de Monsieur Michel Cros, Président de la Ligue Auvergnate Versaillaise, heureux d’accueillir un grand nombre de membres de la Fédération. Malgré le peu de temps que Versailles participe à la Fédération, il nous fait part que l’Amicale de Versailles fête cette année son centenaire.

Monsieur Rouquet prend la parole et remercie Mr Cros de son accueil et, ensuite, chaque membre présent se présente.

Pour la Journée de l’Amicalisme et du Folklore de 1998, c’est le 20ème anniversaire de la Fédération, les différentes discussions qui suivent font apparaître d’énormes difficultés pour joindre les 2 anniversaires. En effet, Mr Cros a déjà bien avancé sur l’ensemble des festivités du centenaire où il n’existe peu de place pour la Fédération. Toutefois, un accord pourrait être trouvé pour une participation des Groupes Folkloriques et des musiciens aux projets d’animation sur 3 thèmes avec les brasseries, commerçants, artisans et le salon littéraire sur Henri Pourrat et pour la journée du 10 octobre 1998.

Pour la Journée de l’Amicalisme et du Folklore que Rueil se propose d’organiser, une réunion importante est prévue le 20 mars 1998 à Montlhéry au restaurant la Charrette avec pour ordre du jour, les fêtes d’été et d’automne et questions diverses.

Au mois de Février, avait lieu le Banquet de l’Amicale d’Eaubonne, et, ce jour-là Nicole Balmisse avait mis à l’honneur deux jeunes filles du Groupe Folklorique de la Catinou, les deux sœurs Cécile et Virginie Granelet, respectivement pastourelle de l’Aveyron 1997 et Bergère de l’Auvergne en Ile de France 1995 autour du Président d’honneur du Banquet.

Photo 42

La réunion suivante se passait comme c’était prévu le 20 mars 1998 à Montlhéry.

Les Amicales présentes sont : Alfortville, Aulnay, Clichy, Créteil, Rueil, Montlhéry, Montreuil, Pontault, Versailles, Villeneuve le Roi et la Yoyette. Amicales excusées : Eaubonne et Villejuif.

Dès l’ouverture de la séance, le Président, Maurice Rouquet remercie l’Amicale de Montlhéry au nom de la Fédération et Mme et Mr René Destruel de leur présence. Pour ce qui concerne la fête d’été, elle est prévue au Viaduc de Garabit le jeudi 13 aout 1998 et reste à confirmer.

Pour ce qui est de la fête d’automne, Rueil s’est proposé pour son organisation, mais pour l’instant, la date est réservée, Mr André Pijoulat étant en négociation avec la Municipalité pour faire coïncider celle-ci avec soit une fête Municipale ou une brocante. Après discussion, il semblerait que le samedi 7 novembre 1998 soit la meilleure date. A prévoir, contact avec Régine Raynaldy et contacter 2 traiteurs, soit Mr Minet ou le traiteur de Rueil. Pour l’organisation du Banquet, il est proposé de faire présider Mr Auguste Boissonnade, d’inviter toutes les Bergères et nos deux Présidents d’honneur. Pour le concours de bourrée, la Fédération se propose d’offrir un trophée, Mme Davy est chargée de se renseigner.

A la fin de la séance, Monsieur le Président remercie le Patron de l’établissement de nous avoir reçus et l’Amicale de Montlhéry nous offre une coupe de champagne. La prochaine réunion aura lieu au restaurant tabac Les Sports à Eaubonne.

L’ordre du jour est la suite à donner aux résolutions précédentes ainsi que les questions diverses.

Photo 43

En ce mois de mars 1998, à l’occasion du Banquet de l’Amicale Lou Padelou d’Alfortville, Jean Rouillou remettait les insignes d’Officier dans l’Ordre du Mérite Amicaliste à Maurice Rouquet, récemment élu Président de la Fédération de L’Auvergne en Ile de France.

La réunion suivante se déroulait au restaurant tabac Les Sports à Eaubonne. Etaient présentes les Amicales d’Alfortville, Argenteuil, Aulnay, Rueil, Créteil, Eaubonne, Gonesse, Montlhéry, Pontault, Villejuif, Villeneuve le Roi et la Yoyette. Le Président ouvre la séance à 21h et nous informe du changement de Présidence à l’Amicale de Villeneuve le Roi Ablon, après 50 ans d’Amicalisme réalisés par notre Président d’honneur Raymond Boissonnade, Monsieur Célestin Maurin lui succède. Bien entendu, nous remercions Raymond Boissonnade pour son engagement dans notre mouvement, c’est-à-dire l’Amicalisme en général, mais plus particulièrement pour les Présidences qu’il a tenues dans son Amicale et celle passée à la Présidence de la Fédération. Puis, il nous informe de l’ouverture d’un compte bancaire à la BNP de Bures sur Yvette.
L’Auvergne en Ile de France se propose d’offrir une coupe lors du concours de bourrée et une participation financière à la journée intergroupe.

Ensuite, Bernard Delcelier nous rend compte de ses recherches pour la sortie d’été. Après quelques discussions, tout le monde est d’accord pour une sortie sur le Lac de Garabit. Pour le Banquet d’automne, la piste de Rueil semble définitivement compromise. Pour le centenaire de l’Amicale de Versailles, participation à négocier entre les Groupes Folkloriques individuellement et l’Amicale de Versailles. La soirée se termine après le champagne offert par l’Amicale d’Eaubonne et les remerciements du Président pour la soirée auprès de l’Amicale et de Mme et Mr Ajalbert qui nous ont reçus.

La prochaine réunion pour la préparation du 20ème anniversaire de la Fédération aura lieu le 5 juin 1998 à 20h30 chez Stefani Traiteur et à 20h devant la Mairie de Villecresnes pour ceux qui désirent voir la salle des fêtes. Cette réunion avait lieu le 5 juin 1998 à Villecresnes.

Les amicales d’Alfortville, Eaubonne, Gonesse, la Yoyette, les Enfants de la Marche, Massif Central 91, Montlhéry, Montreuil, Pontault, Rueil, Versailles, Villejuif et Villeneuve le Roi étaient présentes. Amicales excusées : Aulnay, Chelles, Clichy et Créteil. En première partie de la soirée, quelques personnes ont visitées les locaux de la salle polyvalente de Villecresnes qui serviront de support à la fête d’automne du 20ème anniversaire de la Fédération. Etaient présents à cette visite ainsi qu’à la réunion qui suivait, Mmes Brame et Veneau, respectivement Présidente et Trésorière de l’APACI, association qui, avec la Municipalité de Villecresnes, est partie prenante dans la manifestation du 7 novembre 1998.

Au restaurant, la séance a été ouverte à 21h30 par Maurice Rouquet qui, après avoir remercié les personnes présentes, nous a présenté, Mme et Mr Alfred Besse, Président du Groupe Folklorique, Massif Central 91, nouveau participant à la Fédération et nous fait part d’un changement de Présidence en la personne de Mr Vaille de l’Amicale de Clamart. Ensuite, est abordée, l’organisation du 7 novembre 1998. Pour les invitations, les 3 Présidents et leurs épouses, toutes les Bergères, les Présidents de la Ligue, des Fédérations du Cantal et de l’Aveyron, de la Pastourelle de la Ligue et de 12 personnes de Villecresnes. En principe, après-midi spectacle dans la salle polyvalente avec des Groupes Folkloriques et des musiciens de 15h à 17h. En soirée, repas avec animation par des danseurs et musiciens à l’apéritif, suivi de bal avec l’orchestre de Régine Raynaldy. Le prix sera établi après accord avec Val d’Oise service (environ 200 à 220F). Il est demandé au moins un lot à chaque Amicale. Bernard Delcelier, coordinateur de la soirée prendra contact avec les Présidents de Groupe pour une réunion le 18 juin à 20h30 au restaurant le Ruisseau chez Mr Mathieu. 

La sortie d’été se présente sous de forts bons auspices. La prochaine réunion est prévue le 11 septembre à Champs sur Marne. Séance levée à 23h.

Photo 44Photo 45

Sur les deux photos, le bateau Louis Cellier avec tous les membres de la Fédération ainsi que l’une des tables autour de laquelle nous reconnaissons Bernard et Sylvie Delcelier, notre Bergère, Delphine Lavergne, Evelyne et Maurice Rouquet.
Cette journée commençait le matin par la visite de l’écomusée de la Margeride à Loubaresse, puis déjeuner et promenade en bateau sur le Lac de Garabit avec animation musicale et danses pendant le repas et pour terminer la possibilité de visiter le Buffadou à Faverolles.

La réunion suivante se passait le 10 septembre à l’Hôtel Ibis à Emerainville. Etaient présentes les Amicales et Groupes Folkloriques, Gonesse, Massif Central 91, La Yoyette, Montlhéry, Alfortville, Villejuif, Versailles, Aulnay, Créteil, Villeneuve le Roi et Emerainville. Amicales excusées : Chelles, Rueil, Bois-Colombes, Argenteuil et Eaubonne. La séance est ouverte à 21h.

Pour la fête d’été au Viaduc de Garabit, nous avons vécu une très belle journée et nous remercions Mr Delcelier pour l’organisation de cette journée ainsi qu’à Mr Rouillou pour l’occasion qui nous a été offerte de visiter le Château de Faverolles. Nicole Froment suggère pour l’année prochaine une visite de Sauveterre de Rouergue ainsi que le Château de Belcastel en Aveyron (à étudier). Pour ce qui concerne le Banquet du 7 novembre, la Bergère intronisée sera la 9ème (rien dans les statuts). Mr et Mme Bru avec l’Amicale d’Aulnay s’occuperont de la tombola. Le bar sera tenu par Roland et Nicole Froment d’Emerainville ; L’orchestre sera celui de Régine Raynaldy (7800F) et le Traiteur Val d’Oise Service, Monsieur Minet qui propose 2 prix 165 et 170F avec un prix de vente de 240F. Pour le menu, Apéritif offert par la Sté Ricard, Assiette Auvergnate, Potée, Salade, Fromages, Gâteau d’Anniversaire (surprise), Vins, Eau et Café. L’heure d’entrée au Banquet est fixée à 20h30.

Pour clôturer cette réunion, l’Amicale d’Emerainville offre le champagne pour remercier les Amicales présentes. La séance est levée à minuit. Un planning des manifestations sur la saison Amicaliste 1998/1999 avait été élaboré.

Photo 46Sur cette photo, complètement à gauche, le Secrétaire Général de la Ligue Auvergnate et Maurice Rouquet, bien entouré de Julie Gouvert, Pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Massif Central et de Delphine Lavergne, Bergère de la Fédération de l’Auvergne en ile de France. C’était lors d’une très belle Soirée Aligot organisée par l’Amicale des Amis du Massif Central de Créteil dont le Président était Marcel Courbaize.

La réunion suivante se tenait le 28 octobre 1998 à Aulnay sous-bois. Il y avait les Amicales et Groupes d’Alfortville, Aulnay, Clichy, Rueil, Gonesse, Eaubonne, Massif Central 91, Montlhéry, Montreuil, Pontault, Villejuif, la Yoyette et les Enfants du Massif Central. Etaient excusées les Amicales d’Argenteuil, Créteil et Villeneuve le Roi. Ouverture de la séance à 21h.

Le Président remercie Mr Bru et l’Amicale d’Aulnay de leur accueil et nous fait part d’un courrier de Mme Christine Chardaire, ex Bergère pour son mariage et il nous précise que Béatrice Boyer du Réveil Auvergnat sera présente ainsi que 7 autres Bergères pour les 20 ans de la Fédération le 7 novembre. Ensuite, il remercie de leurs présences, Massif Central 91 et les Enfants du Massif Central, nouveaux participants.

Photo 47

Sur la photo, à gauche, le Président de Massif Central 91, Alfred Besse à l’accordéon diatonique et, à droite, Gilbert Galzin à la cabrette.

Madame Joëlle Davy nous présente la Bergère 1999, Doriane Robillot originaire de Saint-Flour, étudiante en Terminale Scientifique, membre de la Crouzade de Rueil-Malmaison. Après une courte interruption, l’Assemblée s’occupe de l’organisation de la Soirée du 7 novembre à la Salle Polyvalente, Route de Yerres à Villecresnes et des divers itinéraires pour s’y rendre. Cette commune n’a ni d’Amicale Auvergnate, ni Groupe Folklorique. Présence impérative des danseurs et musiciens vers 14h30. Ouverture du spectacle à 15h pour les musiciens (prévoir pour les cabrettes, pieds de 39 et 47).

La Soirée sera clôturée par un repas au tarif de 240F. Les personnes désireuses de participer à ce repas doivent par l’intermédiaire de leur Amicale prendre contact avec Maurice Rouquet pour retenir leurs places. L’offre de lots est toujours bienvenue. Ensuite, la discussion s’oriente vers la prochaine Assemblée Générale. La séance est levée à 23h30.

Photo 48Sur cette photo, un souvenir du Banquet du 20ème anniversaire de la Fédération notre Président d’Honneur de la Soirée, René Paulhe est  très bien entouré de la Pastourelle de l’Aveyron, Cécile Granelet, à l’extrême gauche, puis toutes les Bergères, de gauche à droite, Isabelle Giry, Christine Pradal, Virginie Granelet, Doriane Robillot, la nouvelle Bergère, Fanny Despalles, Béatrice Boyer, Delphine Lavergne et, tout à fait à droite, Maurice Rouquet, le Président.

Cette soirée était, sans doute comme les autres, mémorable. Il manquait juste deux Bergères, Corinne Simonneau qui est retournée vivre en Corrèze et Virginie Poulet qui venait d’accoucher. Il y avait, parmi les invités, Gérard Paloc, Président de la Fédération des Amicales Aveyronnaises, Jean Mathieu, Président de la Fédération des Amicales Cantaliennes, l’accordéoniste, Guy Letur et Jean Rouillou, Président d’honneur de la Fédération. Les deux autres Présidents d’honneur, Auguste Boissonnade était en voyage et Raymond Boissonnade avait quelques ennuis de santé. Il y avait également Mr Braine, Maire-adjoint de Villecresnes qui prit la parole après le Président d’honneur de la soirée, René Paulhe. Plus tôt, dans l’après-midi, un spectacle traditionnel en deux parties était donné dans la salle polyvalente après l’interprétation de deux morceaux de musique par l’ensemble des musiciens. Puis, chaque Groupe Folkloriques faisait 3 ou 4 danses. En première partie, il y avait la Crouzade, la Catinou, Lou Padelou et Massif Central 91 et, en deuxième partie, la Yoyette, la Cabrette, Lou Cabrissou et le Réveil Auvergnat. Pour le final, 3 couples de chaque Groupe dansaient la Montagnarde. 

Puis, pour terminer cette Année 1998, il y avait le 3 décembre 1998, l’Assemblée Générale ordinaire, précédée d’une AG extraordinaire à Villeneuve Saint-Georges à la Guinguette Auvergnate. Parmi les Amicales présentes, il y avait Alfortville, Aulnay, Clichy, Levallois, Créteil, Eaubonne, Gonesse, Massif Central 91, Montlhéry, Pontault, Villejuif, Villeneuve le Roi, la Yoyette et les Enfants du Massif Central. Amicale excusée : Rueil

Pour ce qui est de l’AG extraordinaire, une seule question était à l’ordre du jour, c’était la modification de l’article 9 des statuts. Le nombre de membres du Conseil d’Administration est porté à 15 et c’est adopté à l’unanimité. Puis, nous entrâmes dans l’Ag ordinaire. Le Président précise qu’il y a eu 7 réunions dans l’année, une sortie d’été très appréciée, en bateau sur le site de Garabit, une fête du 20ème anniversaire à Villecresnes qui a réuni un grand nombre de participants, une belle prestation des Groupes Folkloriques dans l’après-midi, suivie, en soirée d’un repas et d’un bal très appréciés qui a rassemblé 230 personnes dans une commune où l’Amicalisme n’est pas répandu. Dans son rapport financier, le Trésorier, Michel Defouloy nous dit que la fête de Villecresnes a laissé une plus-value d’environ 2000F, l’ensemble des finances de la Fédération est saine. Ces deux rapports sont adoptés à l’unanimité. Dans les questions diverses, Casimir Bru intervient pour déplorer le manque de rapport avec certaines Amicales. La discussion qui suivie n’est pas parvenue à en déterminer les causes, soit cela est dû à une certaine indifférence ou, alors, à une forme d’individualisme. 

Le Président nous fait part que Raymond Boissonnade et Jean Rouillou, Présidents d’Honneur sont membres honoraires et, tout en participant aux débats, viennent en supplément des 15 membres du Conseil d’Administration. Ensuite, nous procédons à l’élection de 5 nouveaux membres : Sont élues à l’unanimité, Mesdemoiselles Fanny Despalles et Delphine Lavergne, Mesdames Gisèle Rouvellat et Jeanine Veyres ainsi que Monsieur Célestin Maurin.
La prochaine réunion est prévue le 28 janvier 1999 au Réveil Samaritain. La fête d’été prochaine est proposée à Sauveterre dans l’Aveyron vers le 10 aout 1999.
La séance est levée à 23h30.

Le nouveau Conseil d’Administration s’établit ainsi :

Présidents d’honneur :  Raymond Boissonnade, Jean Rouillou

Président : Maurice Rouquet

Vice-présidents : Bernard Delcelier, Laurent Cayla

Secrétaire : Jacques Hoiret

Secrétaire adjointe : Fanny Despalles

Trésorier : Michel Defouloy

Trésorière adjointe : Delphine Lavergne

Membres du Conseil d’Administration et du Comité des Fêtes : Nicole Balmisse, Casimir Bru, Nicole Froment, Maurice Labastide, Célestin Maurin, André Pijoulat, Gisèle Rouvellat, Jeanine Veyres.

Photo 49Le Siège Social est fixé à la Maison de l’Auvergne, 164, rue Etienne Dolet à Alfortville.

La Nuit Arverne avait lieu le 12 décembre 1998. Elle était présidée par Jean-Paul Escande, Chef de Service de dermatologie à l’Hôpital Tarnier. Il était assisté de la Cantalienne, Julie Gouvert, Pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Massif Central. Etaient candidates, Delphine Gonod de la Crouzade, pour la Haute-Loire et Christelle Demazeau de Lou Padelou pour la Lozère. Etaient promus Chevaliers dans l’Ordre du Mérite Amicaliste, Alfred Besse de Massif Central 91, André Besson de la Yoyette, Laurent Cayla de Clichy, Michel Cros de Versailles, Joël David de la Yoyette, René Deconquand du Cabrissou, Bernard Delcelier du Réveil Auvergnat, Georgette Fierens d’Eaubonne, Jean-Michel Gounet de Lou Cabrettaire, Gaston Laganne des Enfants de la Marche, Christian Manigaud de Montreuil, Georges Tribotte de Pantin et, au grade d’Officier, Michel Delbouis.

 

Sur cette photo, Christelle Demazeau, Pastourelle de la Lozère et Doriane Robillot, Bergère de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France entoure la Payse de France, lors de la Nuit Arverne.

Photo 50

 

 

 

Maurice Rouquet Nouveau Président de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France Succédant à Jean Rouillou.

 

 

 

 

 

 

1999

En 1999, la première réunion avait lieu le 28 janvier 1999 au Réveil Samaritain. Etaient présentes, les Amicales d’Alfortville, Antony, Aulnay, Bois-Colombes, Clichy, Créteil, Massif Central 91, Montlhéry, Pontault, Rueil, Villeneuve le Roi, la Yoyette et les Enfants de la Marche. Amicales excusées : Argenteuil, Chelles, Eaubonne, Gonesse, Montreuil, Versailles, Villejuif et les Enfants du Massif Central.

La séance s’ouvre sur les remerciements du Président à Laurent Cayla pour son accueil au Réveil Samaritain ainsi que sur les félicitations aux Pastourelles nouvellement élues : Delphine Gonod de Rueil et Christelle Demazeau d’Alfortville, félicitations également à notre nouvelle Bergère 1999, Doriane Robillot de Rueil. Vient ensuite la lecture du courrier et les remerciements de la Fédération pour les bons vœux reçus de la famille Pougnet, de Roger Morel, de Gérard Paloc, de René Paulhe, de Cécile Granelet et de Julie Gouvert. Sur le bilan de la saison Amicaliste 1998 qui est plutôt jugé bon par le Président, notamment au regard du résultat de notre Banquet du 7 novembre 1998, il y a néanmoins une question qui se pose : Faut-il envisager d’organiser tous les ans un Banquet de cette envergure (avec rencontre des Groupes Folkloriques dans l’après-midi) ou vaut-il mieux conserver la formule précédente d’un Banquet tous les deux ans ? Cette question est mise au vote et l’idée d’un grand Banquet annuel est adoptée, la date retenue étant le premier samedi suivant les vacances scolaires d’octobre. Il ne reste donc plus qu’à décider d’un lieu et de trouver une salle adéquate.

Deux interventions, la première de Gisèle Rouvellat de la Yoyette : Ne faudrait-il pas consulter toutes les Amicales (et pas uniquement les Amicales présentes en réunion) et que chacune estime le nombre de convives qu’elle serait en mesure de faire venir au Banquet. La seconde de Mme Suzanne André de l’Amicale d’Antony qui nous fait part des difficultés rencontrées par son Amicale (et peut-être par toutes les Amicales ne bénéficiant pas de la « force vive » d’un Groupe Folklorique), notamment au niveau financier et pour disposer de salles. En droit de réponse, lors de notre AG du 3 novembre 1998, Mr Bru s’était demandé si l’absence récurrente de certaines Amicales n’était pas due à un certain esprit individualiste de leur part. Réponse de Mme Josette Fournier de l’Amicale de Bois-Colombes : L’absence aux réunions n’est pas le fait d’un individualisme mais est simplement liée à des problèmes d’horaires et au fait que chaque réunion se déroule autour d’un repas (faut-il ponctionner les caisses de l’Amicale pour assister aux réunions de la Fédération ?) Mme Fournier nous fait également part de l’accueil réservé aux nouvelles Amicales ou aux Amicales peu souvent présentes qu’elle juge peu chaleureux. En effet, toutes les personnes présentes en réunion n’ont pas toujours eu l’occasion de faire connaissance. Mrs Bru et Rouquet proposent donc que, désormais, chaque personne se présente en début de réunion.

Le Banquetou d’été organisé cette année par Nicole Froment de Pontault-Combault aura lieu le 10 aout dans l’Aveyron. La désormais traditionnelle « Journée Intergroupes » est organisée cette année conjointement par les Groupes Folkloriques de la Yoyette et Lou Cabrettaire. Elle aura lieu le 4 septembre prochain. Notre Président demande aux Groupes Folkloriques de se mobiliser afin que, cette année encore, cette manifestation soit couronnée de succès.

La prochaine réunion est fixée au jeudi 18 mars. Elle se déroulera à Antony. Comme c’était prévu, la réunion suivante avait bien lieu le 18 mars 1999 à l’Hôtel restaurant Géo à Antony. Parmi les Amicales présentes, il y avait, Alfortville, Antony, Aulnay, Créteil, Gonesse, Montlhéry, Pontault, Rueil, Villeneuve le Roi, Villejuif et la Yoyette. En Amicales excusées, il y avait, Argenteuil, Bois-Colombes, Boulogne Chelles, Clichy, Eaubonne et Massif Central 91.

La réunion s’ouvre sur les remerciements du Président à Mme André Suzanne, Présidente de l’Amicale d’Antony qui nous accueillait ce soir-là. Mr Raymond Boissonnade nous dit la joie qu’il a de nous retrouver et félicite les membres de la Fédération récipiendaires cette année du Mérite Amicaliste : Alfred Besse, Bernard Delcelier, Christian Manigaud et René Deconquand.

Le Banquetou d’été est abordé, il aura lieu cette année à Sauveterre de Rouergue dans l’Aveyron (entre Villefranche de Rouergue et Rodez) le mardi 10 aout 1999. Rendez-vous à 10h30 sur la Place de Sauveterre, puis visite de la ville avec M. le Maire et apéritif offert par la Mairie. Puis, nous déjeunerons au restaurant « La Grappe d’Or » avec le menu suivant, Salade de gésiers, Langue ravigote, Confit de poule, Bouquetière de légumes et Tarte aux pruneaux. L’après-midi, visite de Belcastel et son château ou du Musée agricole. Pour le Banquet d’automne de la Fédération, deux Amicales se proposent d’accueillir notre prochain Banquet, Rueil et Antony. La Présidence du Banquet sera confiée à Raymond Boissonnade, l’un de nos présidents d’honneur, assisté de la Bergère sortante, Doriane Robillot et de la Bergère entrante.

La réunion suivante avait lieu le jeudi 6 mai à la Brasserie de l’Hôtel de Ville à Bois-Colombes Etaient présentes, les Amicales d’Alfortville, Antony, Aulnay, Bois-Colombes, Créteil, Eaubonne, Montlhéry, Rueil, Montreuil, Villejuif et la Yoyette. Amicales excusées : Villeneuve le Roi et Pontault. Le Président, Maurice Rouquet remercie Mme Josette Fournier, Présidente de l’Amicale de Bois-Colombes pour son accueil à Bois- Colombes. Puis, il félicite Mr René Paulhe, de l’Amicale de Bois-Colombes, pour l’intensité et l’exemplarité de sa vie Amicaliste. M. René Paulhe a assuré avec brio la Présidence d’Honneur du Banquet du 20ème anniversaire de notre Fédération ; Maurice Rouquet le nomme Membre Fondateur Honoraire de la Fédération.

Pour ce qui concerne le Banquet d’automne de la Fédération, il se déroulera dans la salle André Malraux à Antony, de même que le spectacle des Groupes Folkloriques l’après-midi. L’orchestre choisi est celui de Guy Letur au tarif de 8000F pour 6 musiciens sans les vignettes. Le choix du traiteur n’étant pas arrêté, nous pourrons débattre des différents devis collectés lors de notre prochaine réunion. Il nous faudra également désigner les personnes devant s’occuper des entrées, du bar et de la tombola. Une campagne d’affichage est envisagée sur la ville d’Antony ainsi qu’une publicité dans le BMO et les journaux régionalistes.

Le Président, ensuite, nous fait part, du courrier reçu, d’une part, du mariage de notre Secrétaire, Jacques Hoiret. L’Assemblée Fédérale lui adresse tous ses vœux de bonheur ; Et, d’autre part, un courrier de l’Amicale de Montlhéry, nous informant d’un changement de Présidence : Félicitations à Bernard Delcelier qui succède à René Destruel que nous félicitons aussi pour son engagement Amicaliste. Pour ce qui concerne les adhésions à la Fédération, nous attendons une réponse des Corréziens de Paris et de Lou Cabrettaire. Maurice Rouquet a également contacté l’Amicale de Gagny Quercy Bords de Marne et son Groupe Folklorique, l’Aubade du Quercy.

Puis, Maurice Rouquet remercie notre Bergère, Doriane Robillot pour la gentillesse avec laquelle elle a participé à nos Banquets cette année. Il faut désormais penser à la relève.

C’est pourquoi, nous demandons aux Groupes Folkloriques, et en particulier à ceux qui n’ont jamais présenté de jeunes filles, de penser au plus vite à une éventuelle candidate.
Pour ce qui concerne le logo de la Fédération, cette dernière a fait réaliser une bannière à l’effigie des 7 départements, notre logo qui est sur toutes nos lettres et nos convocations et qui sera désormais mis à la disposition de toutes les Amicales.

Pour la prochaine Nuit Arverne, elle pourrait être présidée par Mr Valéry Giscard d’Estaing, assisté des sept Conseillers Généraux de nos départements. Les Groupes Folkloriques danseraient tous à l’apéritif, à raison d’un ou deux couples chacun. Seront associés, cette année à cette manifestation, les associations culturelles, Amicales et Groupes Folkloriques Auvergnats de province et de l’étranger. Pour notre Banquetou estival, le nombre de participants sera à communiquer avant la fin du mois de juin à Mme Nicole Froment.

Pour ce qui concerne les calendriers de l’an 2000, le Président a reçu les tarifs, le prix hors taxe est de 18F50 par calendrier, sachant qu’il faut y ajouter le paiement de l’imprimeur et du façonnier. Si ce projet est mené à terme, il nous faudra une belle photographie récente de chaque Groupe Folklorique. Notre prochaine réunion aura lieu le 3 juin à Eaubonne. Elle nécessitera la présence d’un maximum de participants.

La réunion suivante se passait, exactement comme c’était prévu à Eaubonne au Café des Sports le 3 juin 1999. Etaient présentes, les Amicales d’Alfortville, Bois-Colombes, Clichy, Eaubonne, les Enfants du Massif Central, Lou Cabrettaire, Montlhéry, Pontault Combault et la Yoyette. Compte-tenu des difficultés de circulation, toutes les Amicales et Groupes Folkloriques non représentés sont excusés.

Le Président, Maurice Rouquet remercie l’Amicale d’Eaubonne pour l’organisation de cette réunion ainsi que toutes les personnes présentes de s’être déplacées malgré les encombrements dus aux grèves. Puis, il nous fait part du décès de Mr René Destruel, ancien Président de l’Amicale de Montlhéry. Une minute de silence est observée en sa mémoire. Pour ce qui est du Banquetou d’été à Sauveterre, le prix est fixé à 150F pour le repas et la visite du Château de Belcastel, 60F pour les enfants de moins de 12 ans. Nicole Froment nous propose de continuer ensemble la journée avec la visite du Musée agricole de Pradinas, puis un diner au restaurant avec possibilité de réserver une chambre d’hôtel. Une erreur s’est glissée dans le dernier compte-rendu de réunion, la liste des récipiendaires du Mérite Amicaliste est bien plus longue qu’indiquée. Parmi les membres de la Fédération, il y avait en plus, Laurent Cayla, Georgette Fierens et Gaston Laganne. L’Assemblée Fédérale leur présente ses excuses pour cet oubli malencontreux mais surtout les félicite pour cette distinction.

Pour ce qui concerne le Banquet d’automne de la Fédération du 23 octobre prochain, le traiteur Val d’Oise Service nous a proposé différents menus, le choix n’est pas encore arrêté. Pour le passage des Groupes Folkloriques l’après-midi, une réunion aura lieu le 24 juin prochain à 20h30 au restaurant le Ruisseau à Saint-Mandé. La présence de tous les responsables de Groupe Folklorique est indispensable pour l’établissement du programme. Pour les calendriers de l’An 2000, le nombre minimum à commander est de 1600 calendriers. Sachant que la Fédération compte en offrir 500, chacun des 1100 calendriers restants devront être vendus entre 35 et 40F. L’élaboration de ce calendrier nécessite les photographies récentes de tous les Groupes Folkloriques de la Fédération : La Catinou, la Crouzade, la Cabrette, Lou Cabrissou, Lou Cabrettaire, les Enfants de la Marche, les Enfants du Massif Central, Massif Central 91, Lou Padelou, le Réveil Auvergnat et la Yoyette. Les responsables des Groupes Folkloriques devront donc se munir d’une photo récente de leur Groupe lors de la réunion du 24 juin. D’autre part, une photo de l’Assemblée Fédérale sera prise le mercredi 16 juin à 20h30, Place de l’Hôtel de Ville à Paris. Y sont conviés tous les Présidents et Présidentes des Amicales et Groupes Folkloriques de la Fédération ainsi que toutes les personnes qui participent régulièrement à nos réunions. Venez nombreux et munissez-vous de votre plus beau sourire.

Photo 51Photo 52

Sur les deux photos précédentes, les deux plus beaux villages de France, situés dans l’Aveyron avec, en haut, Sauveterre de Rouergue et sa Bastide Royale datant du XIIIème Siècle et, en bas, le Château de Belcastel, datant des Xème, XIIème et XVème Siècle, deux sites exceptionnels que nous avons visité avec notre Fédération.

Après des congés annuels bien mérités, les travaux de la Fédération reprenaient avec force et vigueur. La réunion de rentrée se passait le jeudi 9 septembre 1999 dans la crêperie la Bolée d’Arvor à Charenton Parmi les Amicales présentes, il y avait Alfortville, Antony, Aulnay, Bois-Colombes, Créteil, Eaubonne, Massif Central 91, Montlhéry, Montreuil, Rueil, Villejuif, Villeneuve le Roi, les Enfants de la Marche et la Yoyette.

Etaient excusées, les Amicales d’Argenteuil, Chelles, Clichy Levallois, Gonesse et Pontault Combault. En premier point, le Président fait la lecture du courrier et remercie l’établissement la Bolée d’Arvor pour son accueil. Puis, il nous fait part du départ de notre ami, Laurent Cayla, Président de l’Amicale de Clichy Levallois, qui est parti s’établir à Toulouse. L’intérim, en ce qui concerne les relations avec la presse sera assuré par Delphine Lavergne.

Pour la Journée Intergroupe du 4 septembre dernier, des félicitations et remerciements sont faits aux Groupes Folkloriques la Yoyette et Lou Cabrettaire qui ont, conjointement et avec succès, organisé cette journée de rencontre et de fête. Cependant, Gisèle Rouvellat regrette toutefois la faible participation des Groupes Folkloriques de la Fédération tant à la journée que pour le Banquet du soir. Pour ce qui concerne la Journée de l’Auvergne en fête et le Banquet du 23 octobre prochain, les affiches sont en bonne voie. Merci à Delphine Lavergne. Nous devrions recevoir les calendriers de l’an 2000 le 12 octobre. La Présidence du Banquet sera assurée par Jean Mathieu, Président de la Fédération des Amicales Cantaliennes.

Photo 53Le rendez-vous est fixé à 14h00 salle des fêtes, rue Voltaire à Alfortville. Après le spectacle, un vin d’honneur sera offert en Mairie par la Municipalité d’Alfortville. Deux couples de chaque Groupe resteront costumés pour animer l’apéritif du Banquet. Le bar de l’après-midi sera tenu par Nicole Froment mais laissé en soirée aux soins du traiteur Mr Minet. Le prix du repas est au prix de 160F par personne. La participation fixée pour la soirée est de 240F par personne, demi-tarif pour les enfants de moins de 10 ans. La mise sous enveloppe des billets de tombola sera faite par la Yoyette tandis que le Réveil Auvergnat se chargera de la gestion des lots. La remise des cartons d’entrée pour le Banquet se fera le lundi 11 octobre à 20h00 au Café Les Arènes, 16 rue Linné, Paris 5ème, établissement tenu par Mr et Mme Ménégat.

L’heure est venue de faire connaissance avec Caroline Bapt, Bergère pour la saison 1999/2000 et qui succèdera à Doriane Robillot. Caroline a 19 ans, elle est originaire à la fois du Cantal et du Puy de Dôme. Elle porte un costume Cantalien et elle fait partie du Groupe Folklorique la Yoyette de Pantin. 

L’Assemblée Fédérale souhaite la bienvenue à Caroline et remercie Doriane pour la gentillesse avec laquelle elle a participé cette année à toutes nos manifestations.

Photo 54

L’un des derniers Banquets de notre Bergère 1999, Doriane Robillot, entourée de Marie Paulette et Marcel Courbaize, Président de l’Amicale de Créteil dans la salle Georges Duhamel à Créteil, lors de leur aligot au mois d’octobre.

Puis, c’était notre Fête d’automne à Alfortville. Dans l’après-midi, les Groupes Folkloriques présentaient leur spectacle, un spectacle tout à fait traditionnel en deux parties où se succédaient, Lou Padelou, Massif Central 91 et le Réveil Auvergnat en première partie puis, la Cabrette, Lou Cabrettaire, Lou Cabrissou et la Crouzade en seconde partie. Après toutes ces belles prestations, 3 couples de chaque Groupe participaient à deux montagnardes. Dans la dernière partie de cette fête du 23 octobre 1999, c’était le Banquet de la Fédération qui était placée sous la coprésidence de Jean Mathieu, Président de la Fédération des Amicales Cantaliennes et René Rouquet, Député Maire d’Alfortville. Ils étaient assistés par Caroline Bapt, Bergère de l’Auvergne en Ile de France de l’An 2000, Doriane Robillot, Bergère 1999, Delphine Gonod, Pastourelle de la Haute-Loire et Christelle Demazeau. Michel Rayssac, Président de l’Amicale de Rodez représentait la Fédération Nationale des Amicales Aveyronnaises et Mme Barriety, Présidente du Comité des Fêtes des Amis de Figeac représentait l’Union Quercynoise. Il y avait également notre Président d’Honneur de la Fédération, Jean Rouillou. La soirée était animée par l’orchestre de Guy Letur.

Photo 55Parmi mes archives de la presse Amicaliste, nous avons cette photo où sont, au premier rang, de gauche à droite, Christelle Demazeau, Doriane Robillot, Delphine Gonod, Caroline Bapt, Evelyne Rouquet et, derrière, Jean Mathieu et Maurice Rouquet.

L’année 1999 se terminait par l’Assemblée Générale qui se tenait le jeudi 9 décembre à la Guinguette Auvergnate. Parmi les Amicales présentes, il y avait Alfortville, Aulnay, Bois-Colombes Asnières, Clichy Levallois, Créteil, Eaubonne, Montlhéry, Montreuil, Pontault Combault, Rueil Malmaison, Villejuif, Villeneuve le Roi, les Enfants de la Marche, Lou Cabrettaire et la Yoyette. En Amicales excusées, il y avait Argenteuil, Boulogne, Clamart et Massif Central 91. La séance s’ouvre sur les remerciements du Président à toutes les personnes présentes et, en particulier, à Raymond Boissonnade et Jean Rouillou, Présidents honoraires de notre Fédération et à Doriane Robillot, Bergère sortante.

Puis, une minute de silence est ensuite observée en la mémoire de Mme Balbon, Mr Destruel et la maman de Christiane Desvalois. Ensuite, le Président présente le rapport moral. L’Assemblée Fédérale s’est réunie cinq fois au cours de l’année 1999, réunions auxquelles se sont ajoutées une réunion des Groupes Folkloriques pour le spectacle du 23 octobre et une séance photo pour le calendrier de l’An 2000.

Photo 56 Photo 57  Photo 58  Photo 59  Photo 60

Photo 61  Photo 62  Photo 63  Photo 64  

Photo 65Photo 66  Photo 67  Photo 68  

Je profite de ce rapport moral pour présenter les 13 photos qui constituaient ce calendrier. Bien sûr, il manquait toujours quelques personnes à l’appel comme Nicole Froment et Marcel Courbaize dans l’Assemblée Fédérale. Il est aussi à noter que, n’ayant pu joindre le Groupe Folklorique les Enfants du Massif Central, nous ne disposions que la photo des enfants de ce Groupe. Puis, le Président continuait son rapport moral en disant que malgré les 30 convives en moins par rapport à l’an passé, notre dernier Banquet était très réussi. L’idée d’organiser un Banquet tous les ans au lieu d’un tous les deux ans, comme c’était le cas auparavant, semble atteindre son objectif de resserrer les liens entre les Amicales et les Groupes Folkloriques.

Le Banquetou d’été à Sauveterre et la Journée Intergroupe, organisés d’une part, par Nicole Froment pour le premier et, d’autre part, conjointement par la Yoyette et Lou Cabrettaire pour la seconde. Félicitations de l’Assemblée Fédérale à leurs organisateurs. La Fédération a accueilli cette année de nouveaux adhérents : Bienvenue au Groupe Folklorique Lou Cabrettaire et à l’Amicale des Corréziens de Paris.

La saison Amicaliste 1998/1999 de notre Fédération a été marquée par de nombreux autres évènements : le mariage de notre Secrétaire en exercice,  Jacques Hoiret, l’accession à la Présidence du Groupe Folklorique le Réveil Auvergnat de Bernard Delcelier, la remise de Mérite Amicaliste à sept membres de notre Fédération, le départ pour Toulouse de Laurent Cayla, vice-Président de la Fédération et, enfin, l’accueil de notre nouvelle Bergère, Caroline Bapt du Groupe Folklorique la Yoyette de Pantin et membre de l’Amicale de Montreuil. Le rapport moral est adopté à l’unanimité.

Puis, le rapport financier est présenté par Michel Defouloy. La Fédération dispose de 29591,00F auxquels s’ajoute 17172F en actions monétaires sachant que certaines factures relatives au dernier Banquet ne sont pas encore réglées. Le Banquetou d’été a généré un bénéfice de 647F. Le Banquet du 23 octobre 1999 a rapporté 4200F. Trois actions monétaires ont été vendues au cours de l’année pour un montant total de 17000F, actions qui seront rachetées dès que les comptes concernant le calendrier seront à jour. Le rapport financier est adopté à l’unanimité.

Election du bureau :

Il est à noter la démission de Jacques Hoiret et le départ de Laurent Cayla. La nouvelle composition du bureau est la suivante :

Présidents honoraires : Raymond Boissonnade, Jean Rouillou

Membre fondateur honoraire :  René Paulhe

Président : Maurice Rouquet

Vice-présidents : Bernard Delcelier, Célestin Maurin

Trésorier : Michel Defouloy

Trésorière adjointe : Delphine Lavergne

Secrétaire : Fanny Despalles

Secrétaire adjointe : Doriane Robillot

Chargé des relations publiques : Célestin Maurin

Chargée des relations avec la presse : Nicole Froment

Membres du bureau : Gisèle Rouvellat, Jeanine Veyres, Nicole Balmisse, Josette Fournier, Casimir Bru, André Pijoulat, Maurice Labastide

Le Comité des Fêtes est composé de l’ensemble des membres du bureau.

Dans les questions diverses, il y a deux propositions pour le Banquetou d’été. Celle retenue pour cette année est celle de Raymond Boissonnade, un Banquetou aux alentours de Saint- Urcize. L’autre proposition de Joëlle Davy, la visite de Vulcania est retenue pour aout 2001. Le Banquet d’automne 2000 aura lieu soit à Rueil, soit à Montlhéry.

Une question est posée par Casimir Bru : Pourquoi paye-t-on aujourd’hui les cotisations de 1999 et non celle de l’année 2000 ? Un appel aux cotisations 2000 est donc lancé par notre Trésorier. Jean Rouillou souligne qu’il est inutile de faire partie du bureau de la Fédération si l’on n’a pas la possibilité d’assister aux réunions.

Une réponse de la Ligue Auvergnate sur le problème des doubles cotisations des Amicales (une cotisation à la Fédération et une autre à la Commission du Folklore) : Lorsqu’un Groupe Folklorique est associé à une Amicale mais qu’il s’agit de deux associations déclarées séparément, il faut payer deux cotisations, une par personne morale.

René Paulhe demande à ce que toutes les Amicales soient informées lorsque quelque chose se passe au sein d’un Groupe ou d’une Amicale, y compris les sorties des Groupes Folkloriques. Cette proposition semble difficile à mettre en œuvre pour ce qui concerne les sorties des Groupes qui sont nombreuses. Toutefois, il est possible de faire établir par chaque Amicale un calendrier de ses plus importantes manifestations et sorties. La prochaine réunion aura lieu le 20 janvier 2000 au restaurant l’Amandier à Emerainville.

Photo 69

 

 

Dans leur Banquet de fin d’année, André Pijoulat, Président de l’Amicale de Rueil-Malmaison remettait les insignes de Chevalier dans l’Ordre du Mérite Amicaliste à Joëlle Davy, Présidente du Groupe Folklorique la Crouzade.

 

Photo 70

Une autre photo de Joëlle et Jean-Max Davy.

 

Cette année-là, la Nuit Arverne avait lieu le 18 décembre 1999, elle était présidée par Valéry Giscard d’Estaing, ancien Président de la République et Président de la Région Auvergne. Il était assisté de l’Aveyronnaise Karine Odoul, Pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Massif Central. Dans la promotion 1999 du Mérite Amicaliste, il y avait Daniel Anglade d’Alfortville, Eliane Barrandon de Gagny, Jean-Claude Chavignaud de Créteil, Joëlle Davy Cochinal de Rueil Malmaison, Josette Fournier de Bois-Colombes, Eliane Lafon de Pontault Combault, Eugénie Montes d’Aulnay sous-Bois, Christophe Poulet de Rueil Malmaison et Daniel Vinzant pour les Corréziens de Paris au grade de Chevalier et Lucien Foy au grade d’Officier.

La Ligue Auvergnate et du Massif-Central est une confédération internationale des associations originaires du Massif-Central créée en 1886. Elle a été fondée par Louis Bonnet pour défendre et unir les Auvergnats de Paris. Contact mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Internet de la Ligue Auvergnate et du Massif Central
Copyright © 2009-2021
Mentions légales