L'Auvergne sous les étoiles de Baltard samedi 8 décembre à 20h

logo chapeau baltardPrenez vous billets ici....button5

C’est jeudi 12 avril 2018, à partir de 19h, dans les salons de la Bred-Banque Populaire, à Paris, que s’est produit l’événement culturel annuel de la Ligue Auvergnate et du Massif Central, désormais reconnu et très attendu : la remise officielle du Prix Arverne, créé en 2007, à l’initiative de Raymond Trebuchon, pdt du Prix Arverne et pdt d’honneur de la Ligue Auvergnate.

En compagnie d’une centaine d’Auvergnats de Paris, cette 12ème édition du Prix Arverne, qui offre à la Ligue Auvergnate une image valorisante, déploya son charme grâce à une ambiance aussi solennelle qu’enjouée et à la personnalité chaleureuse du récipiendaire : Serge Camaille, choisi par le jury à l’unanimité, au 3ème tour, pour son roman : « L’Enfant du Carladès », aux éditions De Borée et heureux de dédicacer son ouvrage entouré du bandeau officiel : « Prix Arverne 2018 ».

Le pdt du jury du Prix Arverne, Raymond Trebuchon, entouré des membres du jury qu’il cita nommément et de deux gracieuses pastourelles, costumées avec élégance : Marie Cotrel, pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Puy de Dôme et Maude Teissedre, pastourelle du Cantal, cita les excusés puis, les personnalités honorant cette manifestation dont Anne Konter, directrice régionale de la Bred Val de Marne, d’origine aveyronnaise, succédant à Jean Serriere, vivement remerciée pour son accueil impeccable et son mécénat généreux ; Christian Vabret, pdt de la chambre des métiers et de l’artisanat du Cantal ; Bernard Robert, directeur général adjoint de la caisse générale de la Banque de France ; Bernard Chasles, conseiller à la cour de cassation ; Anne-Bernard-Gély, polytechnicienne et secrétaire générale du syndicat des cimentiers ; René-François Bernard, ingénieur des Mines et maire-adjoint du 7ème arrondissement ;  Jean-Pierre Bonicel, ancien dirigeant d’Alcatel et pdt de l’Association des Lozériens de Paris et les représentants des éditions De Borée et de la presse régionale.

Raymond Trebuchon procéda à la genèse du Prix Arverne qui rencontre chaque année, un succès croissant, le jury se réjouissant de recevoir des ouvrages d’auteurs se portant candidats comme Pierre Geneste, présent à la cérémonie et nominé pour le Prix Arverne 2018 avec son roman : « l’enfant qui arpentait ses rêves sur des patins de soie ».

    

Du lauréat 2018, Serge Camaille, le pdt du Prix Arverne révéla sa naissance par hasard, dans la région parisienne, issu d’une famille de paysans bourbonnais, ses deux passions : l’écriture et l’amour du pays natal, sa carrière toute entière tournée vers le journalisme, la librairie et la critique littéraire, son prix du Premier Roman en 2015, la douzaine de livres rédigés dont sept sont déjà publiés comme « La cuisine auvergnate » et « les légendes d’Auvergne » en 2016, le gratifiant du prix « Contes et Légendes » par le cercle littéraire Catherine de Médicis et un article dans « l’Express », enfin, son attachement très fort à l’Auvergne et notamment à Thiezac dans le Cantal et à Saulvet Le Chaud dans le Puy de Dôme, ses lieux de résidence.

Après avoir conté en détail, le sujet du roman, à la trame littéraire originale, tenant en haleine le lecteur et donné envie à chacun de lire l’histoire de la vie tourmentée et fascinante  « d’un enfant du Carladès » : « la mémoire d’un enfant du siècle », Raymond Trebuchon passa la parole à Serge Camaille.

Le vainqueur 2018 du Prix Arverne remercia avec émotion pour cette distinction et cette belle présentation de son œuvre. Il expliqua qu’il avait toujours souhaité situer un roman sur les hauts du Carladès qui lui sont chers, qu’il était fier et très flatté de recevoir le Prix Arverne, « devenu prestigieux et important en Auvergne  et que Raymond Trebuchon l’avait fait sauter de joie en lui annonçant la bonne nouvelle ».

Jean Mathieu, pdt de la Ligue Auvergnate lui remit le chèque du Prix au nom de la Ligue Auvergnate, sous les applaudissements et les félicitations de l’assistance, en particulier, celles de la prochaine pdte de la Lique Auvergnate, Isabelle Cazals et de la représentante de la Bred, banque très attachée à la promotion de la culture.

Un cocktail délicieux poursuivit ce Temps Fort culturel de la Ligue Auvergnate, point d’orgue convivial de cette remarquable 12ème édition du Prix Arverne.

Logo bottom

Pastourelles 2019...

La Ligue Auvergnate et du Massif Central se prépare à élire ses nouvelles pastourelles pour 2019, lors de sa grande soirée annuelle « L’AUVERGNE SOUS LES ETOILES DE BALTARD » le samedi 8 décembre 2018. Qui succédera à Marie COTTREL, pastourelle du Puy de Dôme et pastourelle de la Ligue Auvergnate 2018 ? Suivez le lien...

Partenaires

Calendrier

Prix arverne


PRIX ARVERNE 2018
Serge CAMAILLE
« L'enfant de Carladès »

Aller au haut